Le premier « Cent Cols »

mercredi 24 février 2010
par  Hervé
popularité : 9%

Compte rendu du Premier Raid des Cent cols en 2006

Juin 2006

25 000 virages de bonheur.

30 motos au départ de Saverne, cette charmante petite ville alsacienne, cela a mis une sacré ambiance en ce Samedi de juin 2006. Ils s’en souviennent encore !!

Ce que je savais mais que les partants pour cette première édition des 100 cols ne savaient pas encore, c’est ce qui les attendait !!
Près de 500 kilomètres, 15 cols et douze heures de route après … dont les 40 derniers sous un orage d’anthologie, certains se demandaient bien ce qu’ils étaient venus faire là !!

Nous avions traversé les Vosges et une partie du Jura pour nous retrouver , un petit peu plus fatigués … au cœur de la Sibérie française. Pas le temps de profiter le la piscine, chacun n’aspirait qu’à deux choses : une douche brûlante et un lit !!

Le Dimanche c’est en principe un jour de repos, eh bien pour rompre à la tradition ce furent près de 400 kilomètres, 14 cols alpins et une bonne dizaine d’heures de motos qui étaient au programme. Du Col du Bonhomme à celui de l’Iseran ce fut un enchaînement de virages. Le temps était avec nous, l’ambiance et les marmottes qui traversaient la route aidant tout le petit monde se retrouva à Bonneval sur Arc avec un sourire qui en disait long sur le plaisir pris.

Pas le temps de flâner au pied de l’Iseran, la grande étape alpestre s’annonçait le Lundi avec juste une douzaine de cols mais quels cols !! Galibier, Vars, Allos .. on dépassait allègrement les 2000 mètres d’altitude et c’est au milieu de la neige que nous allions passer une bonne moitié de l’étape. Nous étions passés de la superbe route au revêtement impeccable au quasi chemin de mule asphalté. Ceux qui ne se sont pas trompés dans le road-book ont pu découvrir les étendues sauvages du Val d’Allos avec ses troupeaux en liberté et ces merveilleuses prairies recouvertes d’orchidées. Arrivés à Castellane, tout le monde avait un épisode bien particulier à raconter .. le raid était à sa plénitude, plus personne ne pensait à la fatigue.

Pour rejoindre les Cévennes ce fut un régal des yeux. Le temps avait franchement viré au grand beau et la petite douzaine de cols répartis entre les Gorges du Verdon et la vallée de la Cèze en passant par le fameux Mont Ventoux furent de grands moments de plaisir même si le revêtement, le profil des routes et le rythme d’enchaînement des virages n’avait plus rien à voir avec ce que nous avions découvert auparavant. A Saint Germain de Calberte l’ambiance ne chuta pas et la soirée fut assez mémorable !!

Le cinquième jour de ce raid s’annonçait comme Le Moment d’anthologie avec 30 cols au programme, la traversée des Cévennes, des Corbières et de la Montagne Noire pour terminer aux contreforts des Pyrénées .. Eh bien les prévisions furent respectées !! Nous avons eu même de la pluie pendant les 100 premiers kilomètres histoire de corser un peu le tout !! Certains ont eu le temps de faire du tourisme, d’autres se sont un peu reconverti dans le jardinage mais personne n’a posé de moto .. pourtant ce ne furent pas les occasions de le faire qui ont manqué !! à Alet les Bains l’hôtel avait des allures de musée et le cassoulet traditionnel fut de grande facture.

Étape de transition pour rejoindre Cahors, car cela commençait à sérieusement tirer sur les bras. Au cours de la journée la part fut belle pour le tourisme et le farniente et les 5 pauvres petits cols qui étaient au programme ne garderont pas un grand souvenir de notre passage. Il fallait se préparer pour la dernière étape, Cahors, son Pont Valentré et sa vieille ville furent le moment de réel repos du raid.

Il restait 12 cols à faire pour atteindre la barre des 100 cols .. il n’y en avait que 11 au programme de ce dernier jour qui allait nous emmener au gré des plateaux et des massifs boisés du Centre de la France jusqu’à Aubusson, lieu d’arrivée de cette première édition. Au début cela se présenta plutôt bien mais dès que le Plateau de Millevaches fut en vue l’épopée se transforma en calvaire tant les services de l’équipement avait sévit au niveau du gravier répandu !! Heureusement l’expérience était désormais là et même si certain nous gratifièrent de figures de style dignes du meilleur stunt personne ne s’en mis une !! Le soir à l’hôtel tout le petit monde était épuisé mais fier de pouvoir arborer le tee-shirt qui prouvait qu’ils l’avaient fait.

Le 100 Cols était terminé, il fallait se donner rendez vous pour une autre édition. Nous avons décidé de commun accord que cela allait se faire tous les deux ans .. Rendez vous était pris et les pré-réservations furent rapidement posées.

Je tiens à remercier tous les participants à ce superbe Raid. Leur bonne humeur et leur pugnacité en ont fait un superbe souvenir .. et un sacré moment de moto !!

Notes :

- Certains d’entre vous se demanderont où est bien passé ce fameux 100 ème col .. Eh bien je vous en fait cadeau !!
Entre le jardinage général du coté du Grand Colombier, ceux qui se sont perdus en Cévennes ou dans les lacs de la Montagne Noire et les amateurs de sensations fortes qui ont profité au maximum du gravillon sur le plateau de Millevaches vous trouverez bien l’occasion de le retrouver. Pour ceux qui étaient avec moi à quelques kilomètres de l’arrivée on pourra considérer que la montée de Crocq fera l’office.

- Il y avait des équipages lors de ce Raid des 100 cols, eh bien messieurs sachez bien que vous pouvez être fiers de vos passagères, faire un truc pareil sur le siège arrière c’est une sacrée preuve d’amour !!



Météo

Le service weather.com® a renvoyé une erreur lors de l'acquisition des conditions météorologiques du lieu .
Veuillez consulter le message du service ci-dessous.
(Invalid location provided.)
Le service weather.com® ne fournit actuellement aucune prévision météorologique sur le lieu .
Veuillez consulter le message du service ci-dessous.
(Invalid location provided.)