DOTTORE EN CHIRURGIE

dimanche 6 juin 2010
par  Guido
popularité : 1%

Lors des essais qualificatifs du Grand prix d’Italie sur le circuit du Mugello, Valentino Rossi a été victime d’une lourde chute. Le champion en titre a été relevé avec une double fracture à la jambe droite. Opéré avec succès, le dottore voit sa saison compromise.

Où étiez-vous hier, samedi 5 juin 2010 à 10h39 ? A cette minute, dans le bac à graviers du virage n°13 du circuit du Mugello, un certain Valentino Rossi serrait les dents derrière son écran fumé, les mains plaquées sur sa jambe droite.

Lors de son Grand prix national, le Dottore a perdu le contrôle de sa Yamaha M1 dans une chicane rapide du tracé florentin, théâtre de ses multiples victoires. A la ré-accélération, la machine du nonuple champion italien a rué, propulsant son pilote à l’horizontale dans un nuage de poussière. Rapidement évacué vers la clinique du fameux docteur Costa où les officiels n’ont pas tardé à se presser, le diagnostic a été sans appel : le choc brutal en bord de piste a brisé le tibia et le péroné droits de Rossi. La fracture ouverte du tibia a été réduite sur place avant l’évacuation du blessé vers l’hôpital de Florence. Au bloc, une plaque a été posée sur le tibia tandis que l’équipe n’est pas intervenue sur le péroné.

Ce highside devrait éloigner Valentino Rossi des circuits pendant deux mois. Le champion italien occupait la seconde place du championnat derrière son coéquipier, Lorenzo. Déjà blessé à l’épaule lors du Grand prix de Jerez, le Dottore se retrouve en repos forcé, ce qui ne lui était jamais vraiment arrivé.

En l’absence du numéro 46, c’est Dani Pedrosa qui s’est envolé vers la victoire en alignant d’excellents temps au tour dès le départ. Jorge Lorenzo, parti de la seconde place, a conservé son rang malgré les attaques de Dovizioso sur la deuxième Honda. Casey Stoner échoue au pied du podium au terme d’une longue bagarre avec les Honda privées de Melandri et de De Puniet. Comme à son habitude, le Français a raté son départ mais il s’est rapidement mis en action. Randy est parvenu à résorber l’espace qui le séparait de la tête de course en se montrant incisif à l’entrée en virage. Il perdait finalement deux positions à l’entame du dernier tour. Toutefois, les dix points du Mugello confortent sa sixième place au championnat.

A force d’être régulièrement aux avant-postes, l’Espagnol Marquez a fini par remporter sa première victoire en 125cc. Andrea Iannone comble son public en s’imposant facilement en Moto2. La majorité des prétendants au titre ont chuté. Longtemps second, le Français Jules Cluzel est sorti de la piste au quatrième tour. Toni Elias, leader du championnat, a connu le même sort tout comme Debon, Luthi ou encore Tomizawa.

Souhaitons un prompt rétablissement au chef de la tribu des Chihuahuas dont la saison semble compromise mais avec Valentino Rossi, tout est possible...



Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur