Fermeture prochaine

dimanche 31 octobre 2010
par  Guido
popularité : 2%

Les championnats du monde de vitesse touchent à leur fin. Il ne reste plus qu’un week-end de course à Valence (Espagne). Exception faite de la catégorie 125cc, le podium final des compétitions est connu tout comme la composition du plateau pour la saison prochaine. L’heure est au bilan.

L’Espagne s’affirme une fois encore comme la nation de référence en matière de motocyclisme. Malgré la poursuite de la crise financière, le show orchestré par la société madrilène, Dorna Sports a fonctionné. Il faut dire que son directeur, Carmelo Ezpeleta, a bataillé ferme pour conserver un plateau conséquent en distribuant piastres et tunas aux écuries en manque de sponsoring mais aussi en jouant les adroits conciliateurs auprès des constructeurs, sponsors et écuries.

La première saison du championnat Moto2 illustre parfaitement cet art consommé de la négociation de haut vol. Le premier constructeur mondial ayant éternué sur le tatami,il a fallu établir un règlement offrant à la fois un tangible contrôle des coûts et une certaine liberté d’innovation en matière technique. Ainsi, Honda a fourni un moteur à 4 cylindres 4 temps de 600 cm3 que les écuries ont monté dans le châssis de leur choix. La formule a fait recette puisque le championnat a opposé 40 pilotes au cours de courses spectaculaires à un point qui laisse présager une réduction du nombre des concurrents pour la saison prochaine !

Le séduisant Toni Elias est devenu le premier champion de la nouvelle catégorie Moto2 en Malaisie. Mis sous pression à Sepang, Julian Simon a perdu le bénéfice de la pole en allant biner le jardin Zen avant de finir par prier les dieux de la vitesse à plat ventre. Depuis lors, Toni profite de son titre en naviguant dans le peloton. Il doit déjà préparer son retour en MotoGP au guidon d’une Honda de l’équipe LCR. Le Grand prix de ce dimanche a été remporté par l’Allemand Bradl. A noter l’excellente cinquième place de Kenan Sofuoglu, champion Supersport 2010, qui pige en Moto2 au guidon de la machine du regretté Showa Tomizawa.

L’arrivée de la Moto3 en 2012 devrait poursuivre la réorientation actuelle des courses vers la production, à la différence du MotoGP qui se court encore sur des prototypes. Le championnat 125cc disparaîtra au profit d’une compétition sur des monocylindres 4 temps de 250cc. R.I. P. les cylindres à trous. La nouvelle formule est déjà à l’essai dans l’archipel nippon. Les Européens devraient s’y retrouver car l’appel d’offre sera ouvert à tous les motoristes.

Reste que le championnat 125cc est âprement disputé cette année. S’il termine la saison sur le même tempo que lors des dernières manches, Marc Marquez sera couronné. Toutefois Nicolas Terol et Pol Espargaro restent à l’affût de la moindre erreur de leur compatriote. L’ultime épreuve de Valence sera donc décisive.

En MotoGP, 100 % de réussite pour le numéro 99. C’est bien Jorge Lorenzo qui s’empare de la plaque #1. Blessé en début de saison, le Majorquin a rapidement trouvé le mode d’accès au podium au pays, lors de la seconde manche à Jerez. Il n’a alors plus lâché l’affaire. Même si les blessures ont atomisé la concurrence - un clou pour Valentino Rossi et une plaque pour Dani Pedrosa - le jeune premier s’est montré futé jusqu’au bout. Ainsi, quand Valentino lui a disputé la troisième place au Japon à coups de carénage, Jorge a su garder la tête froide afin de capitaliser les gros points en vue de la coupe finale. Il a d’ailleurs fait taire les ragots ce week-end en s’imposant largement sur le circuit portugais d’Estoril. Il reste à espérer que Jorge parviendra à développer la nouvelle version de la M1 que son coéquipier avait élaboré à partir de 2004 car l’année prochaine, Valentino s’offre le pack 100% Italia en rejoignant Nicky Hayden chez Ducati.

D’ailleurs, les affairistes du mercato ont déjà organisé la valse des casaques. Casey Stoner rejoindra Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso chez Honda Repsol. Le nouveau coéquipier de Lorenzo s’appellera Ben Spies. Chez Tech3, Colin Edwards, qui poursuit sa pré-retraite, aura pour collègue le Britannique Cal Crutchlow qui s’est illustré en Superbike. Remplacé par Toni Elias, le Français Randy de Puniet devra se trouver un guidon au plus vite alors que les équipes réduisent la voilure. En effet, Pramac n’alignera qu’une machine l’année prochaine, option que semble également choisir Suzuki.

La liquidation du stock 2010 de la boutique Moto vitesse aura lieu le 7 novembre à Valence dans le berceau actuel des champions de la discipline. A bon entendeur...

Guido du Bourdon nippon.



Portfolio

Estoril : champion 2009 contre champion (...) Moto2 : le champion Elias (n°24) débordé par un (...)

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 20h00
par weather.com®

19°C


  • Vent : 4 km/h - nord
  • Pression : 1011.2 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur