Essai Rétro : La DUCATI 600 MOSTRO modèle 1995

vendredi 17 mai 2013
par  Hervé
popularité : 5%

Annie rêvait de Ducati .. J’étais vacciné Triumph et n’envisageait à aucun moment de faire l’acquisition d’un bicylindre italien, mais que voulez vous, ce que femme veut !!!

Les circonstances ont fait qu’un jour, en entrant chez Armand, dans la concession Triumph de Nîmes j’ai vu cette bien jolie machine jaune dans le coin des occasions. Elle avait 35000 km, semblait en parfait état … L’anniversaire de ma douce et tendre arrivant je me n’ai pas hésité une seconde et voilà pourquoi, depuis quatre ans maintenant la petite Mostro côtoie dans le garage ses copines anglaises. Certes nous n’avons pas effectué beaucoup de kilomètres à son guidon mais ils le furent avec un plaisir non dissimulé. Sans renier mon attachement pour la marque anglo saxonne, j’avoue que lorsque j’emprunte la petite pour aller arpenter les routes cévenoles c’est toujours avec un plaisir indicible .. Comme c’est également le cas de la grande majorité des copains qui viennent à la maison je ne résiste pas au moment où Ducat sort un nouveau Mostro de moyenne cylindrée au plaisir de vous parler de ce mythe roulant.

info document - JPEG - 31.6 ko

En 93 la Mostro est élue Moto de l’Année, il faut dire que le look ravageur de la machine dessinée par Galuzzi est l’archétype du roadster pur et dur tel que l’on peut le concevoir. Un superbe réservoir rond, une petite selle, un capot de selle, un phare rond tout simple, deux roues, un cadre treillis, un moteur fin et refroidi par air, deux pots d’échappement et un bel équipement d’origine avec fourche inversée et durit avia, une instrumentation réduite au strict minimum .. en bref une MOTO !!! .Et voilà ce qu’il a suffit pour transformer un projet qui au départ paraissait un peu foldingue en quasi icône de la motocyclette.

Quand on chevauche la bestiole on se sent de suite chez soi, la moto est basse ( ce qui a provoqué un sacré succès auprès de ses dames !! ) de plus on ne grimpe pas sur un Mostro, on rentre quasiment à l’intérieur. La selle est rembourrée avec des noyaux de pêche, le petit guidon est très en avant et les repose pieds très en arrière, moralité c’est la position parfaite pour aller s’arsouiller sur les routes cévenoles !! Les commandes sont au top, l’embrayage réclame une poigne de fer et pour trouver le point mort il faut une bonne dose de patience. Ne cherchez pas de compte tour une Ducat cela se conduit à l’oreille. Quand un voyant s’allume intempestivement c’est qu’il vous faut de l’essence ou que dans peu de temps vous allez vous retrouver à pousser sur le bord de la route .. Simple, non ? L’angle de braquage .. quel angle de braquage ? A part cela à l’arrêt on a presque envie de la mettre sous le bras pour la bouger, mais une moto c’est bien fait pour rouler, non ? Alors roulons !!

Contact, starter à fond ( maintenu tiré car il ne tient pas !! ) démarreur .. La grosse batterie entraîne un démarreur qui a toujours l’impression de forcer comme ces bourrins qui autrefois labouraient nos campagnes … Au bout de quelques tours, alors que l’on s’apprête à envisager le démontage des bougies ou la recharge rapide de cette sal.. de batterie que l’on a laissé sans entretien .. Eh bien voilà que, comme par miracle, au moment ou l’on s’arrête juste d’appuyer sur le petit bouton rouge, le moteur s’ébroue … il faut alors sauter sur le starter, jouer doucement avec la poignée de gaz et composer avec les divers bruits de ferraille inhérents à ce type d’embrayage pour faire chauffer l’engin.

info document - JPEG - 33.8 ko

Il est temps d’aller s’ars.. se balader au gré de ses envies … Je ne reviendrai pas sur l’embrayage, ni sur la boite qui réclame souvent un passage en deux temps .. J’adore faire le double débrayage pour rétrograder, surtout en situation d’urgence !! Le freinage lui est au top. Tant au point de vue puissance qu’à celui du feeling on voit qu’il est quasi surdimensionné pour la machine. Si vous avez la chance de trouver le levier de frein arrière sous votre botte droite vous pourrez éventuellement vous servir de celui-ci pour stabiliser la brelle en entrée de virage. Si vous êtes joueur vous pourrez oublier d’utiliser le moindre freinage sur les routes de montagne en jouant de la boite .. gaffe toutefois de ne pas vous manquer en rentrant une vitesse car le frein moteur sur ce jouet ce n’est pas de la daube … !!

Il paraît qu’il y a 5 vitesses, je n’ai jamais eu l’occasion de les compter, tant qu’on peut en passer c’est qu’il y en a, quand on cherche le point mort, il y en a toujours trop !!

A bloc, en vitesse la plus en haut, le compteur indique .. attendez il faut que je le tienne pour limiter les vibrations .. pas loin de 190 .. Bien hein .. !!

Allez je vous détaille le roulage .. D’abord on ne se préoccupe que de ce qu’il y a devant .. derrière c’est dans les rétros et dans les rétros je vois mon blouson et les coudes !!!
La puissance ce n’est pas ce qui va vous frapper dans ce moteur, on le donne pour 53 CV mais compte tenu du fait qu’il cogne et renâcle à bas régime pour ensuite s’emporter et grimper dans des limites que l’on soupçonne rougeoyantes, je reste à supposer que les fameux chevaux sont toujours entiers. On va vous parler de couple, de reprise, de douceur .. là vous allez être tranquille tournez la poignée et cela va envoyer grave à partir d’un certain bruit !! Pour le reste vous n’avez qu’à composer entre vos oreilles, la pression sur les bras ou le fait qu’avec la vitesse le casque va bouger sérieusement .. Couple et douceur gardez cela pour la maison !! En y réfléchissant, en ville cela doit être assez copieux , je m’en fous je ne roule qu’à la campagne !!

info document - JPEG - 17 ko

En ce qui concerne la tenue de pavé elle est irréprochable .. Sur revêtements lisses on a l’impression de conduire une moto de GP et sur mauvais revêtement on a l’impression de conduire une moto de GP .. Ah vous trouvez que je me répète .. Mais non, allez donc essayer un Mostro et vous comprendrez .. Le cadre treillis, raide comme un garde républicain écoutant l’hymne national, s’adapte tant faire que se peut aux cahots de route. Charge au pilote de s’accommoder à des réactions qui tout en étant assez surprenantes ne sont jamais piégeuses. La mise sur l’angle n’est pas des plus faciles et le moins qu’on puise dire de cette moto c’est qu’elle est vivante. La Mostro à vitesse soutenue se pilote et on a toujours l’impression de courir un GP même si on ne s’en sert que pour aller chercher le pain !!
Au point de vue freinage, pour peu que l’on comprenne le dosage, il est sans reproche et le simple disque avant suffit largement à stopper le faible poids de la moto.
Vous l’aurez compris un Mostro doit d’abord se domestiquer avant de donner une pleine idée de ses possibilités.
Le confort, quel confort ? Au bout de 150 bornes vous aurez l’impression d’avoir fait un rallye raid et si par malheur vous emmenez un passager il ira instantanément passer son permis dès la descente pour ne plus avoir à subir une telle torture.
Ne pensez pas emmener des bagages ou l’équiper d’un quelconque accessoire de transport, le roadster Ducat ne tolèrera qu’un simple sac à dos.
La consommation oscille entre 7 et 8 litres selon l’usage et on peut envisager de faire environ 250 km ( réserve comprise ) avant de refaire le plein .. de toute façon vous vous serez arrêté avant pour récupérer !!
En bref, malgré ses 13 années de bons et loyaux services cette moto reste un superbe jouet qui s’emmène avec une étonnante facilité. Si l’on fait fi de l’inconfort, des bruits parasites, de la brutalité du moteur du peu de souplesse de la boite c’est une machine attachante et surprenante à bien des égards .. En bref, si vous en avez la possibilité gardez en une dans votre garage pour de temps en temps aller voir sur les routes tortueuses si vous avez encore de beaux restes. Pour peu que vous soyez en forme il y en a qui risquent d’être surpris .
Et n’essayez pas de racheter celle de ma douce et tendre elle ne s’en séparerait pour rien au monde !!!

Modele:Ducati Mostro 600
Année:1995
Categorie : Roadster
Moteur : 583cc
Type : V2
Puissance : 53CV à 8500 Tours
Boite : 5 vitesses
Transmission par chaine.
Freinage : Avant Simple disque, Arrière : simple disque.
Fourche inversée de 41mm.
Hauteur de selle : 770 mm
Poids : 175 kgs
Vitesse maxi … Bof !!



Commentaires

Logo de Alban
samedi 8 juillet 2017 à 19h15 - par  Alban

Bonjour,

Je trouve votre essai d’une justesse infini, moi qui vient de faire l’acquisition de cet engin, très attachant, malgré son confort prés du lit de camp.
Amitiés
A

Logo de Richard
jeudi 22 janvier 2015 à 12h53 - par  Richard

Sympa l’essai, je garde un excellent souvenir de mon 600 Mostro de 1999. Légèrement terni par un souci de récepteur d’embrayage mais bon ... Une moto vivante, très attachante, un régal sur les petites routes qui s’emmerde sur voie rapide.
Un détail qui m’étonne : La consommation. Je n’ai jamais atteint les 6 litres avec la mienne, même en roulant fort. Réglage des carburateurs ?
Une chute causée par des gravillons mal placés nous a séparés mais je me reprendrai un monster un jour :)

Logo de Wil
samedi 16 août 2014 à 15h59 - par  Wil

cet article est juste fantastique, qu’est ce que j’ai pu rire en le lisant !!! :)

Je suis un jeune permis et j’économisais pour une MT-07 de chez yamaha mais en me promenant sur Leboncoin j’ai eu un coup de cœur pour cette moto.. Bon il y a une distribution à refaire et un capteur d’allumage qui déconne mais honnêtement je m’en fout !
La seule chose dont je suis sûr aujourd’hui c’est que c’est cette moto dont je voudrai parler dans 40 ans quand je parlerai de ma première moto.. c’est pas la plus belle, pas la plus puissante, pas la plus récente mais j’ai l’intime conviction que c’est celle qui m’offrira les meilleurs souvenirs (bon comme mauvais ^^) c’est une moto qui a une âme et rien que pour ça je ne peut pas passer à côté !! On ne peux pas expliquer pourquoi un beau jour on se passionne pour le deux roues alors j’imagine qu’on ne peut pas expliquer pourquoi on tombe amoureux de tel ou tel moto..

Marre de tout ces jeunes qui roulent en ER6, XJ6, CB600, Z750, j’ai choisi le choix de la différence (ou de l’inconscience) alors vive la 600 Monster :D

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur