Les dernières news .. On a découvert quelques vraies perles !!

jeudi 19 mars 2015
par  Hervé
popularité : 2%

Faire plaisir aux enfants, une légende de la moto anglishe, de la graisse en bombe, une horreur de plus, des enchères hors de prix et des histoires de plaques ... bonne lecture !!

Gamins !!

info document - JPEG - 38.3 ko

Comment faire plaisir aux morveux en respectant l’environnement !!
Avec la Gas-gas TXT E12 ... Nous on avait la patinette, c’était tout aussi écologique !!

Jivaro ... une légende !!

info document - JPEG - 40.8 ko

« Je vois de qui vous voulez parler. Je le connais bien pour avoir partagé avec lui un coup de gnôle au comptoir une paire de fois".

Dans le centre de la France, au pays du Salers et des parisiens repentis y a un type un peu bizarre qui vit une passion à la sauce anglaise dans un coin assez improbable. C’est par là, tout la haut, pratiquement sur l’un des volcans endormis.

Si vous voulez le visiter demandez au vieil agriculteur, un peu bouilleur de cru à ses heures perdues, toujours enclin à vous faire goûter un fond de sa dernière production, que vous rencontrerez surement au détour de quelque chemin.

Il vous indiquera la direction puis s’en ira, clopin-clopant, en marmonnant. « Oui oui, y a bien des motos étranges, des bruits de ferrailles par là haut. C’est pas un mec du coin, mais il l’est devenu. »

Il ne vous restera plus qu’à réfléchir au moyen d’arriver jusqu’au "par là".

Quand vous l’aurez trouvé, et qu’il aura bien voulu vous recevoir, vous ne verrez plus passer le temps à discuter avec Daniel ... "Jivaro", surnom qu’il porte depuis ses 18 ans. Son histoire est avant tout une histoire d’homme avant d’être une histoire de mécanique. C’est une vision simple et profonde qui se retrouve dans les motos qui sortent de l’atelier.

info document - JPEG - 42.1 ko

Pour mieux cerner le personnage, une vidéo quasi culte, grand moment de mécanico-philosophie !!

Auvergne Motos Classiques
Daniel
Adresse : Segnoux - 63270 Isserteaux.
Tel : 04 73 70 99 67

WD 40 fait dans la graisse !!

info document - JPEG - 42.1 ko

Numéro 1 mondial des lubrifiants et dégrippants grâce à son produit multifonction reconnu dans de nombreux secteurs d’activité comme le bâtiment, l’industrie, l’aéronautique, l’automobile et l’agriculture, WD-40 Company élargit son offre WD-40 Specialist avec le lancement de deux nouvelles références : une graisse en spray longue durée et un dégraissant. Ces deux produits viennent compléter la gamme Specialist qui totalise désormais 8 solutions à l’efficacité ciblée.

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

info document - JPEG - 32.5 ko

Tout droit sortie de l’imagination du modéliste 3D Jans Slapins, voici le nouveau concept de moto BMW Urban Racer.
Les spécifications de cette nouvelle gamme comprennent un moteur bicylindre de 1200cc délivrant 115CH, des gardes du réservoir de carburant en bois et des sièges en cuir.
Pour porter cette "œuvre d’art" à la vie, Jans Slapins s’est inspiré de l’esthétique des jets militaires modernes et des chasseurs furtifs. On aime ou on aime pas, nous on .. en parle !!

info document - JPEG - 55.4 ko

Pour info : Uniformisation des plaques d’immatriculation !!

Un format unique pour les plaques d’immatriculation des deux-roues entre en vigueur cette année. Cette mesure permettra d’en faciliter la lecture et par conséquent, les contrôles. Sont concernés les cyclomoteurs et les motos de toutes catégories ainsi que les tricycles, notamment les scooters à trois roues, et les quadricycles (quad).

Jusqu’alors, un arrêté datant de 2009 autorisait 3 formats de plaques d’immatriculation, à savoir 140 x 120 mm pour les cyclomoteurs, 170 x 130 mm ou 210 x 130 mm pour les motocyclettes et un format général sur deux lignes (275 mm ou 300 mm par 200 mm) pour les autres véhicules, dont les tricycles et quadricycles non carrossés.

Désormais, tous les deux-roues concernés devront porter le même modèle de plaque, à savoir un format de 210 mm de large sur 130 mm de haut. En noir sur fond blanc, le numéro d’immatriculation sera inscrit sur deux lignes : les deux premières lettres suivies d’un tiret sur la première ligne, les trois chiffres et les deux lettres restant (séparés par un tiret) sur la seconde. Le symbole européen complété de la lettre F devra figurer sur fond bleu réfléchissant, en haut à gauche de la plaque. En face, à l’autre extrémité supérieure, l’identifiant territorial reste facultatif et le titulaire du certificat d’immatriculation peut choisir le logo de la région ou du département qu’il souhaite. Cette harmonisation prend effet immédiatement mais les anciens modèles de plaques peuvent encore être posés jusqu’au 30 juin 2015, pour toute nouvelle immatriculation.

Moto connectée ... big brother a encore sévit !! Courage, fuyons

La société anglaise Octo Telematics a présenté le premier boîtier de surveillance moto, baptisé Rider 1. Les compagnies d’assurance cherchant à évoluer progressivement dans l’air du Big Data avec la surveillance des assurés à l’aide d’objets connectés, cette invention électronique apparaît aussi comme une nouveauté pour les conducteurs de deux roues.
Le Rider 1 est un boitier dans le domaine du "Pay How You Drive" (Payez comme vous conduisez). Ce système autonome est doté d’un GPS et d’un accéléromètre, relié au téléphone mobile de l’utilisateur et permettra aux assureurs de suivre la conduite du motard assuré en relevant le type de routes empruntées, la localisation géographique de la moto, en plus du kilométrage. Ces informations sont un moyen pour les assureurs moto d’adapter les primes à l’utilisation que l’assuré fait de son véhicule. D’autres fonctions existent, comme l’appel d’urgence lors d’un accident, ou encore l’alerte SMS en cas de batterie déchargée ou débranchée du deux roues.
Ces systèmes connectés, déjà populaires à l’étranger, existaient déjà pour les véhicules automobile et s’adaptent maintenant progressivement aux motos.
On vous en parle m’est cela m’étonnerait beaucoup que les "motardus vulgaris" soient prêts à accepter cette surveillance constante pour réaliser des économies sur leur cotisation d’assurance.

Entièrement refabriquée à la main ... !!

Le Salon de la moto de Pecquencourt , qui se déroulait ce week-end, est chaque année source à de belles surprises. Ainsi cet exposant qui, dans le hall consacré aux motos de courses, présentait une splendide Yamaha 250 cc V4 2 temps des années soixante. Tellement belle qu’on la croirait neuve. Et en fait, elle l’est ! car elle n’a même pas encore tourné sur route, et encore moins sur circuit.

info document - JPEG - 45.3 ko

Tony Bufalo, son concepteur, l’a déjà mise en marche. Ce qui est, en soit, un exploit. Car l’homme est parti d’une page presque blanche. Sa copine lui a, un jour, offert un livre sur les plus belles machines de course. En le feuilletant, il est tombé sur cette Yamaha qui lui a tellement plus qu’il a commencé à la reproduire en fabriquant le cadre. Il a tout usiné dans la masse ! La fourche, les roues, tout est fait maison, ou modifié par lui. Les seules pièces qu’il a achetées sont l’embiellage complet, les carbus et les compteurs. Le résultat est totalement bluffant. Combien d’heures pour en arriver là ? Même lui ne le sait pas par contre ce qu’il sait c’est qu’il lui aura fallu dix ans pour en arriver à ce résultat. Pas mal n’est ce pas ?

Chez les Helvètes, il n’y a pas que les plaques de chocolat !!

Les motards ayant une âme de collectionneur, qui veulent se distinguer sur la route, vont être particulièrement intéressés à la deuxième vente aux enchères sur internet de plaques d’immatriculation organisée par le département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA).
Le numéro "GE 1" sera en effet cédé au plus offrant.
L’opération a débuté lundi dernier et durera jusqu’au 30 mars, a précisé le DETA. L’autre plaque pour moto vendue aux enchères est la "GE 70007". Pour les voitures, ce sont les immatriculations "GE 4648", "GE 8809", "GE 150 000", "GE 420 000", "GE 630 000", "GE 666 666", "GE 747 747", "GE"770 000", "GE 780 880" et "GE 787 777" qui seront adjugées aux plus offrants.
Le DETA avait déjà organisé une première vente aux enchères sur internet de plaques minéralogiques pour particuliers à la fin de l’année dernière. Cette initiative avait suscité un énorme engouement auprès du public. Pour plus d’informations, le DETA demande aux personnes intéressées de se rendre sur ce site : DETA

Enchères, très chères !!

info document - JPEG - 51.5 ko

Un des tous premiers modèles de Harley-Davidson, la “Strap Tank” de 1907, sera vendue aux enchères ce week-end. Estimation : entre 800.000 et 1.000.000 de dollars.

Il faut dire que l’histoire de cette moto en justifie le prix ... En 1901, les 3 frères Davidson et William Harley décident de fabriquer une moto. Ni motards ni ingénieurs, ils achèvent leur modèle 2 ans plus tard, un engin à pédales propulsé par un moteur de 116cc, qu’ils améliorent en 1904 pour pouvoir “gravir une colline sans pédaler”. A partir de 1905, la marque commence à produire des motos en (petite) série, dotés d’un moteur de 440cc, surnommés “strap tank” en raison des attaches métalliques qui permettent de fixer le réservoir au cadre de la moto. Mecum Auctions, la plus grande société américaine de vente aux enchères de voitures de collection vient de mettre la main sur l’une de ces bécanes : une “strap tank” de 1907, avec le numéro de série 2037, ce qui en ferait la 37e produite et donc un modèle plus que collector.
Si vous voulez casser votre tirelire .. c’est ici


Bon, eh bien on vous souhaite une bonne semaine .. et n’oubliez pas de vous inscrire pour nos futures balades au long cours .. il reste encore des places !!



Commentaires