Essai longue durée : La KTM 1290 Super Adventure ... La haut, sur ma montagne !!

samedi 6 juin 2015
par  Hervé
popularité : 11%

En voilà un challenge qu’il est costaud .. greffer sur un châssis de trail un moulbif de sportive … Qui n’a pas rêvé de cela .. Je me rappelle, dans ma jeunesse, lorsque l’on essayait désespérément d’accoupler un petit cadre et un gros moulin, cela ne se terminait pas toujours par un mariage de raison … bon, mais je ne suis pas là pour vous entretenir de mes souvenirs, revenons en à ce que l’on peut considérer aujourd’hui comme le trail de plus forte cylindrée sur le marché … Eh bien c’est quand même pas mal du tout ce qu’ont réussi à faire les ingénieurs de Mattighofen,

Essai longue durée : La KTM 1290 Super Adventure ….

Là haut ... sur ma montagne !!!

info document - JPEG - 76.9 ko

3000 bornes au guidon de la Super Adventure, par tous les temps et sur le panel de routes proposées par la superbe île de Sardaigne, c’est a dire du quasi circuit tortueux à loisir au revêtement impeccable à la presque piste complètement défoncée en passant par les longs bouts droits rectilignes avec fort vent de travers et les courbes rapides enchainées à une vitesse qui vous conduirait au ballon direct chez nous sans passer par la case monnaie … Voilà le programme des hostilités.

On va commencer par ce qui ne me plait pas ... et après on dira que je suis un vieux ronchon !!

Hostilités, il n’y en eut guère tant la brelle est facile à mener. En fait les problèmes ne sont vraiment présents qu’à l’arrêt, la faute à cet ingénieur sans cervelle qui a oublié de rallonger la latérale d’environ deux centimètres et de lui donner une légère inclinaison supplémentaire, cela implique une réflexion avant chaque stationnement, et croyez moi, à mon âge avancé, cela me porte au citron !!

Allez, je vais rajouter dans le panel des « pas malins » celui qui, sur une bécane conçue pour le tourisme au long cours, va me coller une selle racing. Ah ça, elle est magnifique, elle te chauffe les roustons quand tu la sollicites et met le feu au derche de ta passagère, quelque fois, même sans qu’elle le demande … il suffit qu’un petit malin tourne le bouton de commande sans la prévenir … Ce qu’il y a de bien c’est que, même en position 1, elle va rapidement s’en rendre compte !! Cette fameuse selle semble garnie de noyaux de cerises, au bout de 250 bornes tu as le fondement qui te pose problème. J’avais oublié mon calbart de cyclo, et là c’est LA faute à ne pas commettre !!

info document - JPEG - 71.7 ko

Dans la série … je distribue, m’en vais revenir à celui qui ne s’est pas rendu compte que sur une bécane dont la transmission secondaire est à chaine il est nécessaire de temps en temps de la graisser. Celui là n’a surement jamais essayé de grimper tout seul la brelle sur la béquille centrale. Grand moment de tristesse quand il faut faire la maintenance. On s’y est mis à deux et on a bien failli foutre le monstre par terre .. Dis donc Monsieur KTM, sais tu que sur le marché il y a quelques manufacturiers fabriquant des graisseurs automatiques de chaînes .. cela ne vaudrait il pas le coup de se pencher sur l’adaptation d’un tel système sur ta belle moto ? Par la même occase revoie donc la mise en place de la fameuse béquille, à l’avoir, autant qu’elle soit facilement utilisable.

Je continue dans les critiques .. comme ça, chez mes amis orange ils n’auront pas à chercher dans le papier ce qui ne va pas sur leur moto, tu fais un copier coller du début et le reste c’est de la broutille, de toute façon tout le monde va dire la même chose !!

Bon allez, on y va …

Amenez moi donc l’andouille qui a défini la hauteur de pare-brise … Soit il est d’origine asiatique soit c’est le seul autrichien au torse plus long que ses jambes .. cet handicapé du bocal a trouvé le moyen de coller la limite de l’écran juste au niveau des yeux du pilote, c’est limite dangereux lorsque l’on prend des virolos à vitesse soutenue … et je ne vous dis pas lorsque l’on porte des lunettes a verres progressifs … oui je sais !!!

Le petit dernier à qui donner le fouet est celui qui a greffé sur cette machine un émetteur d’embrayage affecté d’un levier qui ne peut se tenir qu’avec deux doigts … put... mais il nous prend tous pour des champions d’enduro celui là … toute la brelle est sur dimensionnée, on fait partout dans la démesure et là tu as un levier d’embrayage de 125 … Allez, je pense qu’il a voulu ainsi présager de l’arrivée d’un shifter … en fait le seul truc qui manque à la moto pour être la plus aboutie qui n’a jamais été mise sur le marché.

Et le reste me direz vous ..

J’aurais presque envie de vous envoyer vers votre revue ou site préféré, vous savez ceux qui ont pignon sur rue, pour découvrir les trésors cachés du monument .. bon allez comme je ne suis pas chien je vais vous en entretenir.

A première vue …

info document - JPEG - 56.8 ko

Déjà, rien qu’au premier regard, vous avez une idée de la chose et c’est encore pire lorsque la moto est au milieu d’un groupe … cet outil, c’est le seul trail du marché à coté duquel une bavaroise que l’on rencontre à tous les coins de rue semble affectée d’un problème de nanisme .. et croyez moi ce ne sont pas mes lunettes. On ne peut pas dire que la Super Adventure est imposante, on dira qu’elle est majestueuse. C’est la grande Duchesse. Alors bien sur qui dit colosse dit automatiquement pour qui n’est pas à la maille gothique : pointe des pieds à l’arrêt, centre de gravité aux plus haut et équilibre instable .. eh bien que nenni …

Le même qui nous a pondu une selle racing a eu l’esprit de la concevoir étroite, moralité, les petons de mon mètre soixante seize posent quasiment à plat.

Tu colles un cubitainer de trente litres sur un cadre aussi fin .. eh bien si tu en as dans la cervelle tu t’arranges pour que cela serve de protection et que le centre de gravité soit en totale adéquation .. c’est le cas.

Et au point de vue équilibre cela faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occase de tenir une brelle de 250 kg tous pleins faits, avec une bagagerie dont la capacité de chargement confère à celle d’un petit semi-remorque quasiment remplie, avec seulement deux doigts .. sur le plat bien évidemment.

Voilà on a mis les points sur les i et les barres sur les t … la moto est au top sur les trois points les plus indispensables … à l’arrêt.

info document - JPEG - 56.1 ko

Y’a plus qu’à rouler …

Contact … OUPSSS j’ai oublié le manuel et comme il doit avoir l’épaisseur d’un bottin de téléphone m’est avis qu’avant d’avoir tout découvert il va me falloir un peu de temps. Comme je suis fainéant et que j’ai autre chose à faire que bouquiner je vérifie que le plein s’affiche, que les voyants sont tous au vert et que celui de vitesse enclenchée est bien sur le N. On m’a bien expliqué qu’on pouvait régler ceci ou cela directement depuis le zinzin qui est sur le coté gauche, que si je voulais rouler à une vitesse constante falllait que je mette en route le régulateur qui se situe sur la droite, que si je trouvais la brelle trop souple je pouvais jouer sur les amortos, que si il pleuvait je pouvais la rendre plus soft, que si j’avais un passager fallait qu’il s’affiche sur le tableau de bord que si … que si … ma tante en avait on l’appellerait mon oncle. Enfin cette brelle, tu la prends, tu la rentres dans ta cuisine et je suis certain qu’en quelques minutes, elle va remplacer l’ancillaire distinguée !!

info document - JPEG - 59.4 ko

Je vous fais donc cadeau de tout ces gadgets divers et variés dont se gargarise la presse spécialisée mais qui, à force d’aider à la conduite font que quelquefois vous allez en oublier le virage qui va vous sauter à la gueule.

info document - JPEG - 60.6 ko

Rien ne vaut l’expérience.

Tout ce que je peux vous dire c’est que le jour ou nous avons pris un orage d’anthologie, nous étions en train de rejoindre Arbatax et bien évidemment étions chargés comme des mules, eh bien pas le plus grand des hasard j’ai découvert qu’il y avait des fonctions « rain » sur le panel ... mon anglais étant encore bien présent j’ai tout collé dans cette configuration, après, j’ai roulé comme un damné sous des trombes d’eau, pressé que j’étais d’en finir et de me retrouver à l’hôtel.. eh bien la moto s’est comporté comme sur le meilleur des revêtements secs .. si tu n’as pas peur, la brelle va te tranquilliser au max et la limite de conduite sera celle que va t’imposer … ce put.. de casque de mer.. qui se remplit de buée !!

C’est là que tu te dis que la technologie a du bon et que sur le mouillé c’est désormais dans tes capacités à utiliser la technologie plutôt que dans ta tête !!

info document - JPEG - 69.4 ko

Côté freinage, l’ABS combiné est associée la technologie MSC … Vous avez vu j’arrive à parler le KTM couramment … Bon, si je vous traduis, cela veut dire que cela fait efficacement intervenir l’ anti blocage des roues au freinage, même sur l’angle. C’est un dispositif exclusif à KTM et très efficace. Quand vous aurez lu le manuel vous découvrirez que l’on peut le déconnecter ou l’avoir en mode tout terrain .. comme si il y en a qui vont oser aller s’égarer sur des pistes avec cet outil .. enfin, c’est prévu et cela limite le bouzin sur l’avant. Mais il n’y a pas que ça, je me suis rendu compte que lorsqu’on tombe les rapports comme un sauvage sur un gros freinage, y’a un truc qui se démer... pour ne pas bloquer la roue arrière. C’est vachement efficace … surtout lorsqu’un enc... gin agricole déboule de la gauche et traverse la route devant toi !!

Y’a un autre truc marrant sur cette moto, c’est l’aide au démarrage en côte. En fait, le frein arrière est serré automatiquement juste le temps de partir. Dans les rues de Lanusei, chargé comme une bourrique, j’ai eu l’occase de tester .. eh bien cela marche. Ne me demandez pas comment, mais ça marche ... et c’est sacrément pratique !!

info document - JPEG - 76.7 ko

Pour la conduite on va faire court. Des watts, y’en a, du couple, y’en a, de l’adhérence, y’en a, de la garde au sol, y’en a plus qu’en faire .. pas foutu de faire toucher quoi que ce soit même en prenant des angles improbables, du frein .. voir plus haut, de la reprise, cela serait quand même un comble si elle en manquait … Alors ? Mon permis .. je l’ai encore, cela confère au miracle !!

Quelques petits points particuliers ... Un passage en phare atypique, il faut pousser le petit appel de phare pour y arriver. Les leviers de freins et d’embrayage sont réglables et s’adaptent à toutes les morphologies, les rétros montrent vraiment ce qui se passe derrière, sans la moindre vibration et ce à n’importe quelle allure et un intelligent petit "range bricoles" est sis sur la droite du coupe vent, cela permet d’y coller le ticket d’autoway et la carte de crédit .. note au passage, ils auraient pu prévoir que cela se ferme automatiquement lorsqu’on coupe le contact.

info document - JPEG - 62.3 ko

Bon et si on en revenait à la moto …

Qu’est ce qui va donc vous séduire dans cette brelle et vous inciter à dépenser 18000 balles, sans les valises ni le top, pour en faire l’acquisition ?

  • Les équipements .. ils sont pléthoriques et sont, d’origine, largement supérieurs en qualité et en option par rapport à tout ce qui se fait sur le marché.
  • Les gadgets … la aussi on fait dans le complet et pas toujours dans l’inutile .. phares directionnels à LED qui s’allument en fonction de l’angle d’inclinaison, modes de conduite assistés, selles et poignées chauffantes, assise réglable en hauteur ( normal ou ostrogoth ), prise 12 v standard et non aux normes bavaroises, contrôle de pression de pneus, plus tout le zinzin décrit plus haut. En fait sur la Super Adventure tout ce qui est en option dans les maisons d’en face est d’orig. sur la bécane, quand on voit les tarifs pratiqués par le concurrence pour leurs "packages" divers et variés on se dit que c’est un sacré plus que va vous offrir KTM.

info document - JPEG - 73 ko

  • La tenue de parquet … Pour une moto de ce style et de ce poids c’est absolument bluffant, en roulant on a vraiment l’impression de piloter une machine beaucoup plus légère... Quand tu mets les watts tu as l’impression d’avoir une sportive avec un chassis d’enduro … le top quoi !!
  • Le freinage .. voir plus haut .. c’est en adéquation avec les capacités de l’engin. Jamais pris en défaut et avec un frein arrière d’une incroyable efficacité pour asseoir et replacer la brelle en ligne avant un virage prononcé ou au cours d’un enchainement rapide.
  • La patate .. Qu’en dire, c’est même trop !!
  • La boite … étagement parfait jusqu’à la cinq .. la six tu t’en sers comme overdrive .. en fait j’ai bien l’impression qu’elle est conçue pour cela.

info document - JPEG - 67.8 ko

  • La stabilité … tu poses et remets des gants pour faire tes photos en roulant , même à allure réduite, sans être oblige de jouer du cul sur la selle.
  • Le poids .. m’en fous, je n’ai pas eu à la porter sur mon dos.
  • Le confort .. il paraît que l’on peut changer la selle sinon vous connaissez tous un bon sellier qui vous refera ça très bien pour trois euros six centimes.
  • Le transport d’un passager … C’est un bi, même si c’est largement diminué par la technologie, cela vibre donc encore un peu. Sa position d’assise fait que, pour peu qu’il soit à la norme européenne, il profitera largement de la protection et sera à l’abri du vent. Les repose pieds sont un peu haut et vont lui imposer un pliage de jambes qui risque d’être fatiguant à la longue. Les poignées sont certes esthétiquement agréables à l’œil mais le fait qu’elles soient trop peu ouvertes fait que si le sac de sable a de gros doigts il va se les coincer dedans, et la selle … le petit malin cité au paragraphe 4 a encore sévit … pour le confort faudra repasser !!

