La Corse à moto … Episode 2 bis : Où aller ? Nos itinéraires favoris dans le Sud de l’île.

mardi 26 juillet 2011
par  Hervé
popularité : 3%

Nous voilà donc dans le sud de l’île de Beauté.
D’Ajaccio à Bonifacio en passant par Propriano et Sartène c’est tout un panel de destinations mythiques qui s’offrent à vous. Flâner dans le Taravo, le Sartenais ou l’extrême sud vous allez pouvoir découvrir bon nombres de routes sympas ou faire de la moto confère au bonheur absolu.
Nous vous proposons trois itinéraires sympas, un choix qui n’est pas exhaustif mais qui est le résultat de bien des années de balades dans le coin.
En ce qui nous concerne le camp de base se situe à Coti-Chiavari mais, même si les tarifs sont légèrement plus élevés dans cette Corse du Sud que dans la région de Bastia vous trouverez à peu près partout, pour peu que vous y veniez hors saisons et que vous ne voulez pas absolument avoir les pieds dans l’eau tout un tas d’hébergements à des tarifs très raisonnables.

Les Chalanques et le cœur de la Corse : 280 bornes dans la journée !!

De Coti je vous invite à regagner Ajaccio en passant par la D55 jusqu’à Marato en passant par le col de Gradello. Arrivé sur la D302 vous prendrez à gauche sur le col de Bellavalle et ensuite descendrez sur Ajaccio. Un tour de l’aéroport puis il vous faudra rejoindre la route de Sagone ( D81 ) en passant par Mezzavia et en suivant la direction « Calvi par la côte - Cargése ». Arrivés sur la 81 cela sera très facile car vous allez la continuer jusqu’à Porto en profitant au passage de la baie de Sagone, du point de vue sur le port de Cargèse, de l’église de Piana et des fameuses Chalanques. Arrivé à Porto petit tour sur la Marina puis c’est parti pour balader dans la montagne.
Sortez de Porto et prenez la première à droite la D124 qui va vous emmener à Ota le village dont dépend Porto .. le port d’Ota. Continuez sur la même route et vous allez rejoindre la D84 qui vous montera jusqu’à Evisa. Au passage admirez le superbe pont Génois en bas à droite avant le terrain de foot.
Après Evisa prenez la première à droite en direction de Vico ( D70 ) et descendez jusqu’au rond point du Col de St Antoine. Là vous quitterez la route principale pour rejoindre Vico. Juste à l’entrée du village prenez en épingle à droite la D1 qui par Arbori et le superbe pont de Truggia va vous emmener vers Ambiegna que vous ne traverserez pas puisque vous tirerez sur la gauche la D125 puis la D4 pour arriver, 40 bornes de merveilleuse route plus loin, la nationale 193 juste après le village de Véro. La 193 va vous ramener jusqu’à Ajaccio ou éventuellement vous pourrez pousser jusqu’aux iles Sanguinaires .. Parking obligatoire avant la tour sauf hors saison ou vous pouvez aller à allure très réduite à moto jusqu’à l’ancien parking.
Pour revenir sur Coti un itinéraire à ne pas manquer : La route de la côte jusqu’à Porticcio puis, à la hauteur de la plage blanche, prendre sur la gauche la D55 qui vous remontera au belvédère en passant par le fameux pénitencier de Coti, une route fort prisée par les amateurs de rallyes routiers et qui vous laissera un souvenir impérissable !!

A ne pas manquer sur le parcours :

- Les points de vue sur la route entre Coti et le Col de Gradello
- Le détour, à l’ entrée de Piana ( prendre la D824 sur la gauche avant la place ) par la plage d’Arone ( 11 kilomètres ) et au bout une plage magnifique. Les plus joueurs peuvent à la sortie de Piana sur cette même route descendre la petite route en corniche qui va les conduire à la crique de Ficajola, une merveille.
- Un pique nique sur le bord du torrent sur la route après Ota juste vers le pont de Pianella.
- Le couvent St François à Vico
- La D4 entre Azzana et Véro !!
- Les eucalyptus du pénitencier de Coti.

La route des mégalithes : 230 km dans la journée avec baignade assurée !!

De Coti vous filerez vers Propriano en suivant la côte par la D157. Vous passerez le pont du Taravo et au bout de la plaine tournerez à gauche en suivant les indications Filitosa. Vous continuerez la D57 jusqu’à Sollacaro pour, en épingle à cheveux à droite retrouver la D302 qui va vous emmener sur la N196 Ajaccio- Propriano que vous suivrez un bref moment sur la droite jusqu’à la sortie du village d’Olmeto. Attention après le feu tricolore et juste après le dernier gauche ne loupez pas la D257 sur la gauche, elle va conditionner tout le début de votre périple !!
Quand Vous serez sur cette minuscule départementale il vous suffira de la suivre, en prenant toujours à gauche ( vers Martini ) et ce pendant 32 bornes. Là c’est assez irracontable quoique le grand incendie de 2009 ait quand même mis un petit coup au début du parcours. Lorsque vous serez revenu à la civilisation, du coté d’Abellara, respirez un bon coup !!
Descendez ensuite la D119 jusqu’au pont d’Acoravo que vous passerez pour ensuite prendre à gauche la D268 jusqu’à Levie en buvant un coup au passage sur la place de St Lucie de Tallano. A Levie ne vous trompez pas et prenez bien à l’angle de l’église sur la droite la D59 sur 9 km. Après Carbini et son superbe clocher vous arriverez au hameau de Orone et prendrez à droite la D248 jusqu’à Tirolo. Vous continuerez la route jusqu’à Sartène en profitant au passage des merveilles d’un forêt complètement préservée.A Sartène vous suivrez un bref moment ( jusqu’après le cimetière ) N196. Prenez à droite direction Hopital et là vous allez suivre sur la gauche la D48 qui finit en cul de sac à Tizzano .. au passage vous pouvez aller visites les mégalithes de Cauria et les alignements de Palaggiu. A Tizzano, coup d’oeil sur le lagon et bronzette sur la terrasse puis demi tour jusqu’au croisement avec la route de l’hopital .. On ne va tout de même pas rentrer par la nationale .. Prenez donc à gauche direction Grossa !! Là soyez joueur et passez par le col de Bilia. Descente ensuite jusqu’à Campomoro pour la baignade obligée face à la tour génoise et au golfe de Valinco. Au retour lorsque vous arriverez au Belvédère de Campomoro prenez à gauche pour rejoindre directement Propriano par la côte. Visite obligée de Prupria .. C’est très sympa .. Pour rentrer à Coti ne vous loupez pas en montant la N196 vers Olmeto et prenez bien sur la gauche la D157 vers Olmeto Plage. Le repère c’est que le croisement est juste après l’hôtel Marinca et qu’il y a une station service en contrebas. Là il vous suffira de suivre la côte et pour peu que ce soit au coucher du soleil d’en prendre plein les mirettes !!

A ne pas manquer sur le parcours :

- Pour les amateurs, le site préhistorique de Filitosa.
- Les bergeries en montant le Col de Siu
- Le tombeau de Colomba à Fozzano où comme quoi une héroïne de roman peut ainsi retrouver une existence.
- La place d’Abellara et sa petite église aux décors naïfs.
- La diorite orbiculaire sur la place de St Lucie.
- Le point de vue sur St Lucie à la hauteur de la croix sur la D268
- Le petit détour, si vous ne craignez pas les virages en épingle et en descente par la D548 que vous prendrez à droite à la hauteur de Tirolo pour passer par Pantano et vous tremper dans la source d’eau chaude en plein air de Caldane.
- Les différents sites archéologiques.
- Les rochers de Tizzano.
- Une Pietra sur le port de Propriano.

Sur les cimes de la Corse : 275 kilomètres de virages !!

De Coti on va remonter jusqu’au col de Gradello par la D55 et au col vous allez plonger sur la droite sur la 355 jusqu’à Tassinca. Là vous filerez droit à travers le maquis jusqu’à rejoindre la D757 que vous prendrez à gauche. Aux Quatre chemins vous filerez en face sur Petreto et au passage ferez la halte obligée au pont du Taravo et admirerez les chênes lièges.
A Petreto vous traverserez le village et ferez le plein pour à la sortie prendre de suite à gauche sur Aullène en passant par le col St Eustache. A « Audde » encore 4 chemins .. et là encore tout droit sur la D420 par Quenza jusqu’à Zonza. A Zonza vous ferez un petit détour par Bavella en prenant sur 9 bornes la D268 sur la gauche. A Bavella, halte pique nique ( s’il fait beau !! ) et halte pour rester béat devant le paysage. Demi tour et on rentre sur Zonza pour de nouveau aux 4 routes, prendre en face vers Porto Vecchio. Grande descente par les landes de l’Ospédale et le lac du barrage pour rejoindre Porto Vecchio histoire de prendre un pot sur la place.
De là si vous aimez les très beaux paysages et l’arnaque en tout genre vous allez faire un tour à Bonifacio .. sinon vous prenez la D859 sur la droite et par Sotta et Figari rejoindrez la 196 qui va vous ramener sur Sartène. Sartene, Propriano, Olmeto, Petreto .. montez sur cette nationale qu’on aime vraiment bien hors saison jusqu’à ras du col St Georges et à deux bornes du croisement de St Maria Sicche, juste en face les petits oratoires toujours fleuris et honorés, vous prendrez sur la gauche la D55 qui vous ramènera en la gardant toujours sur la droite jusqu’à la 302 .. vous la prendrez à gauche et de suite à droite à Marato .. la suite vous connaissez .. D55 jusqu’à Coti.

A ne pas manquer sur le parcours :

- La traversée du maquis, tout en fleur au printemps
- Le pont du Taravo et ses chênes liège.
- Les points de vue du Col St Eustache qui même après le gigantesque incendie qui les ont affectés sont tout autant majestueux.
- Les arbres à Bavella et les ex-voto au pied de la Vierge blanche.
- La couleur du lac de l’Ospédale et les pins momifiés quand il est en basses eaux.
- Le rocher de Roccapina sur la N196
- La N196 entre la montée de Roccapina et l’entrée de Sartène !!
- Les points de vue depuis la D55 au dessus de Pila Canale.

Voilà vous avez ainsi le programme pour une semaine en corse à y découvrir toutes les facettes des paysages, de la flore et même de la faune.

Comme on vous aime bien on va vous en donner un petit dernier …

Eau, vaches, cochons …. 150 km d’Ajaccio à Ajaccio .. Une jolie balade avant de prendre le ferry dans la soirée !!

De Coti on va vous faire rejoindre Ajaccio en passant par le bord de la côte et la D555 par Portigliolo.
De là chemin habituel pour rejoindre la 4 voies et l’aéroport.
On arrive au dernier rond point et direction Bastia par la 193.
3 bornes après le dernier rond point surtout ne pas louper à droite ( après la grande station service ) la direction de Cuttoli .. suivre la D1 jusqu’à Cuttoli puis la D29 jusqu’à Ucciani puis la 227 jusqu’à Tavera .. Tout en corniche, tout en « monte et descend », tout en artisans et en faune agricole !!
A Tavera prendre à droite pour rejoindre Bastelica, la capitale de la charcuterie corse, par le col de Scallella .. Grand moment.
A Bastelica, histoire de rigoler, on va, selon la saison, toucher la neige à 1800 m d’altitude au Val d’Ese .. 35 bornes aller retour mais cela vaut son pesant de pignes de pin !! Revenus à Bastelica on rentre sur Ajaccio par la D27 mais, un peu après le col de Menta, comme c’est le dernier jour et que l’on en veux encore plein les yeux on file sur la droite par la D3 par les gorges du Prunelli, le lac de Tolla, le col de Mercujo et le village d’Ocana. A un moment vous prendrez sur la gauche vers Eccica histoire d’occulter la fin de la route vers Bastelicaccia qui est vraiment peu intéressante. Vous serez de nouveau sur la 196 .. maintenant vous allez où vous voulez en sachant très bien quer maintenant que vous avez gouté à la Corse vous n’aurez qu’un seul objectif, celui d’y revenir !!

A ne pas manquer sur le parcours :

- Tout !!



Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 20h00
par weather.com®

19°C


  • Vent : 4 km/h - nord
  • Pression : 1011.2 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions