Le Team Laur-Ferrieu : 3 Roues, 1 moteur, 2 artistes.

mercredi 26 mars 2014
par  Almifoto
popularité : 1%

Un side et un équipage au top...

Amis motards curieux, ça fait quoi de conduire un side-car ?
Ma réponse (personnelle, que je ne peux, hélas, pas généraliser) : du bien !
Pour avoir pratiqué la chose en touriste et en famille pendant quelques années, il m’a bien semblé que je n’allais pas plus « vite » qu’avec la moto solo (sauf sur le verglas, le gravier, sous la pluie…) mais que j’allais « autrement ». Aphorisme adapté : le side, c’est pour aller ailleurs... autrement !
JPEG - 2 Mo
Pour le Team Laur-Ferrieu, c’est autre chose : on oublie la balade et on passe à la compétition depuis 2005 (3° lors des championnats 2005, 2006 et 2007 et enfin, champions de France en 2008 et vice champions de France en 2009).
Ne manquez pas d’aller voir sur leur site le palmarès, les vidéos et les photos en plus d’une foule de renseignements relatifs à leur fonctionnement : vous êtes curieux, ou pas ?

Ce qui n’est pas écrit sur le site, c’est le temps, l’argent et les compétences requis pour pouvoir prétendre à une place sur le podium du Championnat de France des Rallyes routiers. Petite conversation avec Hervé (Laur) et résumé :

Un side, c’est un chassis : celui qui nous intéresse a été fabriqué par Choda (Albert Choin de CHODA SIDE CAR - les Balaouzes - 33700 Pompéjac - tél.:05 56 25 43 55 ) qui n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il produit depuis les années 80 des paniers tourisme et compétition avec des partis-pris technologiques personnels (brevetés) et ...efficaces. Le plateau du championnat de France en atteste.
A titre indicatif, pour le précédent side du couple Laur (Hervé) Ferrieu (Marie-Laure) il avait fallu un budget six fois moindre pour le « métal » du chassis que pour l’actuel (acier 15CDV6).
Rappel : le précédent, c’est un Suzuki Hayabusa (renforcé au niveau de l’arbre de sortie de boite : de 25 mm à 30 mm, pignon Honda 1100 XX) qui a permis de remporter depuis 2008 : http://teamlaurferrieu.com/rallyesroutierscalendrierhistorique.html

L’actuel, c’est un KTM RC8R (donc bicylindre), choix original pour la motorisation mais justifié par l’excellence dudit moteur ( aux dires d’Hervé) et un allègement de l’engin (309 kg, au lieu de plus de 450kg). Choda en est aussi le maître d’œuvre du chassis, bien loin (même pas sur !) de la conception plus touristique de sa production habituelle, et en suivant le « cahier des charges » du pilote et de son singe (qui a dit que les singes étaient moches ?...).

Hervé, le pilote, est aussi mécanicien pour son attelage et, quelquefois aussi, pour ceux des copains compétiteurs. « Copains », c’est juste pour indiquer la solidarité caractéristique (en général) du milieu side et le fait que la compétition n’exclut pas l’entraide.
Le mécanicien-pilote, donc, connaît son matériel sur le bout des doigts (20, en comptant les orteils...) et est à même d’en analyser le comportement précisément pour pouvoir l’améliorer, quand c’est possible.

Le chassis, même léger, rigide, parfait... mais sans suspensions bien adaptées, ne servira qu’à sauter de bosse en nid de poule en perdant du temps et en pourrissant (ou pire !)les trajectoires. La rencontre avec Jean-Pierre Fournalès, fabricant de combinés pleins d’air (ou d’azote), légers, solides, adaptables à plein d’engins, reconditionnables et configurables finement en usine va permettre de doter la bête de ce qui constitue une des meilleures solutions dans cette situation : des amortisseurs légers (très) et performants, à condition de peaufiner les réglages par des essais spécifiques sur circuit. Çà a été fait et refait pour l’Hayabusa et maintenant la KTM .
JPEG - 2.5 Mo
Anecdote « cuisante »résumée : lors des essais de nouveaux Fournalès pour l’Hayabusa, après remontage des anciens, pour comparaison, une sortie de route (sans gravité) a « validé » les progrès réalisés dans ce domaine primordial : rester sur la route malgré les défauts du revêtement !
Ces mêmes défauts imposent une garde au sol augmentée pour éviter de frotter au sol lors des talonnages et expliquent l’air « un peu perché » du Ktm Choda.
JPEG - 2.2 Mo
La saison 2014 vient de débuter par le Rallye des Garrigues organisé par le Moto-Club du Drac, autour de Lavérune (34) . Avant, il aurait fallu tester le matériel à la dure, puisque la révision de l’engin consiste à TOUT vérifier en détail. La piste de Nogaro devait accueillir l’équipage pour une séance d’essais pointus en compagnie d’autres sides et solos, mais le report de la journée club a rendu la chose impossible et les essais ont été plutôt symboliques...
JPEG - 1.7 Mo
Le classement en tête de la catégorise side et une 12ème place au scratch confirment la santé du matériel et la forme des pilotes.
Des images du samedi 22 mars à Lavérune, c’est par-là :

https://s.joomeo.com/5330972a6f429
https://s.joomeo.com/533097471e158
https://s.joomeo.com/5330975d794b2
Les classements sont accessibles sur le site de la FFM http://archive.ffmoto.org/_RESULTATS/resultats.php?specialite=rallye

Bonne route à tous...




Portfolio

JPEG - 37.2 ko JPEG - 48.8 ko

Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 20h00
par weather.com®

19°C


  • Vent : 4 km/h - nord
  • Pression : 1011.2 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur