Balade en Espagne

lundi 1er février 2010
par  Hervé
popularité : 15%

Un grand tour d’Espagne en privilégiant les étapes mythiques.

Spain Tour

OLE !!

Au départ de Santander nous nous sommes retrouvés à 25 pour faire ce premier tour d’Espagne, 4000 kilomètres plus tard nous nous sommes quittés dans le prestigieux site de Montserrat à quelques encablures de Barcelone, certes un peu plus fatigués mais avec des souvenirs en rouge et jaune plein les yeux.

Cette randonnée avait commencé sous les meilleures auspices , la météo nous l’avais promis, il allait faire un temps exceptionnel tout au long de ces douze jours. Cela s’avéra exact .. Les combinaisons de pluie restèrent au fond des sacoches .

Les routes du Nord ouest de l’Espagne sont quasiment toutes rectilignes et un tantinet monotones mais la découverte de villes aussi prestigieuses que Santander, Salamanca et Badajoz furent un véritable régal pour les yeux.

C’est arrivé en Andalousie que nous nous sommes le plus régalés. Les paysages du delta du Guadalquivir sont désormais dans toutes les mémoires et sur toutes les photos et l’accueil des andalous, sans aucune mesure avec celui des prestataires de services, plus préoccupés par le coté financier de la chose que par le désir de satisfaire la clientèle, nous a particulièrement enchanté.
La pause de deux jours à Séville nous a permis de découvrir les charmes trop souvent cachés de cette magnifique cité et chacun, au gré de ses désirs, a pu souscrire au plaisir du tourisme, de la dégustation ou de la découverte culturelle.

Cadix, de l’avis général, aurait du être choisi comme étape tant cette ville est belle et variée et le fait de n’avoir pu passer qu’un bref moment dans la cité de la Belle laissa les participants un peu sur leur faim.

Que dire de l’étape de l’extrême sud, proche de Gibraltar, ou nous pûmes profiter des joies de la baignade tant dans l’Atlantique au milieu des champs d’éoliennes au cours de l’étape que dans la Méditerranée, le soir en arrivant. Le repas gargantuesque dans le meilleur restaurant de poissons de la région fut le point d’orgue du voyage.

Le lendemain Granada la rouge servi de terre d’accueil et quelques uns profitèrent de la longueur réduite de l’étape du lendemain pour batifoler dans la ville au gré de son architecture plus africaine qu’espagnole.

Il fallait bien remonter et ce fut par la Mancha de Don Quichotte que cela se passa. Albacete et ses coutelleries servi de terre d’asile.

De là nous filèrent sur Albarracin et son village fortifié, une grande étape où nous eûmes l’occasion de passer, par le biais de l’anniversaire d’une vedette espagnole de la TV, sur la télévision nationale espagnole. Albarracin nous y reviendrons tellement ce village dégage de charme et de contrastes.

A Saragosse, même si la ville ne fut qu’une étape de transition, nous eûmes une excellente surprise. Au hasard d’une rencontre dans un bar à tapas du centre ville nous avons rencontré un jeune motard. Après une demi heure de discussion autour des bécanes nous étions devenus les meilleurs copains du monde … De là à être invités dans son club, le pas fut vite franchis … Pot de bienvenue, échange de tee-shirts et le soir les participants du raid et le club local se sont retrouvés jusqu’à fort tard dans la nuit dans un pub irlandais .. tenu par une russe .. ne rigolez pas c’est vrai. La suite est irracontable mais sachez bien que les Zaragoza’s vont venir nous retrouver en France, histoire de ne pas laisser là une histoire qui a si bien commencé.

Dernière étape et arrivée à Montserrat, la montagne magique de la Catalogne où nous avons pu profiter largement du site car l’hôtel choisi n’était autre que l’ancien monastère. Encore un moment superbe qui nous a convaincu de faire de ce site le lieu de départ d’un prochain Tour d’Espagne, sûrement en 2011.

En résumé, une ambiance extra, des motos ( 15 au départ comme à l’arrivée ) qui se sont comportées comme d’habitude .. sans problèmes .. des rencontres fortuites, des crises de rire et une grande tristesse au moment de se quitter. 4 nationalités présentes, l’anglais comme langue commune, l’occasion de découvrir un pays .. Un voyage comme beaucoup aurait aimé en faire.

Lorsque nous retournerons en Espagne, nous tiendrons compte de cette expérience et les étapes seront plus axées sur l’authentique des petites cités. Tant pis pour les grandes villes …

Mais croyez nous, l’Espagne, c’est vraiment un pays qui mérite le grand tour !!

Olé !!



Météo

Le service weather.com® a renvoyé une erreur lors de l'acquisition des conditions météorologiques du lieu .
Veuillez consulter le message du service ci-dessous.
(Invalid location provided.)
Le service weather.com® ne fournit actuellement aucune prévision météorologique sur le lieu .
Veuillez consulter le message du service ci-dessous.
(Invalid location provided.)