Le 4L Trophy de nos amis corses ... Sympa !!

dimanche 15 avril 2012
par  Hervé
popularité : 1%

« Motards en balade » à aidé 10 étudiants de la faculté de Corte à réaliser leur projet : la participation au raid 4L Trophy 2012.

Ce raid réservé aux étudiants regroupait pour sa 15e édition plus de 1300 4L à bord desquelles les 2700 futurs diplomés venus de toute la France et d’une partie de l’Europe ont parcouru pas loin de 7000 km.

Ils ont traversé la France et l’Espagne pour se réunir au Maroc, au pied des dunes du Sahara, afin d’y distribuer divers dons aux jeunes marocains démunis. En effet le 4L Trophy n’est pas seulement d’un défi sportif, c’est également un raid à but humanitaire, qui, en association avec l’association « enfants du désert », récupère chaque année des tonnes de fournitures scolaires, d’équipements sportifs, d’aliments non périssables, et, depuis cette année … de contribution trébuchante qui vont aider les populations du sud Maroc à la construction de nouvelles structures scolaires et à améliorer celles existantes.
Depuis quinze ans maintenant, cette recette a fait du 4L Trophy le premier évènement étudiant sportif et humanitaire d’Europe.

Cinq équipages de jeunes insulaires, membres de l’association « Corsica Human Trophy », étaient engagés dans la course, nous les avons modestement soutenus.

info document - JPEG - 97.3 ko

  • Alexandre GAVINI et Florent SANVITI
  • Jean Christophe PALMIERI et Jérémy MORICE
  • Jean Charles ANDREANI et Pierre François CRISTIANI
  • Rémi MONDANGE et Jean Marc LONGIGNOTTI
  • François COLONNA et Sophie ORSINI

Des 5 équipages Corses, 4 étaient à bord de : deux 4L 4 roues motrices Sinpar, une fourgonnette et une 1100cm3. Ces quatre véhicules avaient été préparés sur l’île par les étudiants eux mêmes. Un dernier équipage, faute de temps pour la préparation, à du avoir recours à la location.

Laissons la parole à Florent Sanviti, notre porte drapeau.

info document - JPEG - 128.2 ko

- « Au départ de Corte premier petit soucis de dernière minute… une vitre arrière s’est soudain envolée .. heureusement on a pu la rafistoler avant de partir.

Après notre arrivée à Toulon, nous nous sommes dirigés vers le lieu officiel de départ du raid à … Saint Jean de Luz, ce n’était quand même pas la porte à coté .. mais c’était là bas, en plein pays basque qu’il fallait souscrire aux formalités de départ.

Dès le premier jour, les premiers problèmes sont survenus : Stoppée sur l’autoroute, la Sinpar de J-C Andreani et P-F Cristiani ne voulait plus démarrer. On a passé notre soirée ainsi qu’une partie de la matinée du lendemain, sur une aire de repos … à chercher un panne. Et tout cela pour rien car après avoir changé quelques pièces inutilement nous nous sommes aperçus qu’il s’agissait simplement d’un fil mal relié a la batterie. Tout le monde est enfin reparti.

Les contrôles se sont passés sans la moindre anicroche et dans l’après midi nous avons pris le chemin de Madrid sans soucis particuliers. Arrivés aux alentours de 2h du mat dans la capitale espagnole le problème fut de trouver un hôtel pour essayer de terminer la nuit. Il restait encore pas mal de kilomètres aussi celle ci fut vraiment courte. Enfin nous arrivâmes à Algéciras où avait lieu la première réunion avec Jean Jacques Rey.

info document - JPEG - 56.7 ko

Un briefing pour 2500 personnes cela avait des allures de meeting politique.

Le soir même la caravane embarqua pour Tanger.

A peine débarqués sur le sol marocain qu’il fallait encore faire une centaine de kilomètres pour rejoindre un bivouac sur une aire de repos marocaine. C’était notre premier vrai contact avec l’Afrique avec les bruit et les odeurs qui vont bien !!

info document - JPEG - 67.1 ko

Lendemain matin, départ pour Belajoul dans le Moyen Atlas …. Nous eûmes droit à quelques caprices de la Sinpar (toujours la même) qui nous imposa une autre mémorable séance de mécanique .. et ensuite ce fut la vraie surprise car nous avons du traverser le Moyen Atlas en empruntant deux cols à plus de 2000m, des cols entièrement enneigés. On s’attendait à tout sauf à cela .. au Maroc.

info document - JPEG - 110.5 ko

Cette première étape d’orientation fut riche en découvertes puisque nous avons pu découvrir le pays et ses paysages dans toutes leur splendeur ainsi que ses écarts impressionnants de température : débardeurs de rigueur avant de remettre l’anorak pour braver la neige quelques kms plus loin

Nous sommes arrivés au bivouac à 8h du soir pour replonger jusqu’à minuit, les mains gelées par les -5°C de la température ambiante, dans la graisse et dans l’huile. Passion quand tu nous tient !!

Réveil à 6h du matin par -10°C…. Transis de froid et pestant allègrement contre la soi disant facilité de repliage des fameuses tentes Queshua .. 20 secondes qu’ils disent j’aimerais bien les voir dans nos conditions extrêmes !!! Nous venions de passer une nuit à 1700m d’altitude .. On se serait cru sur le Cinto en plein hiver !!

Départ pour le Sahara, en espérant un peu de chaleur. On rejoint Merzouga par la route en passant par le lac d’Er-Rachidia. Arrivés dans l’erg Chebbi c’est vraiment là que l’on a commencé à s’amuser …

Nous avons passé trois jours à tourner autour du lac de Merzouga et de ses flamands roses, à faire des pâtés dans les dunes, transpirer dans le fech-fech et franchir les oueds. Trois jours à aider les pinzutti à se sortir des bacs à sable car il est bien connu .. Que les Corses çà passe partout !!!! C’est là que l’on a pu vérifier que l’esprit de solidarité qui règne au sein du 4L Trophy n’est pas un vain mot.

info document - JPEG - 31.3 ko

Nous ne fûmes quand même pas épargnés par les soucis car dès les premiers km de piste la Sinpar surélevée a vu ses 2 cardans arrières sortir de leur logement … Çà plus quelques crevaisons , des problèmes d’alternateur et d’allumage, des supports moteur qui avouaient leurs faiblesses et bien d’autres petites ennuis. En fait que de la routine car rien nous a empêché de rouler … démontrant ainsi que la 4L 4x4 bien servie par son poids plume passe vraiment partout … quasiment mieux qu’un Land … Il faut dire que la notion de vitesse était exclue car il s’agissait d’une course d’orientation à l’ancienne à la boussole et au road-book.

info document - JPEG - 105.4 ko

Après une nuit en bivouac sauvage, à la dure, et une partie de jardinage dans l’herbe à chameaux ou notre pare-choc fut épris d’un total esprit de liberté, nous arrivions au terme de notre périple et nous avons pu enfin prendre une douche à l’hôtel après 5 jours de lingettes. Tout le petit monde avait un grand reflet de nostalgie dans le regard.

info document - JPEG - 32.8 ko

Le lendemain on a pu profiter de la visite de Marrakech et notre balade marocaine se termina par la fameuse soirée de clôture chez Ali avec une fantasia inoubliable.

Il fallait maintenant songer à rentrer, nos montures étaient quelque peu fatiguées et nous n’arrivâmes au bateau que 10 minutes avant leur départ .. Encore une petite montée d’adrénaline !!

Arrivés sur la côte espagnole ce n’était pas fini pour nous car il nous fallait rejoindre d’abord Perpignan, puis Marseille pour choper le bateau le lendemain soir .. Algésiras .. départ 9h du mat .. Frontière française à 5h du mat .. embarquement pour la Corse à 18 heures … Là ce fut vraiment très difficile car il nous a fallu composer avec la fatigue accumulée pendant le raid.

Revenus sur l’île nous avons de cesse de raconter notre balade marocaine. Une expérience qui restera pour nous exceptionnelle, mêlant sport mécanique, entraide étudiante, tourisme, et cette petite dose d’humanitaire qui nous a largement motivé.

info document - JPEG - 68.7 ko

Le 4L Trophy c’est un truc super sympa une véritable expérience de vie qui nous a permis de découvrir une population accueillante et chaleureuse … Une expérience tellement bien perçue qu’elle devrait se répéter pour certains d’entre nous en 2013."

Florent Sanviti



Portfolio

JPEG - 87 ko JPEG - 42.5 ko JPEG - 38.7 ko JPEG - 66.2 ko JPEG - 31.5 ko

Commentaires

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur