Essai rétro pour motards en balade : Un joli custom à vil prix : La Suzuki Savage 650 modèle 1988

mardi 18 décembre 2012
par  Hippolyte Duhameau
popularité : 7%

Vous n’avez pas les moyens de vous payer une Harley, il vous reste un peu de place dans votre garage, vous voulez un custom sympa pour faire le beau le dimanche et vous venez de vendre votre vélo de course .. n’hésitez pas !!

C’est en 1986 que Suzuki va dévoiler le plus gros mono de route de la production moto.

info document - JPEG - 8.8 ko

L’engin se prénomme "Savage" et est un vrai Custom pur et dur.
Avec une vente confidentielle elle restera au catalogue jusqu’en 88 pour ensuite disparaître. Portée par la mode "Custom" elle va revenir en 1991 avec 5 rapports de boîte (au lieu de 4) pour définitivement disparaître en 2004.

Le moteur a toujours été, depuis la première version, le mono cylindre refroidi par air, avec deux arbres à came en tête et quatre soupapes. La partie cycle se résume à sa plus simple expression avec un simple berceau, dédoublé sous le moteur, équipé de classiques combinés amortisseurs séparés, démesurément gros et inclinés pour coller aux canons de la mode. La position de conduite est à l’avenant avec le guidon corne de vache et les repose-pieds très en avant.

info document - GIF - 42.1 ko

Ce « gros » mono, brut de caractère, va vous remuer les tripes. Il se révèle fiable et économique, pour peu que vous surveilliez la distribution et que vous n’oubliez pas de refaire faire l’alésage car sa première cote est atteinte vers 35000 km. Le moteur dispose d’une plage de puissance raisonnable (31 CV à 5000t/mn), et d’un couple omniprésent.

Le point fort de cette machine a toujours été sa gueule ! Un vrai chopper en réduction. La finition est apportée avec le même goût du détail que pour sa cousine Intruder avec la câblerie et l’électricité intégrées. La transmission secondaire par courroie est un modèle de fiabilité, qui permet d’ôter ce soucis définitivement de son esprit !

Ceux qui se risqueront à voyager au guidon de la Savage seront surpris par une relative sobriété (6 litres/100 km). L’économie d’utilisation est telle que pour en faire un utilitaire citadin, fidèle au quotidien pour presque rien, ce n’est pas loin d’être la moto idéale. Maniable, légère, avec une hauteur de selle qui ravira les copains de Blanche Neige ou les demoiselles à la recherche d’une première moto cette Suz a tout pour séduire ceux qui ne sont pas haut perchés.

JPEG - 123.4 ko
 
Toutefois la pratique régulière de la Savage va vite vous causer quelques problème de dos tant ses suspensions sont raides et la position de conduite se révèle contre nature imposée par l’implantation des commandes. Vous serez en liaison directe avec les différences de revêtement.

De ce fait les trajets de plus de 50 km se transforment vite en calvaire. Seuls certains bricoleurs adeptes de la customisation ont pu corriger le phénomène par l’adoption d’un guidon cintre plat qui rapproche les poignées de l’axe de direction mais le confort restera spartiate, surtout sur route.

Autre point rédhibitoire pour un usage routier, il est quasiment impossible de loger ses bagages à l’arrière de la machine.

Vous oublierez complètement la possibilité d’emmener un passager tans son espace de maintien sera réduit et la garde au sol dérisoire finira de vous convaincre que hormis un usage limité dans un contexte quasiment toujours urbain cet engin ne doit s’aventurer sur les grands axes que de façon plus qu’épisodiques !!

En bref, vous voulez acquérir un custom à vil prix pour aller chercher le pain en faisant sur votre passage se retourner quelques minettes et ce sans quasiment jamais avoir de problème …. adoptez cet engin.

La plupart que vous trouverez sur le marché de l’occasion auront tellement peu de kilomètres que cela vous semblera indécent et comme la demande est minime les négociations seront facilitées. Un custom de 650cc, bien fin, pour le prix d’une 125cc chinoise .. Que demander de mieux !!

Fiche Technique :

MOTORISATION 

- Moteur : monocylindre 4 T, refroidi par air, double ACT, 4 soupapes par cylindre de 652 cm3 (94x94 mm)
- Puissance : 31 ch à 5400 tr/mn
- Couple : 5,1 mkg à 3000 tr/mn
- Boîte à 4 vitesses jusqu’en 88, 5 vitesses de 91 à 2004 ( peu de changements )
- Transmission secondaire par courroie 

PARTIE-CYCLE 

- Cadre : simple berceau dédoublé en acier
- Suspension AV par fourche télé-hydraulique
- Suspension Arrière par amortisseurs latéraux
- Frein AV 1 disque Ø 260 mm à étriers 2 pistons ; AR 1 tambour, 1 came Ø 160 mm
- Roues AV en 19 pouces, AR en 15 pouces
- Réservoir 11 L dont 2 de réserve.
- Poids à sec 160 kg.

PERFORMANCES :

- Pas vite

Hippo.



Portfolio

JPEG - 123.4 ko JPEG - 8.7 ko

Commentaires

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur