MotoGP : Balles neuves

dimanche 28 avril 2013
par  Guido
popularité : 3%

Un jour ou l’autre, il y a un type qui débarque en ville et qui te fait sentir – parfois à son corps défendant - que vous appartenez à la vieille école, relégué dans la catégorie des anciens qu’on évoque au plus-que-parfait. Comme une caisse de résonance, la compétition sportive en sublime la démonstration. La course tourne de temps à autre à l’humiliation publique. Sans plus attendre la fin de saison, tu fais tes valises pour changer de championnat dans le meilleurs des cas, si possible à l’étranger. En moto, c’est commentateur TV ou moniteur de moto-école. Parfois, l’oubli.

En MotoGP, depuis dimanche dernier, le fameux gars en question est Marc Marquez. La seconde course l’a propulsé directement dans les meilleurs pages du Who’s who puisqu’il éjecte Freddie Spencer de la rubrique « plus jeune vainqueur d’un Grand prix ». Sur un tracé texan nettement à l’avantage des Honda, le « débutant » a quelque peu raté son départ. Il a alors sagement suivi Pedrosa en bien meilleure forme qu’à Losail. Le moment venu, le n°93 a déposé son coéquipier pour aller gagner. Ce fût aussi simple que cela. Derrière, Lorenzo limite la casse en se saisissant de la troisième place. Cal Crutchlow place la seconde Yamaha en quatrième position au nez et au bouc de Rossi qui termine sixième derrière Bradl.

Bien que précédé par sa réputation et son palmarès, le jeune Espagnol faisait encore figure de miroir aux alouettes à l’ouverture de la saison. A l’issue de la seconde manche du MotoGP, il a définitivement endossé le costume d’épouvantail. Avec 41 points, il partage désormais la tête du championnat avec Lorenzo. Mais qu’y a-t-il sous ce casque frappé d’une fourmi ?

Comme l’insecte, Marquez est un organisme de petit gabarit capable de soulever des montagnes. Depuis l’âge de 4 ans, le garçon pratique la moto sous le regard avisé de son père, fan de moto. Après quelques belles années en TT, Marquez père et fils se tournent vers la piste en participant à la coupe Conti. En surfant avec bonheur dans différents championnats nationaux, Marc finit par intéresser une pointure de la piste aux étoiles née dans la même province catalane (Lleida) que lui : Emilio Alzamora. En bénéficiant de l’expertise du champion 125cc 1999, Marc Marquez intègre le monde de la compétition internationale en 2008, soit à l’âge de 15 ans. Deux ans plus tard, Marquez explose la concurrence en décrochant le titre 125cc. En 2011, Marquez intègre la catégorie Moto2. Il fait alors l’étale de son extraordinaire faculté d’adaptation en remportant sept courses mais il chute en essai libre en Malaisie. Il est relevé avec un traumatisme facial qui l’empêche de piloter. Opéré de l’œil droit, il retrouve progressivement une vision claire et s’attaque au titre en 2012. A la lutte avec son vieux rival, Pol Espargaro, il s’impose avant même la fin de la compétition tout en ayant l’assurance d’être pilote officiel Honda en MotoGP en 2013.

Cette courte biographie de champion met en évidence la fulgurante trajectoire de l’Ibère. Il ne le doit qu’à son talent naturel dans un pays qui a fait du sport un réservoir de croissance. C’est tout de même rassurant dans une époque qui fait la part belle aux « fils de... ». Toutefois, la pratique du sport de haut niveau comme moteur d’ascension sociale est aussi ancienne que la lutte pour l’émancipation des noirs aux USA voire des rivalités olympiques de l’Antiquité.

Alors, place au talent vivifiant de la jeunesse d’extraction populaire dès le week-end prochain à Jerez de la Frontera (Espagne). ¡ Olé !

MOTO2 : L’huile de coude façon Marquez

Guido du Bourdon nippon (www.)



Portfolio

Marquez et son mentor, Alzamora Marquez, Champion 125cc (2010) Marquez : un style à part

Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 19h00
par weather.com®

18°C


  • Vent : 19 km/h - nord nord-ouest
  • Pression : 1011.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 19 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 20 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur