Cacophonie printanière

dimanche 25 mars 2012
par  Guido
popularité : 2%

Il est connu que le réveil de la nature fortifie les ouvriers, dynamise les syndicats et excite les motards. Il suffit que le gouvernement - souhaitons sortant – ponde une série de mesures de sécurité routière en l’absence de toute concertation pour que les tribus motocyclistes se transforment en monstres pétaradants.

Ce week-end, la Fédération des motards en colère avait donné rendez-vous à tous les motards pour dénoncer une fois de plus les mesures incohérentes décidées par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 11 mai 2011. Publié le 4 janvier 2012, le décret d’application donne dans la surenchère.

Un point positif tout de même. La conduite téléphonique est plus sévèrement réprimée. Haro sur la cagole bavarde ! L’amende passe de 35 à 135 € et le retrait de points de 2 à 3 points. Le visionnage d’un écran de télévision donnera lieu à une amende d’un montant de 1 500 € et au retrait de 2 à 3 points. Exit le camionneur cinéphile !

Le port du gilet jaune a été abandonné à la suite de la dernière mobilisation motocycliste. Il a rétréci pour devenir une « surface réfléchissante d’au moins 150 cm² ». Cette mesure entrera en vigueur le 1er janvier 2013. En cas d’infraction, les services de l’Etat prélèveront 2 points sur votre permis A. Le brassard semble être le moyen le moins tarte de respecter la loi. Il est évident que ce dispositif n’améliorera rien si ce n’est la recherche nocturne d’un morceau de corps.

Le texte condamne la « détention, le transport et l’usage » d’un avertisseur de radars, qu’il se présente sous la forme d’un boîtier dédié ou d’un GPS non mis à jour. Ca va donc causer nouvelles technologie avec la maréchaussée. Surtout qu’il est question d’un retrait de 6 points et d’une amende de 1 500 euros.

L’amende pour la détention d’une plaque d’immatriculation non conforme est doublée. Ce petit plaisir hors la loi vous coûtera désormais 135 euros. Amateurs de sportives, n’oubliez pas de briquer le plat à tarte riveté sur votre boucle arrière afin d’améliorer la qualité des photos flashées !

A partir de juillet, les motards devront placer un éthylotest sous leur selle, histoire de se tester si l’envie les prenait de grimper en selle après une beuverie. Est-ce quelqu’un a prévenu en haut-lieu que la pratique motocycliste repose sur le principe d’équilibre ?

Après avoir lu cette liste, vous comprenez pourquoi il y avait foule cet après-midi sur l’esplanade du stade des Costières à Nîmes (Gard). Espérons qu’il en soit de même dimanche à Paris. Les coordinations régionales avaient réalisé un excellent travail de mobilisation puisqu’il a fallu attendre pendant plus d’une heure les dernières cohortes venues des quatre coins du grand Sud. Mais quand ce peuple bariolé a entamé son lobbying ambulant, il y avait de quoi être fier. Les Nîmois, habitués à une circulation chaotique depuis le lancement du pseudo-tramway, ont attendu patiemment que le cortège s’écoule sur la route de Montpellier.

L’agacement était palpable dans le défilé. Mon voisin de manif’, Hayabusesque de nature et humoriste à ses heures, m’a hurlé : « Si François Hollande s’était pointé, on lui aurait déniché une KTM en deux deux ! »

Guido du Bourdon nippon.



Portfolio

JPEG - 589.4 ko JPEG - 1.5 Mo JPEG - 676.1 ko JPEG - 786.6 ko

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur