Balad’en Corse 2014, Norbert nous raconte.

mardi 1er juillet 2014
popularité : 3%

Parole de Motards c’est la rubrique où chacun s’y colle.
Au fur et à mesure de ses inspirations et surtout de son envie de faire partager une balade, un endroit extraordinaire voire même un point de vue chacun est libre de prendre sa plume et de nous communiquer ses impressions.
Norbert est venu en Corse avec nous, c’était la première fois qu’il joignait l’équipe de Motards En Balade. Il nous raconte.

Vendredi 16 mai, 16 h 30, après midi ensoleillé

17 motards venus des 4 coins de l’hexagone ( plus un Helvète ), font connaissance sur le port de Marseille, avant d’embarquer sur le Kalliste, bateau de la Cie Méridionale, pour découvrir (voire redécouvrir pour certains) la fameuse Ile de Beauté.
Nous étions 12 motos et le groupe se composait de 5 filles (et… quelles filles) et 12 gars ( Ndr : et ... quels gars !! ).

Le petit moment de culture ... La Corse, c’est une histoire de rocher au milieu de la Méditerranée ...

Elle est administrativement composée de deux départements : la Corse-du-Sud (2A) et la Haute-Corse (2B). Au point de vue historique après avoir fait partie pendant quatre siècles et demi de la République de Gênes (qui laissait une large autonomie à ses communautés locales), elle se déclara indépendante le 30 janvier 1735 et donna le jour à la première Constitution démocratique de l’histoire moderne (1755), avant d’être cédée par Gênes à la France le 15 mai 1768, puis finalement conquise militairement par l’armée de Louis XV suite à la bataille de Ponte Novu, le 9 mai 1769.

L’île, de 8680 km² est située à 177 km environ au sud-est de la Côte d’Azur.
La distance entre le point Nord et le point Sud de la Corse est de 184 kilomètres, sa largeur est au plus de 85 km.

C’est un territoire plutôt boisé et montagneux qui présente sur son pourtour trois caractéristiques essentielles : une côte orientale plutôt plate, lagunaire et maraichère, une cote occidentale très montagneuse et découpée et une côte méridionale formée de hautes falaises crayeuses.

Pour le reste vous trouverez l’essentiel sur Wikioù dans n’importe quel guide spécialisé .. entre nous le Petit Futé : La Corse à Motoest plutôt bien fait !!

Vendredi 16 mai 2014 – Marseille - Propriano

17 h 30 : Embarquement
19 h 00 : Appareillage. Repas pris en commun. Soirée à bord ... mer plate ... nuit tranquille !!

Samedi 17 mai - Propriano, Coti-Chiavari, Bastelica, col d’Eze, Ajaccio, Coti soit 231 km.

08 h 00 : les motos, leurs pilotes, leurs passagers foulent le sol corse à Propriano une charmante bourgade portuaire qui s’éveille sous le soleil.
08 H 30 / 09 H 00 : direction Coti-Chiavari pour rejoinde "Le Belvédère", chez Jo et Marilou, l’hôtel dans lequel nous passerons 3 nuits, avec 3 soupers gargantuesques et 3 petits déjeuners plus que copieux.

Nous laissons nos bagages dans le hall pour partir à la découverte de la Corse du Sud.
Vers 11 h00, escapade vers Bastelica puis le col d’Eze, l’une des trois stations de ski de l’île, où nous pique-niquerons (pas chaud, pas chaud tout là haut), retour ensuite sur Ajaccio, et remontée au "Belvédère".

Dimanche 18 mai – Coti-Chiavari, Pila Canale, Propriano, Santa Maria Figaniella, Sainte Lucie de Tallano, Tasso-Orio, Sartène, Propriano, Olmeto, Coti : 196 km.

Tout cela sur de petites routes sinueuses au milieu de paysages à couper le souffle.
C’est irracontable, il faut le vivre .. On m’avait dit que c’était beau, c’est plus que ça !!
Au passage un bain dans les sources d’eau chaude de Caldane, grand moment !!

Lundi 19 mai – Coti, Bonifacio, Sartène, Propriano, Coti : 236 km.

Petite pluie dès le départ du "Belvédère". Tenue de pluie de rigueur. Direction Bonifacio par la côte. Nombreux arrêts pour découvrir les paysages. Optimistes on enlève la tenue de pluie, puis, après juste avoir parcouru quelques kilomètres, on la remet bien vite .. C’est aussi ça la Corse .. on est tributaire des nuages qui se baladent !!

Nous découvrons et visitons à pieds Bonifacio la magnifique. C’est un site exceptionnel avec deux villes en fait : une basse où se trouve le port et une haute dite vieille ville. La vieille ville, perchée sur ses falaises érodées par le vent est un défi à la raison. 
Elle comprend la citadelle et le quartier qui se serre autour de l’église. La vue panoramique est somptueuse. Seul petit problème, même en cette période il y a beaucoup de monde. Au retour nous faisons une halte ( encore sous la pluie), à Sartène, à l’excellent restaurant "Route 66", tenu par un motard passionné : Patrick.
Sartène est une jolie petite ville de montagne, avec de petites ruelles étroites bordées de maisons construites de pierres taillées. Nous rentrerons par la côte en ayant au passage visité la tour de Campomoro.

Mardi 20 mai – Coti, Cargèse, Calvi, Porto, Les chalanches de Piana, avant d’arriver à L’Ile Rousse : 222 km.

Nous changeons de lieu de résidence avec armes et bagages afin de pouvoir, les jours suivants, sillonner la Haute Corse. Départ vers 09 h 00.
La découverte des "Calanches" est magique. Dieu que c’est beau. Route sinueuse, escarpée, étroite, points de vue remarquables. Un camionneur aventurier, a bloqué la circulation automobile, même nous, à moto, nous ne pouvions plus circuler. Nous en avons profité pour faire une halte prolongée avec photos à la clé.
Pique nique au bord de l’eau à Ota. Moment de rigolade avec la baignade impromptue d’un membre du groupe qui, glissant sur une roche humide, s’est retrouvé mouillé des pieds au haut du postérieur.

Nous arriverons à Ile Rousse vers 17 h 30 pour nous installer à l’hôtel "l’Escale" .
Nos repas seront pris en ville, au restaurant du même nom. Les petits déjeuner à l’Hôtel.

Mercredi 21 mai – L’Ile Rousse (L’Escale), Désert des Agriates, Bocca, San Pancrace, Saint Florent, Nonza, Pino, Centuri, Le Cap Corse, Rogliano, Erbalunga, Bastia et retour : 231 km.

Toujours des petites routes charmantes avec vues imprenables. Nos bras et nos belles machines ont souffert lors de la remontée vers le Cap Corse par la route de l’ouest toujours en travaux. Sur une trentaine de kilomètres, nous avions l’impression de rouler sur des traverses de chemin de fer.
Encore un pique nique au bord de l’eau. Il faisait si beau et si chaud, que pendant que certains sirotaient leurs Piétra ou buvaient un café, d’autres prenaient un bain de mer.
Nous avons fêtés les XXX et oui, déjà, de notre ami Alsacien Francis. Le groupe lui a offert un superbe couteau Corse.

Jeudi 22 mai – "L’Escale", Belgodère, Ponte Leccia, Morosaglia, Piedicroce, Vescovato, Torra, Belgodère, "l’Escale" : 215 km.

Retour sur les routes étroites de la montagne Corse pour découvrir la sublime "Castaniccia" et ses châtaigniers séculaires.
Nous avons eu le privilège de déjeuner à l’auberge "San Petru" à Valle-d’Alesani, ou Patricia à la cuisine nous a régalé en improvisant notre repas. Nous n’avions pas prévenu de notre arrivée, nous étions 17, et ces jours derniers elle ne faisait que 4 à 5 repas journalier. Elle nous a fait des beignets de brocciu et de poireaux, régalés avec la charcuterie et les fromages artisanaux de ses voisins et amis.
Nous sommes tous repartis avec saucisson, coppa et lonzu dans nos bagages.

Vendredi 23 mai – Ile Rousse, les Agriates, Bastia : 123 km. Journée libre.

Les vacances idylliques tirent à leur fin et il faut penser au retour.
Aujourd’hui il y a championnat du Monde de Trila à une petite encablure de l’hôtel, quelle chance. Après avoir apprécié les reconnaissances des équilibristes .. notre groupe va se scinder en 2.
Les premiers partent faire une virée en mer, pris en charge et piloté par un skipper/motard expérimenté, un Breton de Vannes, naviguant sur un vaisseau de la route, une 1500 Goldwing.
Les seconds préfèrent faire une énième balade en montagne, cool, vous avez dit cool ? Dernier pique nique à Valle-d’Alesani, puis traversée des Agriates, récupération du groupe 1, qui se sustente et s’abreuve dans un estaminet Corse.
Départ groupé vers le port de Bastia avec un détour sur les hauts de la ville par une route, non… un chemin, montant vers un point de vue remarquable sur la méditerranée. Celle là, il fallait encore la trouver, il a le don, le guide !!

16 h 30/17h 00 : embarquement sur le "Piana", vaisseau amiral de La Méridionale.
19 h 00 : repas pris en commun et remise d’un cadeau original (Tee-shirt avec la photo imprimée des participants et une phrase hautement symbolique et qui restera gravée à jamais dans nos mémoires : "Ayons une pensée émue …") à notre ami bien aimé l’organisateur- guide de M.E.B qui fête son anniversaire.
Traversée sans encombre, arrivée à Marseille au matin et pas mal de tristesse chez chacun lorsque vint le moment de se séparer, avec la promesse de se revoir bientôt.

En conclusion :

Nous en avons pris plein les yeux (et les bras aussi).
La Corse est magnifique... Aux détours des routes, on est émerveillé par la beauté des paysages qui s’offrent à nous avec pureté et simplicité.
Nous nous sommes régalés de charcuteries corses (coppa, lonzu), de sanglier, de fromages corses dont l’excellent brocciu.
Les deux restaurants de nos hébergements nous ont servis une nourriture de qualité, copieuse, généreuse et gustative.
Un petit plus pour la cuisine de Marilou au Belvédère.

Nous avons pu boire ... avec modération ... deux excellentes bières : la Pietra, à base de châtaignes et la Selena, plus classique, à base de malt.
Les usagers de la route les plus nombreux que nous rencontrions ont été des vaches, des chèvres, des cochons, et des chiens. On sait qu’on va en rencontrer, mais ça surprend, surtout quand la rencontre a lieu en sortie de virage.

Nous étions un groupe sympathique. Aucune querelle, aucun désaccord, tous joyeux et contents d’avoir fait connaissance et d’avoir, ensemble, sillonné les superbes routes Corses.

En bref, Viva Corsica.

Et si on repartait ???

Norbert Martinez.



Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 16h00
par weather.com®

26°C


  • Vent : 8 km/h - sud
  • Pression : 1012.2 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 23 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 24 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions