Coup d’oeil dans le rétro : La 900 Kawa Z1 1972-73...

samedi 19 février 2011
par  Hervé
popularité : 2%

En 1969 le plus important constructeur japonais, Honda, sortit à l’arrache un quatre temps, quatre cylindres, la devenue mythique malgré ses imperfections, 750 CB Four .. Son concurrent direct, maintenant que le monde de la moto était devenu l’apanage du soleil levant, Kawasaki, était le spécialiste du deux temps sportif mais il avait dans ses cartons un quatre pattes plus abouti . Kawa fit preuve de sagesse, attendit qu’ Honda essuie les plâtres et profita d’une véritable étude de marché en temps réel en étudiant les ventes de la CB 750. Ce n’est finalement qu’en 1973 qu’arriva sur le marché la 900 Z1 qui restera un bon bout de temps comme la plus grosse, la plus rapide et la plus prestigieuse des motos produites en grande série.

Pour moi, qui possédait un Honda Four en 73, ce fut un sacré choc quand mon meilleur pote arriva à la réunion hebdomadaire du Moto Club au guidon de ce monstre. Il ne nous avait rien dit le fourbe et même le concess, qui était pourtant un sacré bon pote et à qui nous avions laissé un max de blé du temps de nos cylindres à trous, avait gardé jalousement le secret.
Cela faisait une paire d’années qu’avec Maurice nous faisions les beaux au guidon de nos quatre pattes, cela faisait aussi une paire d’années que nous pleurions misère chaque fois que l’on grimpait la Corniche tellement cette me... se tortillait et limait allègrement le tarmac avec le dessous des pots. Nous avions failli nous en mettre des bonnes mais, instinct de survie ou tout simplement prix de revient très élevé de la gamelle, nous avions limité les frais au max quitte à se faire mettre par un bon paquet de potes ..
De toute façon on s’en foutait c’était nous qui avions les plus grosses et les plus belles !! Eh bien ce mardi là ce fut la chute de l’empire romain !!

Un peu d’histoire :

Après la révolution Honda CB 750, c’est en 1972 que Kawasaki pose la première brique de la course à la puissance avec sa Z900. Il aura fallu 5 longues années de conception pour que la machine soit mise sur le marché. C’est tout de suite un franc succès que la Z1 va confirmer par sa fiabilité, tant au quotidien que sur les circuits.

KAWA peut vraiment remercier HONDA aujourd’hui, car c’est bien grâce à cette firme que la Kawasaki 900 Super Four Z1 est sortie des cartons et est devenue la reine, la superbe bique !!

En voilà l’histoire.

Le père de la Z1 se nomme Sam Tanegashima. Ce chef de projet qui a travaillé nuit et jour pendant deux longues années sur ce qui était alors connu en interne comme le projet N600 est fin prêt à l’automne de 1968. Ce doit être la moto la plus brillante dans le monde, avec une production de masse et la première moto munie d’un quatre cylindres en ligne refroidi par air, avec double arbre à cames en tête. La mise au point est finie et KAWASAKI s’apprête à appuyer sur le bouton pour commencer la production en début d’année 1969. C’est alors que survient l’inimaginable pour Kawa : Au Tokyo Motor Show de 1968, le concurrent Honda lui dame le pion et vient de frapper fort en présentant sa révolutionnaire CB750 Four K0. De ce fait, la CB 750 devient alors LA nouvelle moto la plus innovante dans le monde. Et la honte et la frustration s’abattent alors sur la seconde firme nipponne. Kawa c’était fait griller sur le poteau ….

De suite les ingénieurs se sont remis au travail en jouant sur deux faits .. Le premier c’était que le honni Honda, pour sortir sa quatre pattes, avait précipité les choses et surement limité les tests. Le second c’est qu’en observant bien les ventes et les fluctuations de la clientèle, Kawa allait pouvoir bénéficier d’une étude de marché en temps réel et pouvoir ainsi s’adapter et cibler ses futurs acheteurs.

Kawa jouait encore sur le succès de ses deux temps et son département moto n’était pas à la rue. Les types H , en attendant le passage aux soupapes furent déclinés dans toutes les cylindrées et Kawa se forgeât une sacré image sportive qui allait se révéler fort utile par la suite.

Cela dura trois années et à l’automne de cette année 1971, le prototype final de la 900 Z fut terminé.
 
En Février 1972, 2 motos complètes Z1-V1 et une en pièces ont été envoyées à Santa Ana en Californie. Celles-ci ont été testées dans le sud de la Californie, puis conduites à Daytona. Elles sont ensuite retournées au Japon, début avril 1972 pour étude.
En mai 1972, 4 protos ont été assemblés pour un complément d’essais. Ils ont été utilisés plus d’un mois sur le Talladega Motor Speedway en août 1972. Kawasaki Japon a fourni au groupe Kawasaki USA les moteurs et les cadres et diverses pièces pour les tests ainsi que les motos complètes
la KAWASAKI V1F00025 V1E00030 - déguisée en .... HONDA !!! motos qui furent essayées sur toutes les routes de Californie durant près de six mois et plus de 60000 km ...
Les tests furent concluants, la production pouvait commencer.
Bien évidemment ce fut le marché américain qui fut le premier visé mais la vieille Europe, marché privilégié de Honda depuis quatre années n’allait pas tarder à suivre.

La firme de Kobé n’allait pas faire dans la dentelle !! Pas moins de 4 895 Kawa 900 Z1 furent produites la première année : 1972 !
 
Les ventes américaines démarrent à 1895 $ (soit l’équivalent de 8400 $ d’aujourd’hui ou environ 6500 €) et les premières Z s’arrachent immédiatement.
 
Elle fut présenté en Europe au salon IFMA de Cologne en Septembre 1972. Lors de son lancement en France, le prix de vente était de 14500 F, à l’époque cela faisait 2900 F de plus que la quatre pattes HONDA. Pour re situer les choses, une YAM 125 AS3 valait alors seulement 3150 F, une 250 GT SUZ, 7250 F ... Et une DS 23 PALLAS coûtait 29500 F !
 
Le salaire net moyen annuel en 1973 était de 21951 F, il fallait compter l’équivalent de 8 mois de salaire pour se payer une Z1 ! A cette époque pour obtenir un crédit à un taux qui avoisinait les 16 % il fallait cinq minutes pour peu que vous ayez un travail ou que papa maman se portent caution solidaire .. C’est vous dire que la belle Kawa allait séduire les nantis.
 
La Z1 est arrivée en France en avant première chez l’importateur X.MAUGENDRE - SIDEMM à Paris, dans le XVe - le 21 septembre 1972, juste avant le salon de Paris en Octobre et le moins que l’on puisse dire c’est que non seulement elle attira les foules mais que les ventes suivirent !!

La machine sera distribuée de 1972 à 1976 et subira chaque année une légère évolution. En 1974, la 900 Z1A est distribuée avec une nouvelle décoration et le moteur perd sa peinture noir mat. En 1975, la technique évoluant, la machine (Z1B) est livrée avec une chaîne à joints toriques, d’où l’abandon de la pompe à huile. En 1976, la machine (série A4) est désormais livrée de série avec un double disque à l’avant.

C’est en 1977, que la machine va disparaître du catalogue du constructeur, victime de la guerre à la puissance qu’elle a déclenchée. Elle sera remplacée par la Z1000 ... mais ceci est une autre histoire.


Évoquer cette machine me donne à chaque fois un mauvais gout dans la bouche. La puissance était démoniaque pour l’époque et la partie cycle pas si facile que cela. Pas mal allaient en faire la triste expérience.

J’ai toujours un pincement au cœur lorsque je passe devant ce put.. de platane à la sortie d’Aniane ( 34 ) où devant le mur de l’ancienne filature, avant l’entrée dans Anduze ( 30 ).

Je n’ai jamais eu de Kawa 900, peut être bien que cela fut une bonne chose. A mes deux amis je dédie cet article.

En port folio vous trouverez des merveilles !!

La plus rapide :

http://www.dailymotion.com/video/x84yc7_1973-record-du-monde-kawasaki-900-z_auto

La Kawa Z1 ... la vraie.

http://www.youtube.com/watch?v=hMPt2fZ2iiQ


Le site référence des Kawa Z !!


Documents joints

PDF - 1.2 Mo
PDF - 1.1 Mo
PDF - 3.5 Mo
Champion, magazine auto-moto

Commentaires

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur