Shoei XR 1100 : un casque HiFi

samedi 14 juillet 2012
par  Guido
popularité : 1%

Comme tout motard français depuis juillet 1973, je sors couvert avant d’enfourcher ma belle. Historiquement, je suis un fidèle client de la marque japonaise Shoei. La compétence du service recherche-développement et le talent de ses cobayes comme Haga et Rainey m’ont conduit à casser plus d’une fois ma tirelire pour un couvre-chef de la série XR. Cette catégorie de casques intégraux en fibres se situe en moyenne gamme.

Dans le XR 800, j’ai découvert un autre monde fait de légèreté et de silence. Par la suite, j’ai fait l’acquisition d’un XR 1000 qui avait non seulement une gueule terrible mais qui, de plus, avait la particularité de planer dans le flux d’air pour la plus grande joie de mes cervicales.

Il y a peu, j’ai craqué pour le petit dernier de la famille : le Shoei XR 1100. Il faut bien avouer que les coloris de la première saison de cet intégral ainsi que son profil de frigo ont de quoi surprendre le chaland. Mais une fois en place, le XR 1100 fait oublier ces futilités esthétiques.

Il offre un champ de vision élargi au prix d’un nouvel écran panoramique qui condamne au rebut les visières des anciennes générations qui étaient compatibles entre elles. Le dessin de la calotte percée de sept entrées d’air et l’agencement de l’intérieur permettent une ventilation exceptionnelle. La garniture des pommettes assure un maintien ferme et efficace. A haute vitesse, le nouveau Shoei offre une grande stabilité. Le confort sonore est parfait puisque l’intégral ne laisse filtrer que les sons graves qui ne perturbent en rien l’attention. Je redécouvre la mélodie de mon moteur dans un autre registre.

Livré avec sa mentonnière et son système anti-buée (Pin-lock) à installer un jour de grande paix intérieure, le Shoei XR 1100 semble un compagnon de voyage bien né. Il s’échange contre un minimum de 400 euros (teinte unie) à moins que vous ne soyez amateur de réplica de pilotes Moto2 (Marc Marquez ou Bradley Smith).

Guido du Bourdon nippon.

EXTRACT :

Since 1973, it’s compulsory to wear a crash helmet on the French roads. I choised to always wear a Shoei. I appreciate the Japanese helmets technology because they combine design, silence and lightness.
Few days ago, I bought a Shoei XR 1100 for 420 euros. Despite its strange line, it offers an amazing field of vision and an effective ventilation system. It stays confortable and quiet at high speed. This new Japanese helmet seems to be a perfect fellow traveller !



Portfolio

Profil atypique du <span class="caps" <span class="caps">XR</span> <span class="caps">XR</span> Shoei <span class="caps">XR</span JPEG - 1.1 Mo

Commentaires

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur