Brèves de ville !!

mercredi 11 mai 2011
par  Hervé
popularité : 1%

Hier je suis allé en ville.
Nous autres , gens de la campagne, n’allons vraiment en ville que lorsque des choses vraiment importantes nous y appellent, hier c’était mon cas.

Je sais, vous vous foutez éperdument de nos besoins et de nos envies mais lisez la suite et je pense que cela est à même de vous éclairer sur certaines choses.

La ville c’est immensément ennuyeux et, si on n’y va pas en dehors des heures de pointe, même en connaissant toutes les petites astuces qui font éviter les grands axes, cela peut facilement tourner à la corvée innommable. Surtout pour moi qui, en bagnole, trouve qu’il y a embouteillage dès que plus de dix autos attendent à un feu rouge.

Hier, il fallait bien que je prenne la quatre roues, j’avais de l’encombrant à ramener, je me suis donc rendu à Nîmes.

J’avais planifié l’après midi non pas en fonction des besoins mais en fonction de l’itinéraire .. Il fallait que je m’adapte à l’horaire, aux travaux dus à .. la création de la ligne de tram sur pneus et au rebouchage des travaux dus à la création de la ligne de tram sur pneus ( anachronisme bien nîmois, typique du foutage en l’air des deniers publics, et qui, dans n’importe quelle ville au dessus de la Loire, aurait provoqué la démission immédiate du conseil municipal .. à Nîmes on s’est contenté de virer les lampistes !! … fin de la remarque ), et à l’itinéraire qu’une madame Garmin en grande forme et sans aucune spécification de trajet, n’aurait même pas pensé à utiliser ( Vous demandez cela à un GPS et vous vous retrouvez dans la cour d’une ferme !! ).

J’ai commencé par aller chercher des pneus pour le Tiger chez Maxess …
Mais pourquoi donc chez Maxess me direz vous, toi qui passe toute ta journée devant ton écran, tu le sais bien qu’il y a moult vendeurs de pneus sur la toile et à des prix sans aucune concurrence, de plus la livraison est gratuite ..
Eh bien c’est parce que je passe toute ma journée devant l’ordi que je suis allé chez Maxess .. Un coup de fil m’a convaincu que leur tarif était inférieur à tout ce que l’on pouvait trouver sur le Net, de surcroit ils sont aimables, compétents, prêts à donner force conseils et la vendeuse a un joli sourire. Je n’ai pas fait us de leurs possibilité de montage mais celui-ci est à un tarif sans aucune concurrence.
Premier bon point de la journée, je n’avais pas perdu mon temps, rien qu’avec l’économie réalisée je remboursais le carburant pour me plonger dans la civilisation.

Je suis ensuite parti chercher une paire de lunettes chez Optical Center .. Eh oui, à mon grand âge on a besoin de lunettes pour lire .. Ce n’est pas un cadeau .. Si ce n’était que pour lire .. mais en fait chaque fois que je bricole il faut avoir ces machins sur le pif .. essayez de faire entrer une vis Parker dans une planche d’isolation du plafond avec une visseuse un peu légère en essayant avec la troisième main de vous remettre sur le pif ces salop.. de lunettes parce que vous n’arrivez pas à viser l’exacte emplacement du cruciforme .. et vous comprendrez combien c’est dur de vieillir !! Le summum étant quand même , quand vous y êtes arrivé, de constater que la visseuse était en position dévissage et que la vis tombe à terre !! …
Lunettes disais-je !! Ils m’en ont quand même collé pour 200 euros .. et je n’ai pas eu la promotion qui s’étale sur tous les affichages .. ou alors je ne m’en suis pas rendu compte … Eh bien pour 200 euros je n’ai utilisé cette paire de lunette qu’une paire d’heures depuis le mois de septembre .. le premier jour j’ai perdu un verre, retrouvé trois jours après , par miracle, juste avant que je ne l’écrabouille avec la bagnole .. Retour case départ .. huit jours après c’est une branche qui se décroche .. rebelote .. les lunettes au fond du tiroir, j’ai ressorti la paire de loupes achetées 5 euros sur les puces d’Anduze et qui me dépannent depuis 5 ans .. quelques mois après je repense aux lunettes, retour chez Optical, réparation, récupération, réutilisation .. et quelques jours après c’est de nouveau un verre qui se tire .. J’ai ramené la paire .. Lorsque je suis entré dans la magasin et que j’ai de nouveau expliqué mes problèmes. La jeune femme qui m’a répondu a eu cette remarque fort amusante .. Mais vous savez, cette monture est l’une de nos meilleure, c’est de la fabrication allemande .. Vous verrez plus loin le cocasse de cette remarque .. Allemande ou pas j’ai posé les bésicles sur le comptoir et leur ai dit que je reviendrai les chercher un de ces quatre .. Hier c’était le cas .. Je les ai actuellement sur le pif, on a dépassé les dix heures d’utilisation .. RAS encore .. vous me direz c’est cet après midi que se déroulera l’épreuve de vérité .. bricolage et vis Parker en vue … Je vous tiendrai au courant ..
Bon tout cela pour dire que si vous avez besoin de binocles vous savez où éviter d’aller .. où alors demandez la provenance de la monture !!

De là, mes lunettes autour du cou, je suis allé rencontrer un vendeur de literie .. Eh oui, mes vieux os ( enfin les os et la ferraille qui les consolide ) sont désormais bien sensibles aux changements d’humidité de l’air et à la qualité du matelas qui les accueille .. Un matelas vous me direz, c’est un achat que l’on envisage même pas lorsque l’on a 20 ans, que l’on pense quand on en a trente, que l’on réalise quand on en a 40, que l’on réfléchis quand on en a cinquante, que l’on regrette toujours à la soixantaine et auquel on s’adapte au delà .. Il faut savoir qu’au rythme des siestes et du sommeil réparateur soit environ une heure pour la première et sept pour le second je vais donc passer au bas mot dans les dix années à venir : 29200 heures soit quand même 1216 jours soit 40 mois soit presque 3 ans et demi .. sur ce truc .. autant le choisir confortable !! Marrant hein, ce petit calcul, quand on a 30 ans de moins cela ne nous viendrait jamais à l’idée de le faire !!
Vendeur de literie disais-je .. Alors là, grand moment, surement le meilleur de ma journée .. Je vais toujours dans ce magasin, dans la zone de Nîmes ville active .. cela s’appelle « Confort Nuits » !! Tout un programme. Cela fait 3 fois que nous faisons appel à leurs services pour équiper la maison et à chaque fois le scénario est identique, j’aurais pu le raconter à l’avance .. J’entre, pas un rat, le vendeur est en train de se morfondre au fond du bouclard .. c’est à se demander comment ils font. Plus de dix ans que je connais le magasin, je n’ai jamais attendu ne serait ce qu’une minute même au moment des soldes .. le client doit être rare, c’est pour cela qu’ils font tout pour le garder. Scénario immuable disais-je .. en cinq temps … dans les dix premières minutes de la transaction le vendeur, d’une totale amabilité, sans un brin d’obséquiosité, et qui vous a juste demandé la souplesse requise du zinzin et la dimension que vous souhaitez, va s ’efforcer de vous fourguer ce qu’il y a de plus cher dans le local en jouant sur l’effet de surprise, le temps passé et à venir et la tête de l’acheteur .. Il y en a qui surement se laissent piéger .. nous en connaissons !! Vous me direz c’est surement ce qui assure le fond de commerce. Les second, troisième et quatrième temps sont une sorte de balade dans les rayons au fur et à mesure que les prix s’effondrent et que les promotions oubliées se dévoilent .. je vous en fais cadeau. Dans ce genre de truc il faut un peu de temps, mais c’est fort agréable. Contrairement à la négociation impersonnelle dans n’importe quel supermarché de l’équipement de maison où le vendeur n’en a rien à secouer de faire du chiffre, ici, la convivialité est de mise. En fait j’ai toujours trouvé qu’il y avait beaucoup de similitude entre l’achat d’un matelas chez « Confort Nuits » et mes négociations sans fin pour acquérir un tapis dans le souk de Tanger … nous en sommes à presque une heure de discussion et aucun autre client ne s’est présenté .. Il faut désormais conclure .. et c’est à chaque fois la même chose, la même phrase, le même rituel .. Cher ami, vous avez ma carte, vous savez ce que je souhaite vous avez une bonne idée du prix que je veux y mettre, regardez donc dans vos stocks et rappelez moi .. Je suis certain que d’ici la fin de la semaine un mail va me parvenir avec LA Proposition qu’il ne faut pas laisser passer, le truc de ouf qui va me satisfaire pleinement, et qui va satisfaire tout le monde .. Là aussi je vous tiendrai au parfum !!

Il ne me restait qu’une seule chose à faire, il était déjà pas loin de cinq heures 30 et je savais que pour pouvoir m’extirper de cette ville cela allait être la croix et la bannière mais j’avais convenu d’un rendez vous, je ne pouvais faire faux bond.

Vous le savez, il faut que nous changions notre Triumph Tiger qui nous sert à accompagner les balades .. Envie de luxe, non, besoin impératif .. non plus, problèmes avec la moto .. pas le moindre .. mais simplement envie de changer de brelle, de mettre son cul sur une moto neuve, de rouler nouvelle génération . De changer quoi !!

Avec le 800 XC de Triumph nous avons été quelque peu déçus aussi m’est il venu l’idée .. oh combien saugrenue vous allez voir ... de changer de marque … Peu de machines peuvent prétendre à satisfaire à nos besoins et à nos nécessités et, au vu de celles qui équipent certains participants à nos balades, je me suis dit que cela serait peut être intéressant d’aller jeter un œil outre Rhin.
Il y a cinq jours j’avais envoyé un courriel poli expliquant nos désirs et nos besoins à une représentant d’une marque ayant pignon sur rue .. aucune réponse ne me fut faite .. J’ai donc renvoyé un autre courriel, un peu moins cordial, au même représentant, en l’invitant à se faire voir chez plumeau si l’éventualité de fourguer une machine à une association représentative et les éventuelles retombées commerciale pour le manufacturier qui allaient en découler ne l’intéressait point .. là, dans l’heure qui suivait, j’ai eu une réponse .. Fut convenu d’un rendez vous, peut être pas dans les meilleures des conditions j’en conviens, mais que voulez vous, on m’a toujours dit que le client était roi et sans vouloir me coiffer d’une couronne je pense que nous étions en droit d’avoir quelques exigences.
Je fus donc reçu, j’ai pris l’initiative de poser mon séant sur la chaise vide face au bureau directorial, ai expliqué au sacro-saint les tenants et les aboutissants de ma démarche, justifié de ma mauvaise humeur épistolaire, prouvé l’existence de notre association, subi des regards amusés, voire moqueurs, un brin condescendants de mon interlocuteur, essayé de créer une relation moins commerciale, plus axée sur l’amour du deux roues, j’ai même tenté de faire ressurgir le passé, de titiller la fibre nostalgique .. en vain, j’avais vraiment l’impression de gêner, de faire perdre son temps à un monsieur qui usait de sa calculette comme un ado de son i phone .. Merd... on parlait quand même d’une bricole à près de 20000 zorros le bout, en nos temps de crise ce n’est toutefois pas négligeable. Vendre un outil pareil, à un pékin qui vient sans être démarché et de surcroit sans demander la moindre reprise cela mérite au moins un minimum.

A aucun moment je ne fus invité à découvrir la gamme, à comparer les différentes possibilités, voire même devant mon souci de faire baisser quelque peu la note finale, à étudier d’autres éventualités que j’avais soumises dans mon courriel initial .. Cela a duré un vingtaine de minutes au cours desquelles j’ai bien eu l’impression d’être un intrus .. Pour finir sur une proposition que n’importe quel cadre en costume et attaché case aurait obtenu en trois secondes .. Je suis parti presque honteux d’avoir pénétré dans le saint des saints .. en fait je crois bien que cela m’a servi de leçon, nous ne sommes pas faits à M.E.B. pour rouler sur de telles machines exceptionnelles, nous resterons donc dans la roture, la convivialité et l’amour de notre passion en restant chez notre fournisseur de toujours, Triumph bien évidemment. Le seul point commun que j’ai découvert fortuitement entre moi et le prestige, c’est que lorsque la température de l’air augmente, nous portons tous les deux des chaussures « bateau » sans chaussettes !!

J’ai repris ma quatre roues, me suis perdu sur un chemin de campagne pour éviter les embouteillages, et suis revenu au bureau .. Cette journée avait toutefois été fort enrichissante, j’avais été confronté à quatre facettes de la ville et m’en était extirpé avec un certain plaisir et une réussite partielle dans mes négociations et mes achats .. Je n’ai point résisté à l’envie de vous en faire part, j’espère que cela ne vous a pas trop saoulé et que, si vous devez démarcher sur ces mêmes plates-bande, vous saurez à l’avance ce qui va vous attendre !!

Bonne route à tous et n’oubliez pas le gilet fluo, il ne manquait plus que ça, on va nous prendre pour la DDE ... m’est avis que cela ne changera guère les choses, mais on en reparlera !!

Hervé.


Le site Maxxess, à consulter !!


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur