Balade en Champagne 2011 … dans l’Aube de la Champagne.

lundi 6 juin 2011
par  Hervé
popularité : 1%

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on a sérieusement bullé !!

Une quinzaine de participants s’étaient inscrits pour cette balade en Champagne organisée lors du pont de l’Ascension 2011. La grande majorité était venue de Grande Bretagne car les souvenirs de "Raid de Champagne" organisés par le Rider’s Association of Triumph il y a quelques années avaient laissé des traces chez nos voisins britanniques.

Grâce à l’aide plus qu’efficace de nos amis de la Soupape Barsequanaise, ces quatre jours passés autour de leur fief de Bar sur Seine furent une totale réussite. Il faut dire que nous fûmes largement avantagés par un temps tout bonnement splendide, la Champagne ayant eu la chance d’être, pendant cette période largement perturbée au point de vue atmosphérique, l’un des rares coins de France à être baignée par un chaud soleil et une température quasiment estivale.

Ceux qui pensent qu’au dessus de la Loire les virages sont rares comme des jours ensoleillés se trompent largement et l’itinéraire qui avait été concocté par l’équipe du Moto Club comportait moult petites routes sympathiques relativement tortueuses et qui sillonnaient vignes et coteaux. Cette région est vraiment superbe. De villages en villages et de châteaux en châteaux nous eûmes l’occasion durant ces quatre jours d’arpenter à la fois des lieux chargés d’histoire et de tester une partie du patrimoine gastronomique de notre pays.

Nous sommes désormais incollables sur l’élaboration de ce vin magique et sans être devenus, par les vertus des seules dégustations, des palais sans reproches, nous sommes toutefois capables d’apprécier les qualités gustatives de ce vin qui le véritable symbole de la fête quasiment dans le monde entier.

Nous avons baladé dans l’Aube, véritable terre du vin des rois, dans et autour « des côtes des Bars » en passant de caves en caves au gré de pittoresques villages taillés dans la pierre et en testant le savoir faire ancestral des maitres vignerons. Nous avons pu ainsi associer la beauté d’un itinéraire à la connaissance du travail de producteurs passionnés et passionnants qui apprivoisent au cœur de leurs caves voutées ce subtil nectar qui forge la pétillante magie des lieux. Nous avons pu découvrir le véritable travail d’artiste tout en nuances et en savants dosages qui font que, de la vendange à la maturation en passant par l’assemblage et le pressurage, des mots qui pour certain d’entre nous ne voulaient strictement rien dire avant de faire cette balade, l’élaboration du champagne dans le respect des règles de l’appellation est tout un art.

Nous avons eu la chance de partager cette connaissance avec Olivier, Martial et Bernard, maîtres dans la place, et capables de déceler les multiples saveurs, arômes et subtilités du précieux breuvage .. Qu’ils en soient remerciés.

Je ne vous parlerai point de l’itinéraire, je me contenterai de joindre une petite carte qui vous permettra de le retrouver mais sachez que dans cette balade ce ne furent pas le nombre de kilomètres effectifs qui fut important mais la qualité de ceux ci et là nous fûmes servis.

Je m’en vais éviter de parler des visites de caves qui se sont à chaque fois terminées par une petite dégustation pour ne point risquer les foudres des trop « bien pensant » mais sachez que durant ces quatre jours de balade nous sommes tous restés à jour d’un seul dépassement de vitesse et que lorsque nous traversions les villages, la plupart équipés de panneaux radars « pédagogiques » le petit smiley arborait inéluctablement un large sourire. Nous n’étions vraiment point là pour nous tirer la bourre mais pour profiter du temps présent !! Carpe Diem, In vino véritas ou Nunc est bibendum .. Nous avons même appris quelques mots de latin !!

Rajoutons à ces visites culturo-gustatives un peu d’histoire de la région avec une fort intéressante découverte du passé châtelain du coin lors de la balade dans le parc et le château de Bligny, un voyage dans le monde des impressionnistes en visitant Essoyes, ce joli bourg bâti sur les deux rives de l’Ource, rivière "aux reflets d’argent" comme la surnommait son plus grand admirateur, le peintre Pierre-Auguste Renoir, une découverte botanique en profitant du charme du jardin de roses du vendangeoir de Montaudon et un retour sur notre histoire contemporaine en visitant le mémorial Charles de Gaulle à Colombey les deux églises. Il y en eut ainsi pour tous les goûts.

Quatre jours de pur plaisir au cours desquels nous aurons testé, et testé , et encore testé les bienfaits de la généreuse nature au gré de paysages tout en rondeurs .. Une expérience inoubliable .. Une balade qui a laissé tant de bons souvenirs que nous avons décider de la réitérer en 2013 avec encore plus de découverte mais toujours autant de bulles, vous pouvez dès maintenant réserver votre place !!

Champagne !!

Nous tenons particulièrement à remercier le Champagne JEAN SANDRIN à Celles sur Ource qui fut sponsors de cette balade offrant une superbe cadeau souvenir à chaque participant et dont nous ne pourrons pas cacher le fait que leur production fut celle qui fit l’unanimité dans le groupe des participants .. comme quoi les choses sont bien faites et pourtant croyez nous les palais étaient critiques !! http://www.capsuleaube.fr/article/champagne-jean-sandrin-13.html son e-mail : sandrin.jean chez wanadoo.fr
A contacter de notre part.

En ce qui concerne le champagne merci également aux Champagnes Jean François Drouilly à Noé les Mallets dont le propriétaire, motard de longue date, nous a réservé un accueil somptueux et de chez qui nous sortîmes tous avec un sympathique souvenir. Une adresse à retenir .. et une gamme dont je vous recommande personnellement une cuvée Prestige qui, croyez moi, est fort intéressante !!
Son e-mail : champagnedrouillypierre.etfils chez orange.fr .. toujours de la part de MEB !!

Merci également à la concession Power Bike de Troyes pour la mise à disposition d’un tout nouveau Triumph Tiger 800 afin d’encadrer la balade, une bonne occasion pour effectuer pour nos internautes l’essai complet de cette machine, un essai qui viendra en complément du 800 XC que nous avons publié précédemment. http://www.powerbike10.com

Merci également à notre hôte au Domaine de Foolz à Bourguignon pour l’exceptionnelle qualité de leur accueil, leurs prestations et pour le tarif préférentiel qu’ils ont bien voulu nous accorder. http://www.domainedefoolz.com

Et surtout un grand merci au Club Moto « La Soupape Barsequanaise » sans lequel cette balade n’aurait pas été possible et qui nous amené un « clef en main » dont on peut se douter du temps qu’il a fallu pour le réaliser. http://soupapebarsequanaise.free.fr/portail/index.php

Et encore ..

Bien évidemment nous souhaitons remercier les autre caves que nous avons pu visiter .. et tester ... toujours avec modération bien entendu.
Des gens chez qui nous avons pu nous rendre compte que le champagne n’est pas que le fruit du soleil, d’un terroir et d’un savoir faire mais aussi celui de beaucoup de travail, d’un brin d’originalité et surtout de beaucoup d’amour pour le vin roi.
Nos bonnes adresses à retenir.

Les Champagnes Jacques Chaput à Arrentières, Morize aux Riceys et Chassenay d’Arce à Ville sur Arce.

Le petit plus de la balade …

Ce petit lexique du champagne est une véritable bible pour qui ne veut pas déguster dans l’inconnu, merci au CDT de l’Aube de nous l’avoir communiqué.
http://www.aube-champagne.com/fr/default.asp

AOC Champagne

La zone d’Appellation d’Origine Contrôlée « Champagne » est située dans les départements de l’Aisne, de la Marne, de la Seine-et-Marne, de l’Aube et de la Haute-Marne.

Arômes

Les arômes des Champagnes se répartissent en 5 familles : floraux, fruités, végétaux, fruits, secs, gourmands.

Assemblage

Art d’associer harmonieusement des vins de différents crus, cépages et années.

Bouchon

Pour assurer une bonne étanchéité, il est en liège, comprimé lors du bouchage et maintenu par un fil de fer, le “muselet ???.

Bouteille

La bouteille de Champagne, en majorité de 75cl, est conçue pour résister à la pression provoquée par la deuxième fermentation.

Bouteille ( types de )

Le quart (20cl), la demi-bouteille (37,5cl), la bouteille (75cl), le magnum (2 bouteilles), le Jéroboam (4 l), le Mathusalem (8 l), le Salmanazar (12 l), le Balthazar (16 l), le Primat (36 l), le Melchizedec (40 l).

Brut

A la fin de la vinification, les Champagnes reçoivent une touche sucrée. Les Bruts sont les plus faiblement dosés en sucre.

Bulles

Les bulles emprisonnent le gaz du vin et montent à la surface pour former une collerette. Une bouteille de Champagne contient environ 50 millions de bulles.

Cépages

Les 3 cépages autorisés pour l’AOC Champagne sont le Pinot noir, le Chardonnay et le Pinot meunier.

Chardonnay

Le cépage de la finesse, aux notes florales et parfois minérales.

Conservation

A l’abri de la lumière et dans un lieu frais ou peu sujet aux variations de températures. Hygrométrie de l’ordre de 70%.

Coupe

La coupe de Champagne est à la mode à la Belle Époque. Aujourd’hui on lui préfère le verre tulipe qui permet aux bulles de virevolter et aux arômes de s’exprimer.

Coupette

"S’en faire une petite", une expression purement champenoise !!

Coteaux

Typiques du vignoble champenois, ils favorisent l’insolation des vignes et l’écoulement des excès d’eau.

Dégorgement

Opération qui suit le remuage et qui consiste à expulser de la bouteille le dépôt constitué essentiellement de levures mortes, résultant de la prise de mousse.

Demi-sec

A la fin de la vinification, les Champagnes reçoivent une touche sucrée. Les demi-secs sont plus dosés en sucre que les Bruts.

Dosage

Opération qui consiste, après le dégorgement, à ajouter au Champagne une petite quantité de liqueur appelée liqueur d’expédition.

Elaborateur ( vigneron )

Artiste es-champagne.

Effervescence

Formation naturelle de bulles de gaz, se constituant en train de bulles, puis en collerette à la surface du verre.

Étiquette

La “carte d’identité ??? de la bouteille. Elle indique l’Appellation Champagne, la marque ou le nom de l’élaborateur, le dosage et les particularités d’assemblage.

Maturation

Développement des qualités gustatives du vin lié au vieillissement.

Millésimé

Assemblage de vins d’une même année, réalisé en Champagne si la typicité de la vendange mérite d’être magnifiée.

Muselet

Fil de fer capturant le bouchon d’une bouteille de Champagne.

Origine

Déjà existants pendant l’Antiquité, les Champagnes sont célèbres dès le Ve siècle, avec le sacre de Clovis à Reims. Fin 17e siècle, les Champagnes deviennent effervescents et connaissent un immense succès.

Pinot meunier

Cépage souple et fruité, qui donne au vin de la rondeur.

Pinot noir

Cépage aux arômes de fruits rouges, qui apporte au vin du corps et de la puissance.

Plénitude

Degré de maturation très évolué qui apporte aux Champagnes des arômes complexes.

Pressurage

Le pressurage champenois est très progressif, pour n’extraire que les jus aux arômes plus discrets et subtils.

Prise de mousse

Deuxième fermentation qui rend le vin effervescent.

Rafraîchir

La température idéale de service est de 8° pour les vins jeunes, 10° pour les vins plus évolués.

Remuage

Étape qui permet de faire descendre le dépôt résultant de la prise de mousse dans le col de la bouteille afin de favoriser son expulsion. Il peut être manuel (sur pupitre) ou mécanique (sur gyro-palette).

Rosés

Champagnes de teinte rosée obtenus par assemblage ou par macération.

Sous-sol

Le sous-sol champenois, en majorité calcaire, procure à la vigne une irrigation naturelle constante.

Taille

Opération manuelle qui consiste à raccourcir chaque année les rameaux d’une vigne afin
d’équilibrer son activité végétative et d’améliorer la qualité des raisins.

Taille ( bis )

Désigne également les 500 litres de moût qui suivent l’extraction de la cuvée lors du pressurage d’un marc.

Terroir

Caractéristiques géo-physiques, climatiques et traditions qui se combinent dans un vignoble et confèrent aux vins leur typicité.

Vendange

La récolte du raisin est toujours manuelle en Champagne, pour que les raisins arrivent intacts sur le pressoir. Elle a lieu en général dans la deuxième quinzaine de septembre mais depuis quelques années les conditions climatiques font qu’elle se déroule de plus en plus tôt dans la saison ( en 2011 elle se déroulera surement dans la seconde quinzaine d’aout.

Vieillissement

Séjour du vin en caves développant ses qualités gustatives : il est de 15 mois au minimum, de 3 ans au moins pour les millésimés, beaucoup plus pour les cuvées spéciales.

Vin de garde

Le Champagne ne nécessite pas d’être stocké, dès lors qu’il a été dégorgé et bouché définitivement. Le vieillissement des Champagnes a lieu en caves chez l’élaborateur. Un champagne conservé chez un particulier garde ses pleines propriétés durant 3 ans au maximum.

Vin de réserve

Vins tranquilles d’années antérieures gardés en cuves ou sous-bois en vue d’être assemblés pour élaborer les cuvées non millésimées. Marques de reconnaissance d’une maison, ils apportent le style à la cuvée.

Et n’oubliez surtout pas :

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération »