Histoire de "Bandit" : la saga épisode 3 ... la Suzuki Bandit 1200 GSF. Le monstre !!

mardi 23 juillet 2013
par  Hippolyte Duhameau
popularité : 17%

Le phénomène Bandit est bien connu en France. Pour les japonais il est quasiment à l’origine du retour en grâce de notre marché depuis 1996. Il faut dire que ces motos ont su conquérir un public large et éclectique en lançant ni plus ni moins qu’une nouvelle catégorie, celle des roadsters basiques.
Une Bandit, en bref, c’est une machine bien motorisée mais modestement équipée afin de contenir son prix nettement sous la moyenne de la catégorie.

Dernier opus de la série : Le 1200 GSF « Bandit »

Comme pour les autres Bandit la recette reste simple. Pour commencer, les ingénieurs Suzuki sont allés rechercher un bloc moteur ancien mais réputé pour son caractère et sa fiabilité, le quatre cylindres de la légendaire 1 100 GSX-R d’ avant 93 déjà amorti depuis belle lurette …. Soulagé d’une bonne part des frais de développement, le bureau d’étude achevait de contenir les coûts en adaptant une partie cycle simple mais suffisamment performante pour supporter cette cavalerie impressionnante.

Au fil des années et des cylindrées, au fil également des évolutions par petites touches, la politique « Bandit » a sensiblement contribué à remonter la situation financière du constructeur. Les motos, quand à elles, s’adjugeait la première place dans sa catégorie et atteignaient des top ventes.

De 1995 à 2007 le 1200 Bandit fit un tabac sans quasiment évoluer … Avec sa boite à cinq rapports la GSF 1200 était l’une des dernières moto à carburateurs ayant survécu aux normes antipollution. Elle aurait pu continuer longtemps sans le passage à l’Euro 3 et à l’adaptation obligatoire aux normes qui eurent raison de sa rampe de carbus.

Désormais à injection, avec une cylindrée plus importante et disposant d’un refroidissement liquide la « « Bandit » a perdu quelque peu de son âme et surtout est désormais .. rentré dans la normalité .. même au point de vue tarif !!

La 1200 bandit est l’une des rares motos de grosse cylindrée qui ne coûte pas énormément à l’achat que ce soit à l’époque en neuve tant que désormais sur le marché de l’occasion. Attention toutefois, selon son état et son ou ses précédents proprio elle peut se révéler un véritable sac à emmer... au quotidien.

Si vous optez pour une occase, méfiez vous des motos malmenées par leur propriétaire, car elles peuvent s’avérer très couteuse dans les premiers kilomètres suivant l’achat. Traquez les traces d’huile qui suintent sur le moteur, les kits chaines changés régulièrement, des traces de chutes, ainsi que des boites de vitesses dures et imprécises.

Si le coût d’achat est un argument, le moteur fabuleux de la « Bandit » en est un autre mais attention, ne vous lancez pas dans l’achat de cette machine si vous n’en avez pas le budget pour l’entretenir car cette 1200 est vraiment coûteuse au quotidien.

Pneumatiques, kit chaine, et plaquettes de frein sont à l’unisson des sensations produites par la machine … tout cela s’use à une vitesse foudroyante et comme le prix des consommables est à l’échelle de celles de n’importe quelle grosse cylindrée vous pouvez vous imaginer que cela ne va pas épargner votre porte monnaie.

Si vous voulez rouler avec une 1200 Bandit, vous devrez en avoir les moyens. Je ne vous parle même pas de la consommation tellement elle peut être ahurissante si vous usez et abusez de la poignée de droite sans modération … 10 litres au cent ... mais c’est d’un courant !!

Vous pouvez donc acheter un 1200 Bandit pour vous faire plaisir, vous ne serez pas déçu, mais prévoyez un sérieux budget d’entretien si vous ne voulez pas la revendre dans les mois qui vont suivre.

Cette moto reste très fiable et agréable en toutes circonstances. Par contre elle n’est absolument pas conseillée à un débutant ou à quelqu’un qui veut reprendre la moto. Expérience indispensable.

A l’arrêt prévoyez de l’espace pour la manœuvrer et si vous en avez la possibilité privilégiez les manœuvres assis sur la moto.
En ville elle est bien trop lourde et il faut bien faire attention à ne pas la laisser vous embarquer à basse vitesse
Sur route c’est un véritable piège à permis, car il est quasiment impossible de ne pas se laisser griser par les sensations .. qui vous entraînent en quelques secondes bien au delà de toute limitation !! .

  • C’est un roadster caractériel qui n’est jamais excellent sauf au niveau de son couple moteur invraisemblable
  • Ce n’est pas une routière car elle ne protège pas assez, même en version S et avec une bulle haute et ne dispose d’aucun rangement .. les éventuelles sacoches ou top case vont non seulement pourrir complètement la ligne de la brelle mais de surcroit créer des perturbations qui vont sacrément vous handicaper lors de la conduite rapide.
  • Ce n’est pas une sportive car sur l’angle à vive allure on a vraiment l’impression que le cadre est acier à ferrer les ânes.

En fait tout tourne autour de ce put.. de moteur, bourré de chevaux qui ne demande qu’à galoper pour peu que vous dépassiez 3000 tours. Un moteur suffisamment souple à bas régime pour reprendre sans problème et permettre de conduire sur un filet de gaz !!

Les suspensions sont plus que médiocres : On peut faire agir au niveau des réglages en sachant toutefois que la bestiole, même si elles se tortille et se trémousse au gré des changement de revêtements n’est jamais trop piégeuse. En fait il faut s’habituer et rester serein. Ça bouge mais ça passe .. enfin en principe !!

Attention la moto est très sensible au bon gonflage des pneus. Un gonflage au top cela va largement influencer sur le balancé dans les enchainements.

Le freinage est un tantinet faiblard malgré ses étriers 4 pistons qui pincent des disques en 310, pour l’améliorer prévoyez un changement de durite par de la durite dite « aviation », un changement de liquide de frein par du haute perf et équipez là de plaquettes adaptables de bonne facture. L’arrière, lui, est puissant et progressif, facile à doser, du tout bon.

En bref, une moto sacrément bandante qui vous emmènera loin mais qui vous coûtera cher … une vraie danseuse quoi !!

Hippo

Fiche Technique :

NOM SUZUKI GSF BANDIT 1200

Partie cycle

  • Cadre
    Double berceau tubulaire en acier
  • Empattement, Chasse
    1430 mm, angle de 26°
  • Suspension avant
    Fourche téléhydraulique, débattement 130 mm
  • Suspension arrière
    Mono amortisseur, débattement 125 mm
  • Frein avant
    Double disques 310 mm, étriers 6 pistons
  • Frein arrière
    Simple disque 230 mm, étrier 2 pistons
  • Hauteur de selle
    805 mm
  • Pneus
    120/70 17 AV, 180/55 17 AR

Moteur

  • Type
    4 cylindres en ligne refroidi par air et huile
  • Distribution
    4 soupapes par cylindre, 2 ACT
  • Cylindrée
    1157 cm3 (79 x 59 mm)
  • Puissance
    Au moins 100 ch à 8500 tr/min, 9,2 mkg à 6500 tr/min
  • Rapport volumétrique
    9,5 : 1, zone rouge à 11000 tr/min
  • Alimentation
    4 Carburateurs Mikuni de 36 mm
  • Lubrification
    Carter humide
  • Embrayage
    Multidisque en bain d’huile, boite 5 vitesses
  • Transmission secondaire
    Par chaîne
  • Réservoir
    20 litres dont 4,6 de réserve
  • Vitesse max chrono
    Trop vite !!
  • Poids avec pleins
    245 kg
  • Prix
    Pas cher !!


Portfolio

JPEG - 10.9 ko JPEG - 11.1 ko JPEG - 9.1 ko

Commentaires

Logo de DE LA RUBIA François
mercredi 20 mai 2015 à 23h57 - par  DE LA RUBIA François

J’ai eu trois bandit 1200 et n’ai jamais été déçu par cette moto simple et efficace (si elle n’est pas malmené) car ce n’est pas une sportive. Le budget entretien est très correct et les avaries mécaniques sont peu connue (même sur les différents sites internet). Le couple important du moteur et le poids de la bête ont tendance a "déchirer" rapidement les pneus. Il convient d’anticiper les manœuvres a basse vitesse du fait du gabarie et poids de la bête. La consommation est modéré si le pilotage est "tranquille" L’autonomie s’avère alors plus que correct pour la catégorie.

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 20h00
par weather.com®

19°C


  • Vent : 4 km/h - nord
  • Pression : 1011.2 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur