Avec Motards en Balade au gré des plus beaux villages de France.

samedi 29 juin 2013
par  Hervé
popularité : 2%

C’était une idée qui nous était venue comme ça, après avoir découvert cette association qui œuvre à la promotion des villages français. Faire une balade d’environ 3000 kilomètres qui allait nous permettre d’en traverser quelques uns .. Eh bien ce fut fait en ce mois de Juin .. et ce fut sacrément apprécié.

Rendez vous le samedi 8 juin, sur le plateau du Cézallier à Aubiat pour prendre le départ de cette balade.

Pour rejoindre l’endroit que nous avions fixé pour rassembler les participants, à Mazoires, à quelques encablures de Blesle, le premier beau village que nous allions traverser, la plupart des engagés avaient du subir les affres de la météo. Ambiance chaude, accueil au top, repas reconstituant .. tout était réuni pour remettre les machines en ordre de marche .. une adresse qui méritera de figurer des nos bonnes adresses Massif Central, prochain article de la série que nous mettrons en ligne : Auberge de la baraque d’Aubiat.

info document - JPEG - 69.3 ko

Dimanche 9 juin au matin

Le temps est plus que menaçant. Nous prenons juste le temps de compléter les carnets de route à faire tamponner dans chaque « plus beau village » traversé et de découvrir les questions auxquelles il allait falloir répondre et c’était parti pour 2500 kilomètres de balade à travers la France.

info document - JPEG - 65.5 ko

L’étape 1 qui allait nous faire rejoindre Mayssac en Corrèze faisait 237 kilomètres, une bonne mise en train qui allait nous faire traverser une bonne partie du Cantal et de la Dordogne. Le parcours nous a permis de découvrir les villages de Blesle ( km 24 ) – Salers ( km 106 ) – Curemonte ( km 195 ) – Turenne ( km 215 ) et Collonge-la-Rouge ( au km 235 ) ... Même si le temps ne fut pas toujours de la partie nous en prîmes plein les yeux et l’arrivée à Meyssac fut à la hauteur de nos découvertes tant le lieu d’hébergement choisi était superbe : Le Relais du Quercy encore une adresse qui va devoir figurer dans nos annales.

info document - JPEG - 52.2 ko info document - JPEG - 49.2 ko

Soirée sympa à Meyssac et briefing pour l’étape du lendemain qui promettait d’être vraiment superbe à travers le Quercy mais qui s’annonçait assez difficile compte tenu de sa longueur : 386 km. 9 « beaux villages » à traverser, 9 questions auxquelles répondre, tout un programme. Pour vu que le temps soit avec nous.

Lundi 10 Juin ..

Un peu de retard au départ compte tenu du fait que nous avions demandé à l’hôtelière de nous préparer, en plus de ses petits déjeuners, un substantiel pique nique .. et comme il ne font rien à moitié dans le Quercy, cela a demandé un peu de temps !!

L’étape 2 allait nous faire traverser le grand Sud Ouest et une bonne partie du Périgord pour rejoindre le pied des Pyrénées. Au programme : Carennac ( km 25 ) - Loubressac ( km 34,5 ) - Autoire ( km 40 )– Cardaillac ( km 74 )– Capdenac le Haut ( km 93 )– St Circq Lapopie ( km 145 )– Lauzerte ( km 206 ) – Sarrant ( km 280 ) - Pour finir à St Bertrand de Comminges ( au km 386 ). Joueurs certains d’entre nous l’ont été car ils n’ont gardé que le pantalon de pluie. L’oracle avait pourtant bien auguré car à part quelques gouttes de ci de là c’est plutôt le beau temps qui nous a suivi le long de notre périple. Pique nique à St Circ Lapopie sur les hauteurs du village et arrivée à St Bertrand sur le coup de 18h30, le timing avait été parfaitement respecté.

info document - JPEG - 57.8 ko info document - JPEG - 55.3 ko

Un petit tour du village pour trouver l’entrée et au détour d’une ruelle, sous la magnifique abbaye nous avons découvert l’Oppidum et son truculent propriétaire. Pour les chambres nichées dans des pièces du 12e siècle, pour la garbure qui commencera traditionnellement le repas et pour l’accent de l’aubergiste, inimitable, cela vaut le coup qu’un jour, vous vous y arrêtiez !!

info document - JPEG - 95.9 ko info document - JPEG - 110.4 ko

Mardi 11 Juin ...

Il nous fut difficile de quitter St Bertrand et comme l’une des questions portait sur l’abbaye et que celle ci n’ouvrait qu’à 9 heures, nous en avons profité pour profiter du village. Il faisait un temps magnifique et la balade qui allait nous conduire jusqu’en Minervois s’annonçait somptueuse. Il n’y avait que peu de points de passage, seulement 3, aussi nous avons un peu improvisé en faisant découvrir aux participants quelques merveilles de notre patrimoine routier .. en particulier la fameuse grotte du Mas d’Azil, la seule en Europe que l’on peut traverser par la route !!

info document - JPEG - 140.9 ko

L’étape était courte mais propice à la découverte, plein de recoins cachés que nous avions soigneusement préparés si l’on suivait strictement le road-book et une arrivée dans l’un des plus merveilleux endroit du Sud de notre pays, le village de Minerve, cité cathare, vaisseau de pierre au milieu de la garrigue.
Au menu de cette étape 3 : St Lizier ( km 58,5 ) - Camon ( km 143 ) - Lagrasse ( km 223 ) pour finir à Minerve au kilomètre 263.

info document - JPEG - 146.5 ko

Il avait fait chaud toute la journée et l’arrivée fut superbe. Auréolé de son étoile au Michelin et amateur de moto le propriétaire du Relais Chantovent avait mis les petits plats dans les grands et de l’apéritif avec mise en bouche au repas gastronomique, en passant par les vins choisis et le café gourmand finement torréfié, tout était au top. Comme les chambres étaient à l’unisson ce fut une étape que tout le monde eut vraiment du mal à quitter.

info document - JPEG - 138.9 ko

Mercredi 12 Juin ...

Par les hauts de Minerve, dans un paysage à couper le souffle au travers d’une garrigue sauvage et d’où exhalaient mille senteurs nous avons rejoint le Lodévois en visitant au passage la manufacture de Villeneuvette puis les Cévennes pour enfin arriver dans les gorges de l’Ardèche et stopper à Aiguèze chez un ami de Motards En Balade qui nous réserva un accueil somptueux.

info document - JPEG - 87.8 ko

L’étape 4 faisait 294 kilomètres et allait nous permettre de visiter : Olargues ( km 47,5 ) – St Guilhem le Désert ( km 120 ) et Aiguèze ( au km 294 ). La diversité des paysages et la douce chaleur qui régnait firent que nous prîmes largement le temps de la balade. Le final, de Vallon Pont D’Arc à Aiguèze, au long des gorges de l’Ardèche, fut le point d’orgue routier de cette étape sur un parcours qui est bien souvent le passage obligé du motard languedocien en goguette.

info document - JPEG - 48.6 ko

A l’arrivée nous eûmes un peu de mal à trouver l’auberge du collègue, cachée au beau milieu d’un village soigneusement préservé et magnifiquement rénové. Havre de paix bercé par le bruit de l’Ardèche toute proche Le Castelas est parfaitement conforme à sa réputation. Le repas du soir, sous les platanes de la place, se révéla plus qu’excellent, le cuisinier ayant bien joué le jeu et nous avait proposé une véritable cuisine terroir agrémentée d’un vin de pays qui était à l’unisson. Petit bain dans la piscine chauffée avant d’aller se coucher ... ce fut la qualité de la vie !!

info document - JPEG - 118.9 ko

jeudi 13 Juin ...

Encore embué des effluves de la veille notre guide est parti dans le mauvais sens et au lieu de filer vers les Monts d’Ardèche tout proches il a « préféré » rejoindre la Garde Adhémar en suivant la vallée .. Ce fut pour nous l’occasion de rencontrer le seul radar de toute la grande balade, heureusement soigneusement signalé.

L’étape 5 devait faire 234 kilomètres, elle en fit 270 ... Cela nous a permis de visiter : La Garde Adhémar ( km 25 oh pardon 61 !! ) - Séguret ( km 66 ) - Venasque ( km 99 ) - Roussillon ( km 125 ) - Moustiers St Marie ( km 234 )

info document - JPEG - 81.6 ko

Dès la forteresse perché de la Garde nous avons retrouvé le parcours initial et c’est au milieu des champs de lavande que nous avons continué notre périple. Il faisait de plus en plus chaud. Nous avons déjeuné à Roussillon, assis sur des bancs au beau milieu d’un véritable marché provençal plein de couleurs et de senteurs pour terminer l’étape en voyant petit à petit les Alpes grandir au loin.

Il était très tôt lorsque nous sommes arrivés à Moustiers cela a permis à certains de récupérer quelque peu des efforts consentis lors des étapes précédentes et à d’autres d’apprécier à la fois l’établissement qui nous accueillait mais surtout le beauté du village de Moustiers tant porteur d’histoire. En ce qui concerne l’hébergement nous avons appris qu’il avait changé de gérant .. autant l’accueil en 2012 avait été sympathique par la direction autant celui que nous avons eu cette année pêcha par le non professionnalisme de la nouvelle autorité .. heureusement bien relayée par un personnel super sympa. De surcroit, comme la note ne fut pas en concordance avec ce qui avait été prévu au départ nous ne pouvons que vous recommander .. d’éviter, tout comme nous le ferons désormais, ce lieu étape : La Bonne Auberge .. pas si bonne que cela !!

Vendredi 14 Juin ...

L’étape 6 s’annonçait grandiose avec l’arrivée dans les Alpes provençales par les gorges du Verdon, haut lieu de la pratique du sport motocycliste dans notre contrée, puis la remontée à travers le Queyras pour enfin rejoindre Briançon puis le Col du Lautaret pour finir au pied du massif de la Meije à La Grave. Un bon nombre de cols était au programme pour la bonne et simple raison que cette étape était purement et simplement un étape de la balade des Cent Cols que nous allions faire dans l’autre sens. Près de 300 kilomètres à en prendre plein les yeux , pourvu que le temps soit avec nous .. et il le fut !! Nous eûmes juste une petite alerte en passant l’Izoard mais cela s’améliora bien vite et c’est sous un beau soleil que nous arrivèrent à La Grave la station la plus sportive des Alpes. Nous avions parcouru 297 kilomètres en ne traversant que 3 beaux villages : Vergons ( km 60,5 ) - Arvieux ( km 231 ) et La Grave ( au km 297 ).

info document - JPEG - 100.4 ko

Cette grande étape alpestre fut marquée par le passage des cols les plus hauts au beau milieu de deux murs de neige et par l’apparition des premières marmottes qui, comme nous, se demandaient bien ... quand est ce que le printemps allait arriver.

info document - JPEG - 241.1 ko

Nous avons pu profiter du village de La Grave et de son ambiance assez particulière en ce jour de grand raid cycliste .. il y avait du vélo partout, du carbone à tous les étages et cela embaumait l’onguent ... Nous étions dans un monde à part où l’effort se lit sur les visages et ou, même si les bicyclettes utilisées pèsent souvent moins de 6 kg, il faut une sacré dose de courage et d’abnégation pour les emmener en haut des cols !!
Repas dans une petite auberge au centre du village, très copieux et parfaitement en accord avec notre cahier des charges, cuisine au top, vin très gouleyant, accueil super.. tout cela suivi d’un hébergement en petits chalets du meilleur gout avec des installations qui étaient vraiment top niveau .. La Grave, nous y retournerons : Les Chalets de la Meije, à recommander.

info document - JPEG - 124 ko

Samedi 15 Juin ...

Nous n’avions pas vu passer la semaine et déjà nous en étions à la dernière étape de notre périple. Branle bas de combat au briefing du départ car le Col du Galibier que certains d’entre nous se faisaient une joie de pouvoir franchir pour la première fois à moto .. était encore en voie de déneigement, avec 6 mètres de neige en son sommet !! En fait trois des cols que nous avions mis au programme étaient encore fermés et nous avons du faire pas mal de changement sur notre road-book initial, invitant les participants à nous suivre tout au long de l’étape. Iseran .. fermé, Galibier ... fermé, Cormet de Roselend .. fermé.

info document - JPEG - 45.6 ko

Nous avons largement improvisé, laissé le Tripy chercher sa route en privilégiant les itinéraires touristiques et en fait nous avons découvert quelques itinéraires pas piqué des vers qui vont nous servir à l’occasion d’un futur Cent Cols. Comme en plus nous avons fait une partie de la route avec les participants de la Coupe des Alpes des véhicules d’époque et que nous avons rencontré moult de ces voitures du siècle dernier au fur et à mesure de l’étape, les 300 kilomètres furent avalés à la vitesse V.
Nous vous communiquerons le road-book initial, mais, bien obligé sachez que nous avons occulté les points de passage lors de cette balade.
Étape 7 : Bonneval sur Arc ( km 112 ) - St Gervais les Bains ( km 260 ).

info document - JPEG - 44.8 ko

En fait nous sommes arrivés assez tôt à Chamonix-Mont Blanc terminal de la balade « au gré des plus beaux villages » 2013. C’est notre ami David, le boss de l’hôtel Alpina Best Mont Blanc qui nous a accueilli et comme toujours la prestation, les chambres, les installations sportives, le repas, les vins .. furent plus qu’au top .. L’Alpina c’est devenu un point de passage obligé pour Motards en Balade.

info document - JPEG - 106 ko

Dimanche 16 juin ...

C’était fini .. Chacun regagna ses pénates en se disant que bien souvent on va chercher à l’étranger moins beau que ce que l’on a chez nous. Les participants à la balade des plus beaux villages en avaient pris plein les yeux tout au long de cette semaine et avaient pu apprécier la qualité des hébergements que propose l’hôtellerie française et surtout la qualité gastronomique des repas, pour peu que l’on se donne le soin de choisir les établissement en utilisant le bouche à oreille ou les expériences antérieures.

Grand merci à l’ensemble des participants qui ont parfaitement joué le jeu de la découverte et de la recherche des énigmes et merci à Manu qui a assuré tout au long de la balade l’assistance, bien souvent joué les serre-files et réussi à faire passer à sa fidèle Triumph « Genièvre » le cap des 100000 kilomètres sans problème majeur. Merci également à la grande majorité des hôteliers qui ont respecté à la lettre le cahier des charges que nous leur avions donné.

info document - JPEG - 48 ko

Au point de vue de notre petit concours d’énigmes, bravo à Anne-Marie et à Jean Denis qui en répondant à quasiment toutes les questions et en agrémentant leur carnet de route de moult illustrations et commentaires ont gagné le lot ( important ) offert par motards en Balade et ses sponsors !!

Merci à aux concessionnaires Triumph « Nimes » et « Provence » non seulement pour la mise à disposition d’un Tiger 1050 SE pour faire cette balade mais pour leur redoutable efficacité afin de réparer dans la minute le Speed Triple de l’un des participants, ce faisant fi de tous les rendez vous pris, pour lui permettre de continuer sa balade.

Merci également à Bruno et Marie qui ont largement travaillé à la réalisation de cette balade mais qui ont préféré aller vers le soleil de minuit au lieu de nous accompagner ... Qu’est ce que l’on ne ferait pas par amour !! Rassurez vous on vous pardonne !!

info document - JPEG - 93.2 ko

A bientôt pour une autre balade .. Pourquoi pas en Corse du 12 au 20 Octobre où nous reprendrons peut être bien l’idée du carnet de route et des questions dans les villages traversés.

Hervé.
Photos : Anne-Marie


Commentaire de Manu :

info document - JPEG - 130.2 ko

Voici la preuve qu’avec beaucoup d"amour un chevalier peut voyager loin en ménageant sa Guenièvre. En effet ma vaillante Triumph Tiger a passée le cap des
100 000 Km lors de notre balade des Plus Beaux Villages de France. Un périple que j’ai eu beaucoup de plaisir à faire en compagnie d’une petite équipe d’amis anglais et français.

L’ambiance fut très conviviale et grand merci à tout ce petit monde. Je sais déjà que certains vont venir en Corse, alors je vous dit à bientôt, et bonne route jusqu’à vous revoir.

Manu et Guenièvre


Vous trouverez en portfolio l’intégralité de notre itinéraire en fichier Google Earth ( .kmz ) et pour ceux qui possèdent ce super instrument qu’est le Tripy, les road books au jour par jour en fichier .trb


Le site officiel des plus beaux villages !!


Documents joints

Zip - 73.7 ko
Zip - 82.7 ko
Zip - 70.4 ko
Zip - 86.6 ko
Zip - 77.1 ko
Zip - 92.6 ko
Zip - 58.4 ko
Google Earth Placemark File - 48.8 ko
Google Earth Placemark File - 51.5 ko
Google Earth Placemark File - 31.1 ko
Google Earth Placemark File - 42.3 ko
Google Earth Placemark File - 36 ko
Google Earth Placemark File - 47.8 ko
Google Earth Placemark File - 34.6 ko

Portfolio

JPEG - 87 ko JPEG - 132 ko JPEG - 244.5 ko JPEG - 161.6 ko JPEG - 108.9 ko JPEG - 86.1 ko

Commentaires

Logo de Marion
jeudi 22 mai 2014 à 12h01 - par  Marion

Votre blog est très original ;
Merci pour ce post ;
Bon courage et à très bientôt
Marion de envoi sms