info document - JPEG - 85.6 ko

  • La conso … En ce qui nous concerne nous avons vérifié une consommation de 6,4 litres au cent sur 3000 km de routes diverses et autoroutes variées ( pour une moyenne affichée par l’ordi de bord de 5,9 l ). Je tiens les notes à disposition de ceux qui veulent contester le fait.
  • L’autonomie ... Avec les 30 litres de bon 95 on peut sans problème envisager plus de 400 bornes avant que la réserve ne prenne le pas sur toutes les autres indications de l’ordinateur de bord. Vu le gabarit de la brelle je n’ai pas osé pousser jusqu’à la panne sèche !!
  • Le tarif .. Il est dans la norme de la catégorie.
  • L’image … On voit de plus en plus de KTM sur la route, apparemment avec un nombre de plus en plus respectable de kilomètres et dans les pays les plus divers. Désormais la marque a fait ses preuves et les petits soucis du début ne sont plus qu’un mauvais souvenir.

info document - JPEG - 71.1 ko

  • L’esthétique .. on aime ou on n’aime pas mais dans le style je la trouve plutôt accorte, la baronne perchée.
  • Les bagages … Normes teutonnes, cela confère à la brelle des allures d’armoire normande et joue sur le Cx au point que l’on te limite à l’usage à 150 km/h ( c’est comme le Port salut, c’est marqué dessus !! ).. On a essayé de dépasser la limite il est vrai que cela influe largement sur la stabilité en ligne droite !! D’autre part, à titre indicatif, avec les valoches on dépasse le mètre en largeur cela va aussi limiter les passages entre-files !! Enfin, si tu ne veux pas avoir de bagages tu pars en célibataire ou tu achètes un sac à dos.

info document - JPEG - 78.8 ko

  • La protection … la bulle est très efficace, le dessin du réservoir contribue largement à la protection du pilote, les protège mains d’origine associés aux poignées chauffantes permettront de rouler en gants d’été même sous des températures peu clémentes … Pour avoir mieux faut être en GT routière.
  • L’entretien … pas une goutte d’huile en 3000 bornes, un graissage de chaîne tous les 1000 …. c’est pas la mer à boire.
  • Le bruit .. personnellement je n’aime pas, elle me fait penser au tracteur du père Jojo, mais on s’y fait. M’est avis que tous ceux qui vont en faire l’acquisition ferons les emplettes d’une ligne adaptable qui va non seulement alléger l’engin mais lui donner une sonorité agréable à l’oreille.

Et c’est tout ?

Mais put.. c’est ça , ils vont focaliser sur la cadene les inconditionnels … Voilà pourquoi Monsieur KTM faut que tu te penches sur le problème et associe un huileur de chaine automatique à cet outil au demeurant plus qu’évolué technologiquement, cela va calmer les ardeurs de la critique et faire assimiler à ceux qui doutent encore qu’avec un minimum d’entretien, une transmission par chaîne c’est autant de kilos d’inertie de gagné avec tout autant de fiabilité.

info document - JPEG - 85.4 ko

Alors, le bilan des courses ?

Il n’y a pas à dire, dans la série la démesure les autrichiens savent faire !!

J’avoue que je ne focalise vraiment pas sur le fait d’avoir la plus grosse c’est pour cela que cette machine, malgré toutes ses qualités n’est, en ce qui me concerne, pas celle que je préfère dans la gamme .. Mettre autant de puissance dans une moto aussi maniable confère au "pousse au crime" et j’en connais plus d’un qui seraient tentés de rouler en permanence à bloc. Toutefois, pour un sage qui voudrais aller au bout du monde, la KTM Super Adventure ne doit pas être loin d’être la plus sécurisante et la plus évoluée technologiquement de toute la grande famille des trails taillés pour les grands espaces.

Vous allez rigoler, j’ai eu presque envie d’aller sur circuit avec … ne serait ce que pour voir si on peut poser les valises par terre !!

info document - JPEG - 81.2 ko

Hervé.

Fiche technique ... C’est ... et c’est bien fait !!

info document - JPEG - 69.2 ko


La 1290 Super Adventure chez KTM


Portfolio

JPEG - 74.2 ko JPEG - 75.5 ko JPEG - 75 ko

Commentaires

Logo de herve 2
mardi 7 novembre 2017 à 23h05 - par  herve 2

Excellent rapport, je partage à 100%

Critiques complémentaires :
Je mesure 182cm et pèse 85kg, mains taille 11 = les leviers frein et embrayage sont trop courts de 25mm, ils limitent la prise à deux doigts
Je chausse du 45 = talon gauche bute dans la béquille centrale = très gênant à la longue

Je pense que le freinage avant de la Yamaha MT09 Tracer est plus efficace que celui de la KTM (taille du levier de frein, poids de la moto, mâchoires et plaquettes, pneus ?)

J’espère que KTM saura très rapidement corriger ces défauts pour me compter parmi ses clients

Logo de <span class="caps">JEFPTY</span>
lundi 23 janvier 2017 à 20h32 - par  JEFPTY

Bonjour à tous,
Bravo Hervé pour cet essai, que je crois très objectif et digne des meilleurs journaleux moto. Que dire sinon une super machine, à mettre entre toutes les mains, mais pas pour toutes les bourses... malheureusement ! motardement ;-))

Logo de Christophe
mardi 27 décembre 2016 à 17h06 - par  Christophe

Bonjour Hervé
j’ai la 290 Super Adventure depuis janvier 2016, j’ai fait 15000 km depuis et que du bonheur
le moteur et la partie cycle sont au top, pour la conso
route de liaison sans grosses accélérations je suis à 5-5.3l/100 à deux avec le top case
route de montagne 5.8l/100 en se faisant plaisir
je roule beaucoup au couple entre 3 et 6000tr/mn largement suffisant pour moi
pour la chaleur je ne suis pas gêné j’ai fait le désert des bardenas le 14 juillet et je n’ai pas ressenti de gêne, c’est sûr que bloqué à un feu en plein été on ressent la chaleur mais quelle moto ne le ferai pas ????
le moteur a gagné en souplesse à partir de 17000 km maintenant je peux rouler en 6 à 90km/h mais c’est vrai que la 6e est typée over drive
la selle est pas un most de confort mais j’ai fait 1100 km dans la journée et je suis arrivé avec les fesses un peu tannées mais sans plus et le lendemain j’ai fait 600 km (sur 4 jours un peu plus de 3500 km)
voilà si ma contribution peut aider quelqu’un :)
bonne route et prudence
Christophe

Logo de <span class="caps">MARTIN</span>
jeudi 8 septembre 2016 à 13h05 - par  MARTIN

Je confirme le moteur chauffe vraiment énormément, un peu gênant à chaque feu rouge. Pour le reste super moto à part un klaxon digne d’une mobylette, total ridicule, et un commodo de clignotants loin loin loin du pouce. Mais un moteur qui pousse pour de bon et un position de conduite en hauteur parfaite pour la ville, certes il faut être grand la hauteur sous selle étant impressionnante. Et aussi maniable qu’un vélo ! Je pense sérieusement remplacé ma BMW GS par cette moto.

Logo de Hervé
mercredi 3 février 2016 à 11h15 - par  Hervé

Bonjour Xavier ...

Dangereuse, je suis un tantinet pessimiste, gênante tout au plus, j’en ai fait un second essai et cela dépend un peu de ta position sur la selle .. et de ta hauteur de torse ... Un réglage a été fait sur le nouveau modèle et cet inconvénient ne parait plus.
Chauffage intégré , en ville cela va te changer du flat !! En hiver c’est assez agréable, en été tu subit un peu mais c’est souvent le cas de toutes ces machines à gros berlingue qui te renvoient dans les roubignolles la chaleur diffusée par le ventilo.
C’est quand même une sacré brelle.
Toutefois, tu vas de notre part chez le premier concess KTM et tu demandes d’en faire un essai complet sur 24 h, là tu pourras t’en faire une vraie idée.
Bien cordialement.

Hervé

Logo de Xavier
mardi 2 février 2016 à 12h35 - par   Xavier

Bonjour, super essai, cette moto m’intéresse (j’ai une Gs Lc), mais cette histoire de bulle dangereuse m’interpelle, a ce prix la ! et il parait que le moteur renvoi une chaleur de dingue ? quelques précisions la dessus ? merci

Logo de Hervé
lundi 4 janvier 2016 à 16h05 - par  Hervé

Merci c est sympa

Logo de Lionel
dimanche 3 janvier 2016 à 11h18 - par  Lionel

Merci, super retour d expérience qui apporte bcp plus de précision par rapport aux essais de la presse spécialisée

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur