Histoire de "Bandit" ... La saga épisode 1 : La Suzuki Bandit 400

vendredi 5 juillet 2013
par  Hippolyte Duhameau
popularité : 4%

Suzuki, depuis 1990, fait un tabac en Europe avec ses "Bandit". La recette du hold-up est pourtant simple .. un moteur amorti depuis des lustres, un châssis d’une totale simplicité, des accessoires aux abonnés absents, des performances honorables et un tarif à ras des pâquerettes. L’histoire a commencé en 89.

Épisode 1 : Le Suzuki Bandit 400

C’est sur le marché asiatique en 1989, que le premier Suzuki Bandit 400 voit le jour. Bien dans l’air du temps cette moto séduit au point que l’usine envisageât rapidement de l’exporter vers l’Europe où le marché moto était en train d’exploser. Toutefois il faudra attendre 1991 pour voir débarquer en France ce petit roadster 4 cylindres qui développe une puissance de 54 ch.

C’est une moto qui ne pèse moins de 200 kg tous pleins faits et qui possède des performances intéressantes pour l’époque. Sans être une bête de compétition, le moteur du Bandit Suzuki qui était un dérivé du GSX-R 400, n’était pas le dernier de la classe et permettait à la moto de rivaliser avec des cylindrées mêmes supérieures.
Le petit 4 pattes vous emmenait de 0 à 100 km/h en 4"6, tombait le 400 m départ arrêté en 13"3 et atteignait un bon 160 km/h en pointe. Le moteur ne manquait pas de couple et même en 6e les reprises étaient très correctes. La consommation quand à elle oscillait entre 5,5 et 7,5 l/100 kms et la capacité du réservoir donnait une autonomie de près de 200 km.

Pendant 4 ans la moto connut un bon petit succès et malgré un tarif relativement élevé elle sut séduire pas mal de nouveaux motards.

Sa production s’arrêtera en 1995 avec l’arrivée des modèles Bandit 600cc et Bandit 1 200cc.

En bref :

Le principal reproche est cette selle rembourrée aux noyaux de pêches qui assure un confort des plus aléatoire, toutefois, avec son assise très basse, cette moto compacte est légère fut plébiscitée par toutes les catégories de motards.

L’amortissement non plus n’est pas son fort et la tenue de route a tendance quelque peu à s’en ressentir.

Son terrain de prédilection restera toutefois les parcours urbains où la vivacité de son moteur et ses qualités de reprise feront merveille.

Certes il est possible avec le 400 Bandit de se taper de petits parcours sur des routes convenables, par contre sur grande nationale ou sur autoroute il vaut mieux prévoir des pauses régulières car le confort est vraiment aléatoire, la protection nulle et il est bien difficile de maintenir une allure soutenue.

Attention toutefois aux dépassements qui doivent être bien anticipés et surtout effectués sur le bon rapport de la boite car en dessous de 4 000 tr/min l’accélération reste très molle, il faut atteindre les 5 500 - 6 000 tr/min pour que le moteur donne toute sa puissance.

Fiche technique de la Suzuki Bandit 400

  • Le moteur est un 4 cylindres 4 temps à 4 soupapes par cylindre - refroidi par eau - d’une cylindrée de 398 cm3. Sa puissance est de 54 ch à 10600 tr/min.
  • La Partie cycle est constituée d’un cadre treillis tubulaire en acier avec le moteur suspendu.
  • La machine est d’une longueur de 2090 mm, d’une largeur de 730 mm pour une hauteur 1060 mm et d’un empattement de 1430 mm. Sa garde au sol est 155 mm, avec une hauteur de selle de 790 mm.
  • Poids à sec 165 kg
  • Suspensions : à l’avant ... fourche télescopique en tubes de diamètre 41 mm, à l’arrière c’est une suspension New-Link à débattement de 120 mm
  • Freinage : à l’avant un simple disque de diamètre 310 mm avec un étrier double pistons. - Pour l’arrière c’est un disque également à étrier double pistons de diamètre 250 mm.
  • Les roues sont en alliage à 3 branches de 17 pouces avec à l’avant un pneumatique en 110/70-17 54H et à l’arrière en 150/70-17 69H.
  • Son réservoir à une capacité de 16 litres avec 3.2 l de réserve.
  • Son prix était de 34 000 F.

Les plus

Moto légère, maniable, très compacte qui s’adapte bien à la circulation urbaine.

Les moins

Confort précaire sur grande route, nécessité de tirer dans les tours.

Aujourd’hui :

Moto amusante qui se trouve facilement en occasion et à un prix plus que correct ( comptez 1300 euros pour un modèle 91 qui aura aux alentours de 50000 bornes ). Attention toutefois à l’entretien ( elle vieillit relativement mal ) et aux éventuels bruits moteurs.

Hippo



Portfolio

JPEG - 15 ko JPEG - 13.1 ko JPEG - 11.4 ko

Commentaires

Logo de teamzonn
mercredi 2 septembre 2015 à 10h17 - par  teamzonn

bonjour
voici le lien vers un forum français dédié aux 400 bandit

http://400bandit.xoo.it/index.php

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 03h00
par weather.com®

12°C


  • Vent : 0 km/h - N/D
  • Pression : 1012.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur