Manu !!!

samedi 25 juin 2011
par  Hervé
popularité : 3%

Manu est l’un de nos plus anciens membres. Avec Sylvie ils sont toujours partants pour une équipée où qu’elle soit et leur fidèle Triumph Tiger est en permanence dans les starting blocks. De surcroît le Manu on peut vraiment compter sur lui .. Oh certes pas en tant que poisson pilote car que ce soit avec la Michelin ou depuis peu avec son GPS ce n’est vraiment pas une grande histoire d’amour car le Manu, lui, il roule au feeling. Par contre il n’a pas son pareil pour vous ramener les derniers jusqu’à l’hôtel et pour vous dénouer une situation aussi inextricable soit elle … Des histoires de moto il lui en est arrivé des masses .. il vous raconte la dernière !!

La journée avait si bien commencé.

Nous étions arrivés au petit matin sur port de Marseille. Avec un groupe de motards nous rentrions d’une balade en Sardaigne et Corse et c’était, comme à chaque fois, le petit moment de tristesse quand arrivait la séparation. Et pourtant, les vacances étaient finies, nous devions rentrer dans nos foyers.

En fait en ce qui nous concernait, nous avions le temps, aussi nous décidâmes de prolonger notre voyage en flânant quelque peu avant de retourner dans nos brumes stéphanoise. La Drôme Provençale, j’en avais gardé un souvenir ému lors du Cent Cols 2010, elle nous tendait les bras, pourquoi pas la visiter un peu plus ?

Nous avions à peine roulé une paire d’heure et pris juste quelques virages .. tout cela pour vous dire que ce que nous venions de faire c’était « peanuts » à coté de ce que nous venions de nous taper pendant notre périple dans les deux plus belles îles de la Méditerranée … quand tout à coup la moto sembla « siffler » un cours instant. Surpris nous avons d’abord pensé qu’il s’agissait d’un bruit extérieur, je n’allais pas en faire une histoire pour si peu, il faisait beau, la route était à nous, il n’y avait personne .. roule ma poule !!

Cela n’a dure que quelques kilomètres. A la sortie d’une grande courbe voilà que notre « Guenièvre » s’est tout à coup mis à twister ( N d W : Je n’ai jamais trop bien pigé pourquoi Manu avait baptisé son Tiger : Guenièvre .. car, vu ce qu’il lui colle dans les dents je peux vous l’assurer, ce n’est vraiment pas de la Camelot(e) !! Ok, je vous le promet, je ne le ferai plus !! )

Arrêt d’urgence au beau milieu de nulle part pour constater qu’à l’avant comme à l’arrière, il n’y avait pas le moindre pneu à plat .. moralité c’était beaucoup plus grave .. Nous avons bien tenté de repartir mais essayez donc de piloter une moto qui danse .. et de plus une moto chargée comme une bourrique … j’avais bien dit pourtant à Sylvie de ne pas prendre autant de charcuterie chez le copain Pierre !

Un panneau indicateur nous signalait un village à trois bornes. De bric et de broc, quasiment au pas, nous avons mis une bonne demi heure pour rejoindre Valaurie, une jolie petite localité tranquille, posée sur une hauteur qui domine la plaine, entourée de cyprès et de lauriers, à l’entrée de laquelle se trouve un immense parking.

Nous venions juste de nous garer à l’ombre d’un portail pour réfléchir à la situation quand un gars sortit de la maison d’en face pour nous demander si nous venions pour la dégustation. En fait nous étions juste en face d’un producteur local, le domaine ROZEL, qui était ouvert en ce lundi Pascal et dont le proprio, motard de longue date, venait aux news.

Un peu gênés nous lui expliquâmes notre situation. Le gars ne fut pas le moins du monde décontenancé et ouvrant le portail de sa grange il nous lança : « Qu’à cela ne tienne, on ne va pas s’en faire pour si peu .. En attendant que votre assistance trouve une solution, mettez votre moto à l’abri avec les miennes et venez donc boire un verre ».
Sitôt dit, sitôt fait .. Guenièvre en piteux état rejoint les machines du vigneron et celui-ci héla son fils pour qu’il sorte une paire de bouteilles et quelques amuse gueule.

Moi, vous me connaissez, la convivialité est de suite de mise autour d’un verre. Nous étions quand même bien mieux là qu’à nous morfondre sur un parking en attendant la dépanneuse .

En fait, cela a duré un bon bout de temps, il faut dire qu’en ce week-end pascal pour venir récupérer une moto au fin fond de la Drôme, les garagistes ne faisaient pas la queue. Je vous fais grâce des détails mais sachez que de dégustation en dégustation tout cela s’est terminé autour de la table familiale pour partager le repas … Il faut dire que nous étions quasiment un test grandeur nature pour cette sympathique famille qui souhaite ouvrir en annexe à sa cave, une table d’hôte.

Vu ce que nous avons mangé ce jour là et les talents de la cuisinière, je peux vous assurer que c’est une sacré bonne idée .. Les amateurs ne seront pas déçus ..

Et le dépanneur dans tout cela ? Eh bien il est arrivé alors que nous venions juste de terminer dessert et café, il l’a d’ailleurs partagé avec nous.

Nous sommes rentrés en taxi, la Guenièvre, elle, sur un plateau, la catin nous avait fait un roulement de roue arrière. Mais nous étions quand même sacrément contents car nous nous avions découvert une nouvelle adresse à recommander aux potes ..

Comme quoi, en laissant faire la chance, toutes les situations même les plus compromises peuvent bien se terminer ..

Que vous dire de plus sinon que si vous passez dans le coin, allez donc visiter le Domaine de Rozel, dites que vous venez de notre part .. mais n’y allez pas sur le coup de midi, car c’est un coup à ne plus pouvoir en repartir !!

Merci à eux !!

Manu.




Portfolio

Manu Histoire de parasol Bis Culte Rozel Valaurie en Drome provençale

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 03h00
par weather.com®

12°C


  • Vent : 0 km/h - N/D
  • Pression : 1012.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions