Triumph Speed Triple 96

lundi 12 octobre 2009
par  Hervé
popularité : 2%

Triumph Speed Triple carburateurs T301 modèle 1996

Je roule sous la flotte, cette autoroute anglaise est un vrai calvaire, les dalles de béton dont les joints sont plus qu’apparents et les yeux de chats délimitant les lignes de conduite sont autant de pièges qui font onduler la moto. Nous sommes au beau milieu de la circulation démentielle de la banlieue londonienne qui fait paraître le périphérique parisien comme une promenade de santé. Mais qu’est ce qu’il m’a pris de prendre cette enclume pour effectuer notre voyage traditionnel aux pays des grands brittons ?
Chaque mile passé semble avoir duré une éternité. Et pourtant je n’arrive pas à me lasser du bruit fabuleux délivré par les deux échappements Mécatwin ni de la puissance rageuse du triple Triumph qui semble ne pas se soucier le moins du monde du déluge dans lequel je le fais évoluer.
Deux doigts sur le levier de frein, attentif aux réactions des autres usagers relativement surpris de la vitesse avec laquelle ce groupe de froggies les dépasse au fi de toute règles couramment pratiquées de l’autre coté de la Manche, j’en viens à comparer les réactions de cette machine avec celles des autres membres du groupe, une machine qui ne semble pas être dépassée le moins du monde même si elle affiche une douzaine d’années d’âge.

Je suis en appui sur les bracelets et mes pauvres poignets qui ont subi les affres de près d’une quarantaine d’années passées aux guidons de motos les plus diverses ( mon permis date de 1968 ! ) me font horriblement souffrir. La machine encaisse pourtant remarquablement bien les différences de niveau de cette maudite autoroute ... Un camion vient à déboîter, il n’y a point d’ABS sur cette moto pourtant le freinage est relativement facile à doser et je me sens en parfaite sécurité.
Même si j’ai quelques douleurs au niveau du cou je mets cela plus sur le fait des fameuses années évoquées précédemment que sur celui de l’inconfort de la moto qui n’est que relatif car avec cette large selle et une position somme toute relativement facile à modifier les kilomètres .. pardon les miles !! … s’accumulent facilement.

Lorsque Triumph a sorti cet engin en 1994, ils voulaient en faire la moto icône de la marque.. J’adore lire ce qu’il en est dit sur le catalogue .. un catalogue qui à l’époque faisait la part belle au lyrisme du rédacteur .. et du traducteur … Je ne résiste pas au plaisir de vous le citer in extenso :

 Un coup d’œil à cet engin, et vous saurez à qui vous avez à faire

Tout en muscles, pas une fioriture : pas de doute, vous avez devant vous le "café-racer" des temps modernes. A un détail près : on n’a jamais vu pareille moto ostensiblement plantée devant un bar. Taillé dans le roc, conçu pour défier la route, cet animal flanqué de ses deux pots d’échappement relevés se chevauche tel les anciens modèles. Même à l’arrêt, la Speed Triple semble piaffer d’impatiente. Voilà une moto à l’état brut : moteur tonitruant, freins impeccables et maniement précis, plus un pneu arrière Dont la largeur ne laisse aucun doute sur ses intentions.
La Speed Triple possède un châssis dérivé de la Daytona, doté du même moteur 900 cc à course longue. Bien qu’elle développe près de 100 chevaux et un couple de 83 Nm, cette sportive ne pèse que 209 Kg.
Sous des dehors dépouillés, la Speed triple abrite une mécanique complexe. Le frein avant à double disque flottant muni d’un étrier 4 pistons, est à la fois puissant et progressif. Quel que soit le type de conduite - des virées urbaines aux grandes échappées lorsque les conditions le permettent - la suspension avant et arrière est entièrement réglable.

Et puis il y a les pneus. Avec une section monumentale de 180/55 et une jante 3 branches de 17", le pneu arrière est épaulé par un pneu avant de 120/70 - tous les deux en gomme tendre hyper-adhérente, d’ordinaire réservé aux motos de compétition. »

Je vous vois déjà vous marrer à la lecture de ce panégyrique .. Et pourtant lorsque je repense à ce qui m’avais attiré dans cette machine .. car j’en ai possédé une à l’époque !! … Il y avait pas mal de ce que Triumph vantait.
Vous êtes au guidon d’une vraie moto. Certes c’est une sorte d’enclume mise sur la route, certes c’est aussi facile à manœuvrer à l’arrêt qu’un Fenwick dans un entrepôt cloisonné, certes c’est aussi délicat à l’accélération qu’une monoplace sur un tarmac lisse .. mais c’est une machine qui vit, qui semble partager les sensations de celui qui la chevauche .. Il y a même des moments ou je me prends à lui accorder un ersatz d’âme car plus on se rapproche de l’endroit où elle a été conçue, plus elle me semble piaffer d’impatience.

A l’époque ou l’on ne conçoit plus de ne pas avoir un ABS sur une moto...

NDR : Ne serait-ce que pour pallier le réflexe conditionné ... et complètement du au non croisement des commandes, (pour plus d’explication se référer à l’étude des lobes cervicaux !!!) ... qui fait qu’en situation d’urgence 95% de la population motarde appuie désespérément ... sur le frein arrière !!!

…. utiliser en usage courant un Speed Triple semble une sacré gageure et pourtant c’est ce que mon ami Pierre, le propriétaire de la belle orange, fait bien souvent en région parisienne. La puissance de cette machine, son bruit rageur et son look tapageur sont autant d’éléments de sécurité. On voit arriver le monstre et on se range !!

J’ai effectué près de 1500 km au guidon de ce Speed pendant nos quatre jours « Chez les Anglois » et je me suis totalement senti à la fois en sécurité et surtout absolument en confiance. Jamais je n’ai eu la moindre appréhension à aborder une courbe ou un virage serré même à une vitesse que réprouve la réglementation en vigueur. Jamais je n’ai eu de problème pour doser un freinage qui reste aussi performant que la majorité des machines actuelles de même cylindrée et de même catégorie et lorsqu’il a fallu envoyer les watts je garde encore en souvenir le regard étonné de certains de mes compagnons totalement incapables de soutenir l’accélération de ce café racer des années 90. Qu’est ce qui m’empêcherai aujourd’hui de faire l’acquisition à un prix qui reste encore raisonnable, ce cette machine ?
J’avoue me poser cette question et avoir des difficultés pour trouver une réponse.

Un look indémodable, une image qui fait rêver

Une qualité de fabrication qui semble être à l’épreuve du temps, une puissance comparable voire supérieure selon les versions à celle des machines actuelles, des pneumatiques qui ne sont pas hors de prix, une révision tous les 10000 ...
Et la consommation me direz vous, eh bien j’ai fait en moyenne 7 litres au 100 en n’amusant pas la galerie .. Le seul problème c’est qu’à l’instar de tous les café racer cette moto est conçue pour aller de terrasse en terrasse .. et qu’au bout de deux pintes on est largement au dessus du seuil autorisé !!

Cette moto peut se trouver d’occasion avec un kilométrage qui tourne entre 30000 et 60000 km dans une échelle de prix de 3000 à 5000 euros. Peu d’options sont proposées aussi préférez un modèle strictement d’origine.
Pour posséder un Trident de la même génération qui affiche fièrement les 110000 km je peux vous assure que pour peu que les révisions ont été soigneusement faites ce moulin est indestructible. On notera quand même quelques problèmes de roue libre de démarreur et de synchronisation des carbus pour peu que la machine ait été immobilisée quelques temps. Incontestablement ce Speed T301 millésime 94 à 96 est une bonne affaire et vous permettra de ressentir cette étrange impression de fienté lorsque vous vous apercevrez que vous pilotez une machine sur laquelle on se retourne !!

Hervé Descamps

Photos Pierre Solle

 [1]

La fiche technique :

MOTEUR

Moteur :
3 cylindres en ligne, refroidissement liquide, double arbre à cames en tête, 12 soupapes
Cylindrée :
885 cm3
Alésage et Course :
76 x 65 mm
Compression :
10.6 à 1

TRANSMISSION

Transmission primaire
Pignons
Embrayage :
A huile, multi-disques
Boîte de vitesse :
6 vitesses ( modèle essayé ) , 5 vitesses sur les premiers modèles.

EQUIPEMENT ELECTRIQUE

Allumage :
Electronique du type inductif
Eclairage avant :
Simple optique avec ampoule code/phare du type H4:12v 60/55w

PARTIE CYCLE

Cadre :
Mono poutre en acier à haute résistance
Bras oscillant :
Aluminium avec réglage de chaîne par excentrique
Roue avant :
17 x 3,5 pouces à 3 branches
Roue arrière :
17 x 5,5 pouces à 3 branches
Pneu avant :
120/70 ZR 17
Pneu arrière :
180/55 ZR 17
Suspension avant :
Fourche télescopique de 43 mm avec réglage de la précontrainte du ressort à triple pas et de l’amortissement en compression / détente
Suspension arrière :
Mono-amortisseur réglable en précharge, compression et détente
Frein avant :
Durit de type aviation double disque flottant de 310 mm, étriers à 4 pistons
Frein arrière :
Durit de type aviation simple disque 220 mm, étrier 2 pistons et barre de renvoi de couple sur cadre

DIMENSIONS

Longueur :
2152 mm
Largeur :
720 mm
Hauteur :
1230 mm
Hauteur totale :
1090 mm
Hauteur de selle :
790 mm
Empattement :
1490 mm
Poids à sec :
209 Kg
Réservoir :
18 litres

PERFORMANCES

Puissance maximale :
68,5 Kw à 9200 tr/min
Couple maximal :
75 Nm à 6500 tr/min
Régime maximal :
9700 tr/min


[1Merci à Pierre Solle pour le prêt de cette superbe machine.



Commentaires

Logo de 400rd@orange.fr
dimanche 13 décembre 2015 à 18h08 - par  400rd@orange.fr

Une de mes plus belles motos (orange) !!!!
Elle me rappelait la Laverda de par sa couleur et son gros phare rond. Un moteur génial, tenue de route, freinage, suspensions aussi. Sur routes sinueuses, quel plaisir, même si le poids se fait de + en + sentir au delà des 100 km/h ...
Je l’ai revendue car je roulais pas mal et j’avais vite mal aux poignets, j’avais réhaussé un peu les bracelets mais le problème demeurait.
J’ai racheté une sprint executive qui là me convient très bien, je l’ai toujours (114 000 kms).
Mais ce speed orange, houaaaaa, quelle beauté !!!!!

Logo de Alain
dimanche 13 juillet 2014 à 13h03 - par  Alain

Bonjour

Cette anglaise est superbe, je vais en voir une(noire) demain dans le 85.
Sortant d’un 650 sv j’espère ne pas être trop dépaysé car je ne suis plus tout jeune ;)

Appel de phare

@L’1♫♪

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur