Pour faire un bon Kfé

mercredi 28 septembre 2016
par  Almifoto
popularité : 3%

Le pari : Caféracériser la « brique » !!
PNG - 1.4 Mo

Recette de Kfé racer :
Au départ, une sorte de pari : « Caféraceriser » une machine dont l’esthétique n’est pas « facile » (aux yeux de certains motards qui n’ont sûrement pas roulé dessus). Avant d’entamer une polémique stérile, voici la recette :
Trouvez un artiste qui sait faire...çà, par exemple :
JPEG - 176 ko
Prenez un (ou une ?) K100 RS BMW en assez bon état et confiez-le à Milo, puis observez : il va le dépouiller de son carénage, sacoches, selle, caches, se cacher dans le bureau de temps en temps et revenir avec un sourire (rare) mais franc : l’image du projet se concrétise. Milo a vu ce qui se cachait sous le « superflu » de la K.
Bref, grosse cure d’amaigrissement !
JPEG - 68.7 ko
Il va repeindre le cadre et le moteur à l’epoxy, après une révision sérieuse ( tous joints moteur, roulements partie cycle…) qui confirme le bon état mécanique de l’engin.
JPEG - 65.4 ko
Évidemment, la boucle arrière du cadre va aussi « maigrir », puis aluminium et polyester vont s’allier sous la patte du créateur pour améliorer l’esthétique de la « brique volante ».
JPEG - 154.3 ko
JPEG - 45.1 ko
JPEG - 65.3 ko
JPEG - 83.6 ko
Confiez la partie électronique des modifications à quelqu’un qui sait faire, sous peine d’abandon du projet après quelques crises de nerf… Le K100, bien que relativement ancien (1984), est farci à l’électronique : si on veut que ça fonctionne, faut maîtriser !
JPEG - 69.6 ko
Confiez la peinture sur mesure à un artiste de l’aérographe et du « pétard », pas celui qui se fume, celui qui personnalise tôles et plastiques…
JPEG - 96.2 ko

Le « 59 » qui apparaît selon la lumière ou la position de l’observateur a bien sûr sa raison d’être : les visiteurs « physiques » peuvent bien sur être renseignés, surtout s’ils essaient la moto !
JPEG - 66.2 ko
Le choix de ne pas « radicaliser » à l’extrême est dicté par un impératif de taille : plus on enlève, plus ça coûte ! Tout est possible, mais la limite des transformations est aussi celle du budget !
La moto doit aussi pouvoir être utilisée (au moins en solo !) sans aucune concession à la sécurité et au confort.
JPEG - 164.3 ko
Le résultat, après « quelques ! » heures de travail , encore susceptible de quelques transformations de détail. (Par exemple, un mini tête de fourche…)
JPEG - 171.6 ko
Visible et en vente à Peyriac-Minervois (11160), chez Offlimits, agent Yamaha, mais pas que !
JPEG - 156.9 ko
JPEG - 81 ko

Bonnes routes à tous,

Almifoto



Commentaires

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur