EN REMORQUE

dimanche 18 juillet 2010
par  Guido
popularité : 2%

Tas de fainéants ! Vous vous êtes lamentés en chœur de l’arrivée tardive de l’été. Et maintenant que le goudron se liquéfie, vous en êtes à calculer comment concilier vacances en famille et motocyclisme.

Si certains choisiront la méthode présidentielle, à savoir que papa ouvre la route au break familial, piloté par maman - rien ne vaut un bon convoi à la Pompidou avec arrêt chez Mc Quick pour la pause pipi-frite - d’autres utiliseront le procédé Zavatta : tout le monde dans le break tractant la remorque porte-moto. La caravane du cirque : un grand classique.

L’achat d’une remorque adaptée exige de mesurer ses ambitions, son budget et la taille de son garage... Qui dit remorque dit aussi accessoires comme la rampe de chargement et les sangles à cliquets.

Prévoyez votre première séance d’arrimage quelques temps avant le départ, le matin d’un jour ouvrable de préférence. Attachez-vous les services d’une personne dévouée pour laquelle vous éprouvez le plus grand respect. Ces recommandations peuvent vous faire marrer sauf que j’ai eu à souffrir les aléas suivants : « Coup de main puis gros mots du voisin », « Attelage et minuterie électrique », « Casse de sangle ou la fièvre du samedi soir » et pathétique « Raté de rampe ».

Commencez par inspecter l’attelage et la remorque. N’hésitez pas à resserrer les boulons au couple si nécessaire. Puis, vérifiez l’état et la pression des pneus (près de 3 bars pour des roues de 13’’) ainsi que le bon fonctionnement des feux. Enfin, votre immatriculation (en fait, celle du véhicule tracteur) doit être conforme à la loi. Il paraîtrait que la maréchaussée se montre indulgente à propos de certains travaux d’apprentis peintres réalisés sur carton.

Le chargement d’un engin s’effectue remorque attelée. Placez la rampe dans le parfait alignement du rail. Veillez à ce qu’elle soit solidaire de celui-ci. Disposez vos sangles de part et d’autre de la remorque, à côté des points de fixation choisis.

La première étape de l’installation nécessite généralement l’aide d’une autre personne. Sur circuit, c’est d’ailleurs l’occasion de faire de belles rencontres. Désormais en bonne compagnie, faites donc monter la moto sur le rail jusqu’à ce que la roue avant se coince dans l’arceau fixé au bout. Cette opération peut être réalisée moteur tournant. Il suffit de jeter un coup d’œil de temps à autre sur le pneu avant afin de savoir si celui-ci est bien placé au centre de la rampe. Lorsque le pneu avant arrive en butée, coupez le contact et laissez la machine en prise. La vitesse engagée servira de frein de parking. Pour éliminer tout risque de recul intempestif, sanglez la jante avant à l’arceau en évitant d’écraser la valve.

Si vous êtes contagieux, asocial ou seul au monde, vous pouvez tout de même procéder en solitaire. Il vous suffit de placer à la gauche du rail une solide planche ou de construire un plancher sur le châssis de votre remorque. Ce bricolage vous permettra de prendre appui sur la remorque lors du chargement puis de béquiller la moto pour un arrimage en toute sécurité.
 
Placez alors une sangle sur le té de fourche inférieur en veillant à ce qu’elle fasse le moins de boucles possible. Commencez le serrage après avoir légèrement incliné la machine du côté opposé au mécanisme à cliquet. En effet, lors de la mise en tension, votre machine va se relever et sa fourche se placera parfaitement à la verticale tout en s’écrasant.

Après la pose de cette première attache, la moto doit être stable. Vous pouvez donc sangler l’arrière en utilisant les supports de cale-pieds arrières ou la poignée passager. Ajustez toutes les sangles afin que le serrage soit maximal sans que la machine ou son équilibre en souffrent.

De vieux chiffons disposés sur les carénages évitent leur ponçage accidentel causé par les vibrations des sangles, conséquences des chaos de la route. N’oubliez pas de bien ficeler le surplus de sangles afin qu’il ne soit pas happé par les roues.

Cette méthode (en H) à deux sangles placées perpendiculairement à l’axe de la route en est une parmi tant d’autres. Une autre manière (en Y) consiste à sangler chaque tube de fourche avant de fixer l’arrière au moyen de trois sangles.

Bombe anti-crevaison ou roue de secours dans le coffre, vous êtes désormais paré pour l’aventure. Pensez à vérifier la tension des sangles en vous arrêtant quelques kilomètres après votre départ.

N’oubliez pas que vous tirez près de 300 kg ; votre véhicule tracteur doit être lui aussi en bon état ! Cette salutaire remarque devrait éviter que vous finissiez cette prometteuse journée sur une remorque... de dépannage.

Guido du Bourdon nippon.

Extract

How to reconcile the holidays with your family and motocycling ? A trailer can be the best solution to avoid rows. The loading is a perilous manœuvre. An unfailing help is welcome. The most important is to install the motorbike when the trailer is coupled. Secure the front wheel using one or two straps locked on the fork. Engage the first gear and tie the front wheel rim to stop the vehicle. A last strap will stabilize the rear. Don’t forget to check your car otherwise you might end up on a breakdown truck !



Portfolio

Remorque pro Arrimage de la fourche Protection du carénage

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur