COMME A LA MAISON

dimanche 2 mai 2010
par  Guido
popularité : 2%

La seconde manche des championnats de vitesse qui se tenait à Jerez a couronné trois hidalgos.

Plus du quart des pilotes engagés dans les championnats internationaux de vitesse est espagnol. De ce fait, lorsque les épreuves se courent à Jerez, c’est un peu comme si l’on jouait à cache-cache dans une maison de famille. Les 120 000 spectateurs ainsi que les compétiteurs l’avaient bien compris. Pol Espargaró en 125cc, Toni Elias en Moto2 et Jorge Lorenzo en MotoGP ont su profiter. Ah, quand ça sent l’écurie...

Pol Espargaró, cadet du pilote MotoGP Aleix, s’est imposé facilement, reléguant ses compatriotes, Terol et Rabat à plusieurs secondes. Marc Marquez, auteur de la pôle, a prouvé qu’il était le meilleur sur un tour en abandonnant dès le début de course.

En Moto2, les chutes collectives du premier tour sont en passe de devenir monnaie courante. Seulement, c’est le leader du championnat et poleman en titre qui s’est mis au tas. L’huile répandue par la Honda a fait le reste. 30 minutes d’interruption plus tard, Shoya Tomizawa était à nouveau en selle pour disputer la victoire au Suisse Thomas Luthi et au transfuge du MotoGP, Toni Elias. L’Espagnol a su - cette fois - rester sur ses roues pour offrir une seconde victoire à son public.

A la suite d’un mauvais départ, Lorenzo s’est retrouvé en 5e position de la course MotoGP. En tête, Dani Pedrosa, Rossi et les Ducati imposaient l’allure. A la mi-course, Jorge a pris en chasse son coéquipier Rossi. Après l’avoir dépassé, l’Espagnol a poursuivi son effort pour rattraper son compatriote, Dani Pedrosa. Les deux hommes se sont alors livrés à un mano a mano de haute volée, carénage contre carénage. Dans le dernier tour, la Yamaha de Seňor X s’est glissée à l’intérieur pour devancer de quelques mètres la Honda du jocket catalan. Rossi complète le podium.

Grâce à cette victoire, Jorge Lorenzo prend la tête du classement du championnat 2010. La prochaine manche aura lieu au Mans dans trois semaines, où le pilote Yamaha s’était imposé l’année dernière. Seulement cette fois, il faudra peut-être compter avec le fumé des boxes qui pourrait réussir à un certain Randy de Puniet...

Guido du Bourdon nippon.

Extract :

Home, sweet home !
Spanish riders were victorious in their fatherland. Pol Espargaró (125cc), Toni Elias (Moto2) and Jorge Lorenzo (MotoGP) succeeded in winning their race ahead of a raging crowd in Jerez. In three weeks, on Le Mans track, it will be Randy de Puniet’s home race. Let’s wait and see...



Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur