Essai rétro chauvin .. Le Voxan Scrambler 2005

dimanche 11 décembre 2011
par  Hippolyte Duhameau
popularité : 7%

Ce n’est pas à proprement parler un essai, c’est plutôt un témoignage ... Gilles a concrétisé son rêve .. et son rêve il est orange et était fabriqué à Issoire !!

Pourquoi une Voxan ?

Comme tout motard, j’aime bien avoir une moto différente des autres.
Comme tout Français, j’aime bien dire l’inverse de mon interlocuteur.
Comme tout Auvergnat, je suis un tantinet chauvin.

Donc, dans les 70’s, mon cœur battait pour les Motobécane 125 LT3 Coupe, les Gautier 125 Critérium et autre Motobécane 350 2T.

Puis, plus tard, dans les années 80, mon rêve était d’acheter une BFG, mais les finances n’étant pas là, j’ai dû me tourner vers ce que je pouvais avoir, c’est-à-dire une Japonaise, mais, pour être différent, une CX Honda.
Elle était moche, mais différente et attachante.

C’est en fait au Salon de la Moto de 1997, que j’eus la révélation. Je suis tombé en arrêt devant le Stand VOXAN, tout le monde n’avait d’yeux que pour le Café-Racer, voire le Roadster, moi, j’étais scotché sur le Scrambler avec sa couleur orange et ses alu juste vernis, un bijou de moteur dans un écrin orange et alu, la bave m’en est même venue à la bouche. Ce sera celle-là un point c’est tout.

Par un collègue je fit la connaissance en 2004 d’un employé de l’entreprise Voxan qui me permettait d’avoir une « ristourne » afin de ne pas en faire pâtir mes enfants de mes envies égoïstes. Je ne savais qu’une chose, je voulais un Scrambler Orange, tout autre véhicule était écarté.

J’ai fait jusqu’à mes fonds de poche et j’ai même vendu mon Espace, prétextant ne plus avoir besoin d’un gros véhicule dorénavant, afin de réunir les fonds nécessaires. A la fin de l’année j’avais réuni le pactole, il ne restait plus qu’à attendre le moment de l’investir.

Lorsque je reçu l’appel de mon pote en mai 2005, j’étais comme un gamin, je ne tenais plus en place, j’allais enfin avoir « MA » moto Française. Bon, il me fallait attendre encore 4 mois, mais j’allais pouvoir aller la voir sur place dans 15 jours, ça me ferait patienter…

Quand je la vit pour la première fois, j’ai eu du mal à réaliser, elle allait être mienne bientôt, et là, je pouvais déjà tester une de ses petites sœur. En effet le copain pote venait d’en toucher une et il n’avait pas le temps de la roder, il me la laissait 2 jours sur les routes d’Auvergne ... le pied .. Pendant que madame faisait bronzette, je m’y suis attelé et les kilomètres ont passé trop vite. Il fallu la rendre quand même mais le mal était bien là, après 650 km de pur plaisir, je ne pouvais m’en passer.

Nous sommes allés visiter l’usine Voxan à Issoire, c’était d’une propreté infinie, et les motos étaient montées tranquillement sur la chaine. Certaines étaient finies et d’autres encore sur les bancs d’essais. J’ai pu ainsi avoir des photos de « MA » moto en bout de chaine et sur banc, qui d’autre peu se vanter d’en avoir .. privilège d’acquérir une moto unique ?

J’en ai pris possession début septembre sur une remorque, sous la flotte et de nuit. Le rodage s’est effectué tranquillement en allant au boulot avant une sortie week-end en couple début octobre 2005 pour un rassemblement moto à Chalindrey (52).

La route se fît à deux sous un déluge de flotte, de grêle et de vent ... Comme on dit chez nous mariage pluvieux mariage heureux !! Malgré les fringues de pluie, nous sommes arrivés trempés jusqu’au fond du slip. Le sèche linge du copain fut le bienvenu. Malgré cela, j’avais le sourire, madame un peu moins, mais cela m’importait peu, j’avais « MA » Voxan, « MA » Moto Française, je pouvais enfin l’exploiter pleinement.

Depuis, madame a demandé plus de confort, donc j’ai acheté une Goldwing, mais le Scrambler est toujours là, pour moi, pour « mon plaisir solitaire ». J’ai eu d’autres motos, elle les a côtoyées, elles sont reparties mais la Voxan est toujours resté dans le garage. Je roule moins avec, mais je la bichonne, elle n’a que 31000km pour bientôt 7 ans, c’est peu, mais c’est un objet de collection, et j’y tiens, plus qu’à un tableau de maître, c’est dire…

Ma Voxan Scrambler orange, j’en ai rêvé et mon rêve s’est réalisé, quel motard peut demander plus ?

Elle m’a fait connaitre le Voxan Club de France dont beaucoup de membres sont devenus des amis, et sur la route, souvent les doigts se lèvent et c’est avec une pointe de fierté et d’émotion que je réponds : Oui, MOI, je roule en moto Française, pas vous ?

Gilles G.

Fiche Technique Voxan Scrambler
Rectifiée par nos soins .. voir commentaire !!

Moteur

Type bicylindre en V à 72° .. c’est du lourd !! , 4T, refroidi par eau, avec 8 sous pape pour chaque !!

Cylindrée : un peu moins du litre ( 98 x 66 )

Puissance : Suffisante

Couple : Y’en a

Démarrage : bouton ou poussette .. au choix

Lubrification : Carter sec .. humide quand il pleut .. et c’est souvent dans le coin !!

Alimentation par injection électronique multipoint .. c’est tout !!

Transmission

Boîte de vitesses à 6 rapports ... toujours autorisés.

Transmission par chaîne ... et où il il a de la chaine .. comme disent les BMistes !!

Partie cycle

Cadre Double poutre parallèle .. prêt pour les JO de gymnastique.

Longueur : plutôt court

Largeur : Plutôt fin

Empattement : Pas trop long

Garde au sol : Quand ça racle c’est qu’il n’y en a plus !!

Hauteur de selle : Pas besoin d’être un géant

Poids : On s’en fout on ne la porte pas sur le dos !!

Autres

Suspente avant : Fourche hydraulique inversée vachement réglable.

Suspente arrière : Combiné super bien étudié, encore plus réglable

Angle de chasse : pas trop ouverte ( la chasse )

Chasse : voir au dessus pour les périodes.

Frein avant : deux disques 33 tours

Frein arrière : microsillon

Roues rondes.

Pneu avant en 19

Pneu arrière en 17

Contenance réservoir : Peut mieux faire

Coloris Orange .. ou comme vous voulez si vous connaissez un peintre !!

Prix : Cher à l’époque .. très cher aujourd’hui .. inabordable dans 10 ans !!




Commentaires

Logo de Hervé
lundi 12 décembre 2011 à 08h03 - par  Hervé

Fiche technique erronée.
C’est la vieillesse qui est en train de doucement affecter les neurones de notre ami Gilles ...
Le voilà qu’il se mélange les pinceaux dans ses fiches techniques ...
Nous lui pardonnerons.

Afin de rectifier le tir voici la fiche exacte de ce Scrambler !!

Moteur Type : bicylindre en V à 72° refroidi par eau, 4 T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre Cylindrée : (al. x cse) 996 cm3 (98 x 66 mm) Puissance maxi* ch (kW) : 85 (62) à 7500 tr/min Couple maxi* m.kg (N.m) : 11 (109) à 6500 tr/min , Démarreur électrique
Transmission Boîte 6 rapports, transmission finale par chaîne
Partie cycle Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 296 mm (2 juxt.) Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 245 mm (2 juxt.)
Dimensions / Poids Réservoir (réserve) : 14,5 litres (4) Poids à sec : 190 kg*
pratique Garantie : 2 ans pièces et M.O.

Hippo.

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 03h00
par weather.com®

12°C


  • Vent : 0 km/h - N/D
  • Pression : 1012.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur