Essai rétro : Triumph Trident T3 1992

jeudi 12 août 2010
par  Hervé
popularité : 3%

Le 18 septembre prochain vont se fêter à Hickley les 20 ans du renouveau de Triumph. Nous y serons. En attendant voici ressorti de nos cartons en ce qui concerne l’essai mais toujours dans le garage en ce qui concerne la moto, un petit retour dans le passé, un test réactualisé de ce merveilleux Trident trois pattes 900 cc T3 "Cherry Red" !!

Je m’appelle Trident, vous pouvez me considérer comme masculin ou féminine, je ne suis pas sectaire. Ma couleur fait penser à quelque robe cardinalesque et mon allure à quelque bestiole ramassée prête à bondir. Mon moteur, haut comme une cathédrale, est de couleur gris clair. Les initiés vous dirons qu’il est le seul à pouvoir permettre d’effectuer une maintenance sans l’ouvrir complètement .. En ce qui me concerne je m’en fous, il n’a jamais eu besoin de quoi que ce soit malgré ses plus de 70000 miles. J’en suis à mon second propriétaire .. avec ce dernier j’ai parcouru la totalité de l’Hexagone, une bonne partie de la Botte et la quasi intégralité de mon île. Il m’a posé une fois et s’est plus fait mal que moi. Désormais il ne me prends que pour aller balader ou frimer à la plage, hors saison car il est vrai que dès que la température s’élève j’ai tendance à dégager un peu de calories. De temps en temps il me pousse à donner une grande partie de mes possibilités mais je sens bien qu’à partir de 120 miles à l’heure il lève .. dégonflé va, j’en ai encore sous le coude. Là où je me suis le plus marré c’est quand il m’a emmené faire du circuit .. Il faut dire que les circonstances étaient spéciales, il venait juste de poser une petite jeune et se retrouvait à pied pour accompagner ses potes. Eh bien je lui ai montré ce que la vieille savait faire et si il n’y avait pas eu Nicolas qui, mort de rire, en se demandant bien à quel moment nous allions finir dans le bac à sable, pour respect pour mes vieux os, a dit à l’autre frapadingue de lever le pied .. Eh bien on aurait continué à les enfumer avec leurs jeunettes carénées !!
Bon ce n’est pas tout mais il faut que je me dégourdisse les rayons .. Allez l’artiste, chevauche ... qu’on leur montre !!

Bon, allez, je prends le relais de cette vieille pipelette ... Avant de me la chevaucher , comme elle dit, va falloir qu’elle s’ébroue .. Cela fait une paire de mois qu’elle n’a point tourné et malgré le mini-chargeur acquit pour une poignée de cerises chez Lidl ( pub gratuite, chargeur à moins de 5 euros !! ) branché en permanence, j’ai toujours un peu peur que la batterie ne montre des signes de faiblesse. Eh bien à chaque fois c’est pareil starter à fond, deux coups de démarreur et de suite elle tousse. Là il va falloir attendre d’une vingtaine de secondes en été à quasiment une minute en hiver pour que d’un coup les trois cylindres chantent et que le compte tour aille flirter avec les 4000 .. c’est là qu’il va falloir couper le starter, mais doucement pas à la sauvage, juste histoire de faire comprendre à cette vieille bique qui va falloir qu’elle pose sa canne pour aller courir !! C’est juste au moment ou une petite odeur d’huile cramée ..eh oui, il y a une petite, mais alors toute petite goutte d’huile qui vient régulièrement tomber après chaque balade sur le collecteur d’échappement .. odeur disais-je qui devient perceptible .. qu’il va falloir couper complétement le starter et laisser le ralenti se stabiliser à 1100 tours .. Deux ou trois coups de gaz, histoire de mettre en condition la titine et nous voilà prêts à la balade.

Je lui ai collé deux pneus, un kit chaîne, trois jeux de plaquettes, fait la vidange et une bonne révision, tout cela à 100000 bornes .. Cela m’a quasiment coûté la même somme que j’avais du débourser pour acquérir l’engin une paire d’années auparavant .. Il faut dire qu’à ce moment là, les Trident de 92, même en super état on ne se battait pas pour les récupérer .. contrairement à aujourd’hui où les "mateurs" de belles mécaniques ( je le dis à mi voix car sinon elle ne va plus se sentir !! ) ont tendance à faire remonter largement la côte. J’ai effectué une recherche, des 900 Trident Cherry Red il ne s’en est vendu en tout et pour tout que 25 dans l’hexagone entre 92 et 93 et on n’a pas du atteindre les 200 dans le monde entier .. alors si vous en avez une dans votre garage, gardez là !!

Bon, allez, on y va ... cette vieille peau est une vraie respectueuse, dans le sens le plus original du terme .. Tu pars avec elle pour te balader mais de suite le son envoutant du trois pattes va t’émoustiller comme le ferait le contour d’une cuisse sous une robe à frou frou .. et te voilà en train de redevenir un excité de la poignée. Le problème est que les presque 100 bourriques qu’elle délivrait dans sa jeunesse sont toujours bien présentes mais que le pouvoir ralentisseur, même avec l’adjonction de durites avia, au dessus d’une certaine vitesse frise le symbolique. Tu vas me dire celui qui freine est un lâche, eh bien là, on est dans le vif du sujet .. cette salope il faut la mener comme si tu avais un costard et des pompes blanches, si tu te laisse embarquer, t’es foutu .. si tu la mène à la baguette façon mac des beaux quartiers, là tu vas pouvoir en tirer quelque chose. Il faut dire que tu va te retrouver avec un centre de gravité à 1m de haut et qu’il va falloir le gérer. L’amortisseur d’origine, qui équipait toujours la moto quand je l’ai achetée ne m’a pas duré bien longtemps. Peu joueur sur le plan de la sécurité je l’ai de suite remplacé par un excellent EMC qui remplit désormais complètement son office et qui associé à deux petites cales sur les ressorts de fourche et à une huile un peu plus fluide ont redonné à la machine son coté "rail" une fois qu’elle a été mise sur la bonne trajectoire. En fait c’est là le coté "pute" de cette brelle, faut la mener à la baguette et non se laisser griser par elle, par contre coté sensations alors là on est servi .. le passé ne se sent pas et la mère n’a pas besoin de poser son dentier pour te faire prendre ton panard !!

Confort : C’est pas mal .. je suis rentré de Bretagne en une traite ... même pas mal au cul !!

Performances : C’est pas mal non plus . enfin largement suffisant pour laisser ton carton sur le bord du fossé si tu n’arrives pas à séduire les bourres avec ta brelle de vingt ans.

Freinage : Bof .. voir plus haut !! Peu perfectible, on doit s’adapter !!

Puissance : Bien étalée sur la plage .. une courbe érectile !!

Tenue de route : Va ou tu veux si tu sais vraiment où tu veux aller .. Dans l’expectative, abstient toi !!

Consommation : Tu fais 340 bornes avec le plein, largement de quoi prendre le temps de se taper une paire de demis.

Cote : Craquante pour une brelle de cet âge .. Il en est pour les motos comme pour les clebs à part que le coefficient multiplicateur au lieu d’être par 7 ne l’est que par 3 .. 20 ans par 3 .. c’est dans les vieux pots .. vous connaissez la suite !!

Sous : Assurance, on rentre en collection.

Entretien : ne s’use que si l’on s’en sert.

Amour : comme une vieille copine à qui on aime toujours taper sur les fesses

Succès : fait toujours se retourner même les petits jeunes.

Revente : se garde.

J’ai fait une cinquantaine de bornes histoire de la dérouiller, j’en ressort avec la banane. Je la rebéquille jusqu’à la prochaine, le cliquetis du moteur qui refroidit est comme un message d’au revoir, cette moto elle te parle, le tout est de la comprendre.

Si vous en croisez une sur votre chemin n’hésitez pas à l’ enfourcher, vous vous retrouverez comme à vingt ans avec le branlebas de combat dans le calbard ... ça c’est une brelle de couillu !!



Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 03h00
par weather.com®

12°C


  • Vent : 0 km/h - N/D
  • Pression : 1012.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur