MotoGP : Jorge, roi du pétrole

lundi 9 avril 2012
par  Guido
popularité : 1%

L’incisif Maverick Viñales a remporté le premier Grand Prix Moto3 au Qatar au terme d’un long duel avec Romano Fenati, lequel s’était emparé de la tête de course sans complexe dès le premier virage. Viñales a fait parler l’expérience pour recoller tour après tour au dosseret du fougueux débutant avant de le doubler puis de creuser l’écart dans le dernier tiers de la course. Dix-huit secondes derrière la paire, Cortese s’est emparé de la troisième place après une lutte acharnée avec Luis Salom. Parti troisième, Louis Rossi doit au final se contenter de la neuvième place derrière le Britannique Danny Kent. Le jeune Alan Techer, pilote Technomag-CIP installé à Alès (Gard) a pris une honorable onzième place. Alexis Masbou a abandonné dès le début de la course.

Fidèle à la tradition, la course de Moto2 a été animée de bout en bout. Décidés à marquer les esprits dès l’entame de la compétition, les prétendants au titre n’ont pas ménagé leurs efforts. Iannone, Luthi, Marquez, Redding, Espargaro, De Angelis, Smith et l’inattendu Di Meglio ont pris les devants sous l’éclairage artificiel de Losail. Le leadership n’a pas cessé de changer jusqu’au début du dernier tour où Marquez a éjecté Luthi du podium au terme d’un magistral block pass. Empêché d’incliner sa machine à l’amorce du virage n°1 par le long freinage retardé de l’Espagnol, le Suisse a été contraint d’achever son freinage dans le sable du désert. Iannone a alors pris la roue de Marquez avant de lui faire l’intérieur. Mais le pilote Repsol est resté au contact. Il a passé son adversaire à l’aspi à quelques encablures de la ligne. A ceux qui se demandaient si Marquez voyait toujours double, nous dirons que le vice-champion 2011 lorgne déjà sur le titre !

Jorge Lorenzo a fait mentir les essais de pré-saison dominés par le champion en titre, Casey Stoner en reléguant l’Australien à la seconde place lors des qualifications. Dès l’extinction des feux, Lorenzo a tenté de creuser l’écart. Mais Stoner s’emparait de la tête au bout de la ligne droite dès le troisième tour. Prenant le large rapidement, on a alors cru que le scénario habituel des GP 2011 allait se reproduire. Que nenni. A la faveur d’un changement de rythme, les deux Espagnols ont doublé le champion en titre. Pedrosa s’est attaché à suivre la trajectoire de Lorenzo, sans succès.

Derrière ce trio, l’équipe de Yamaha Tech3 place ses deux bolides. Cal Crutchlow a fini par doubler son coéquipier, Andrea Dovizioso qui lui servait de lièvre. La cinquième position a été âprement disputée par Nicky Hayden, ??lvaro Bautista, Stefan Bradl et Héctor Barberá. C’est finalement l’officiel Ducati qui s’est imposé. Valentino Rossi, dans un faux rythme qui l’a d’ailleurs conduit hors de la piste, termine dixième devant Spies en délicatesse avec son train, conséquence de sa chute en qualification.

Colin Edwards a été le premier pilote CRT (Claiming Rule Team) à franchir la ligne. Le Texan a donc battu Randy de Puniet, pourtant favori, qui termine finalement treizième. Sans surprise, les CRT finissent derrière le plus mal en point des prototypes.

A la fin du mois à Jerez (Espagne), Jorge Lorenzo aura tout intérêt à confirmer sur un tracé où il a gagné l’an passé afin de prendre le large au championnat.

Guido du Bourdon nippon.



Commentaires

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur