Essai Rétro .. Harley Davidson 1450 Road King

samedi 20 février 2010
par  Hervé
popularité : 5%

Encore un essai qui date de 2000, que je viens de retrouver dans les archives, cette fois c’est une Harley .. et pas n’importe laquelle !!

Je vous parie que c’est encore d’actualité !!

Bonne lecture.

Crédit photo : Divers

Harley Davidson ROAD KING 1450 Classic

Quel King …. cong ! ! !

Nanar m’a phoné la semaine dernière pour m’inviter à jaffer. Nanar c’est un ancien de l’armée de l’air … Oh pas un pilote, ni un mécano …. Un anonyme au sol, gonfleur d’hélice comme il dit … Nanar il est vachement sympa.
Il est chouette Nanar mais il a un petit défaut, il cause …. Tu vas me dire il faut bien causer dans la vie !
Mais Nanar c’est pas de la causette !
Plus sympa que lui tu ne peux pas mais il a un débit à rendre jaloux les chutes du Niagara , tu me diras il ne dit pas que des conneries Nanar, contrairement à beaucoup de gens. Plus technique que lui tu ne peux pas, plus affûté sur les bécanes tu ne peux pas non plus, il sait de quoi il cause le Nanar mais au bout de dix minutes, vu le flot et le volume, t’ as les feuilles en berne et la tronche qui siffle … Nanar c’est le U2 de la converse, s’ont du le vacciner avec une aiguille de gramophone.
Quand il m’a invité le Nanar c’était pour m’annoncer que son pote de Macadam Motos à Montpellier allait lui prêter un bécane pour le week-end . Et attention pas n’importe quoi … La dernière Harley Road King, un outil à près de treize boules avec sacoches en cuir, du chrome en plastique tout plein partout et un potin à faire pâlir d’envie n’importe quel possesseur de bridée customisée ….
Nanar biker, je ne pouvais pas louper ça !
Rendez vous fut pris, on allait balader du coté de Marseille et en profiter pour se taper une bouillabaisse, le Nanar il avait une adresse super…

Sur le Vieux port, face à l’hôtel de ville, embarcadère ….

Marius :

« Putain cong, elle est belle ta moto petit … Et tu n’as pas peur qu’on te la vole ? »

- Oh vous savez, de nos jours il faut se faire à toutes les peurs. De toute façon avant que le voleur ait pigé comment ça démarre, j’ai le temps de finir mon pastis ! Regarde un peu même pas de clé, je stoppe et maintenant ... si tu n’as pas le mode d’emploi tu peux chercher un moment ! !

Olive :

« C’est pas une selle que tu as, c’est un transatlantique ! »

- Eh mollo, là dessus pas question de faire la sieste . Non seulement avec le bruit qu’elle fait tu ne pourrait pas t’endormir, mais les vibrations qui te vrillent les bottes ne t’incitent guère au repos…. Tu te croirais chez le kiné ! Ils ont tout monté sur silent-blocs mais le bloc est solidaire des marchepieds . Après 100 bornes il te faut dix minutes pour évacuer les fourmis ! C’est un peu dommage car à coté de ça, question confort, ça se pose un peu là, des bornes tu peux en avaler jusqu’à plus soif et ta passagère est aussi bien lotie ….

Panisse :

« Et il tient la route ton paquebot, il tangue comme le ferry boate un jour de Noël ! »

- Tant que tu n’abuses pas ça va. 120 – 130 de croisière, tu t’y sens plus qu’en sécurité. Au dessus y’a le feu, ça louvoie façon serpent de mer, t’as l’impression que les pneus sont carrés. En fait cette moto elle t’apprend à rouler cool, le baston ce n’est pas le genre de la maison , si tu veux faire dans le sportif tu t’es trompé de crémerie ! !

Monsieur Brun :

« Et sur les petites routes ? Vous avez essayé les petites routes ? »

- Pour le coup qu’on les apprécie les petites routes, tranquille, prenant le temps de regarder le paysage, enroulant facile. Même si tu as envie d’attaquer, dès que ça tourne il faut lever sinon tu affûtes les marche pieds et les suspensions jouent relâche. Cruiser sur la Corniche ou la Croisette en comptant les cu-culs qui se contorsionnent c’est ce qui est dit sur le catalogue ….

César :

« A tes souhaits ! ! Dis au fait ça s’arrête comment ? »

- Là c’est un peu le problème de cette bécane, c’est comme mon pote Nanar, ça s’arrête difficilement ! ! Les quatre quintaux tous pleins fait de l’outil, si tu es dans l’urgence tu as intérêt à avoir signé tous risques ! Si tu commences à te prendre pour Doohan tu te rendras vite compte que devant c’est là pour faire semblant et derrière pour faire joli. Par contre si tu respectes l’idée générale de l’engin c’est convenable, oh attention ce n’est pas extraordinaire mais dans la moyenne des customs.

Re-Marius :

« Parle moi du couple et de l’amortissement, cong ! ! »

- En ce qui concerne l’amortissement, si tu as pris un crédit sur 10 ans à 126 000 balles le bout, sacoches à près d’une plaque les deux comprises, tu as intérêt à avoir acheté des actions France Télécoms pour compenser. Par contre si tu parles des amortisseurs, l’ensemble gestion électronique, amortos pneumatiques et fourche téléhydraulique c’est assez grandiose. Tu fais essayer ça au père Clinton et de suite il appelle Monica pour le finir en douceur ! !

« Le couple, putaing, le couple ! ! »

- De camion, de caterpillar même ! Un couple pareil ça te dégoûte des autres couples, célibataire que tu deviens pour mieux en jouir. C’est pas du couple, c’est à la limite de la partouse ! ! Je pourrais te faire le même refrain sur la souplesse du berlingot. 1 450 cc de cylindrée ça te pose un bonhomme, et quand cela s’associe à la souplesse d’un grosse américaine tu comprends pourquoi il existe des inconditionnels des Harley, en fait ces mecs ils ne changent jamais de vitesse, une boite ils oublient à quoi ça sert !

Olive en catimini :

« A propos de boite, elle est comment cette boite ? »

- Extra pour une Harley. Pour vous dire j’ai même réussi à passer une vitesse sans débrayer ! Par contre le sélecteur est assez bizarre. A moins de chausser du 46, impossible de l’utiliser correctement, un coup tu l’utilise de façon traditionnelle, un coup tu fais dans l’ancestral avec le talon pour monter les rapports, total, au bout du compte il t’arrive de te mancher complètement et de ne plus savoir où tu en es. Un indicateur de vitesse enclenchée serait bien utile …

Escartefigue, en connaisseur :

« Et la commande, et le contrôle, sur la passerelle du chalutier à Panisse y’en a plus que sur ton engin ! »

- En fait à part un gros compteur, une jauge à essence fantaisiste et quatre voyants difficilement lisibles qui se battent en duel le contrôle de l’appareil se fait à l’oreille, tout dans la simplicité ! On ne peut pas dire qu’ils font dans le sophistiqué les ricains, il paraît que c’est comme ça dans Voyager c’est pourquoi ils y font grimper n’importe qui !

Fanny avec un petit sourire :

« Dites donc, on doit vous entendre de l’Estaque à la calanque de Sormiou, avec le bruit que vous faites ? »

- Là je suis bien d’accord avec vous, elle pétarde un max, mais il faut savoir que vous avez là une version quelque peu libérée avec les tubulures qui vont bien. D’origine on oublie même le pom-pom caractéristique des belles de Milwaukee tellement c’est soft … Vous allez me dire les perfs aussi sont soft. En pots normaux, cette bécane, on en descend pour la voir rouler ! !

La même, regard en coin :

« En fait c’est aussi pour qu’on vous regarde ! »

- De toute façon cette moto c’est un catalyseur de regards, elle ne laisse personne indifférent, impossible de passer inaperçu, pour le jour y’a l’chrome , et la nuit, plein phares comme dans les feuilletons, manque juste le gyrophare !
Si tu veux faire dans la discrétion, remballe la monnaie tu as tout faux, ! !

Panisse admiratif :

« Si j’avais eu ça à l’époque… Et un warninge, ils ont même mis le warninge ! ! »

- Normal, y ’a pas mieux pour les cortèges avec la sirène qui va bien ! !

Escartefigue, agitant la cloche du ferry boate ! !

« Sirène, sirène, c’est pas tout, ça, il faudrait voir à embarquer.
On ne va pas rester là à bailler devant cette amerloque toute la sainte journée.
Dégagez un peu l’embarcadère, j’ai peur qu’il s’écroule et faites attention où vous mettez les roues ! ! »

- Pas de problèmes, ça se bouge comme qui rigole. C’est à croire que chez Harley ils ont prévu la frime à basse vitesse car rien de plus craignos que de se vautrer à l’arrêt ! ! Au ralenti même une gonzesse petit volume la manœuvre comme un rien … et dire qu’il y en a qui disent que c’est un outil pour gros tatoués ! !

Bon ce n’est pas tout, il fait soif, c’est l’heure du petit jaune, je vous laisse à vos galéjades …… La bouillabaisse faut que ça mijote mais pas trop ……


Commentaire perso :

Premiers pas de biker ….

30 années de bécane et pour la première fois je pose mon cul sur une Harley, le mythe américain va-t-il me saisir et vais-je, contre toute attente, me convertir…

- En fait ce truc, c’est assez surprenant. Compte tenu de l’empattement et du poids de l’engin tu ne peux t’empêcher de penser aux superbes camions amerlocs qui sillonnent la 66 … Mais ce machin, sans être un vélo, est vachement maniable. Le couple omniprésent du gros litre et demi à injection te permet de reprendre à très bas régime et dès la remise des gaz le pachyderme s’ébroue et s’arrache sans le moindre à coups. Tout le monde m’avait parlé des fameuses "good vibrations" eh bien elles sont là pour perpétuer la tradition mais moins que ce que je croyais. On en prend pourtant un max dans les chevilles mais quand on sait que l’engin est monté souple dans le cadre j’imagine ce que cela devait être au bout de 100 bornes avec une shovel de 75 ! !
Cette bécane est faite pour sauvegarder ton permis. Sur autoroute tu cales à 130 compteur et tu attends que ça se passe. La Road King n’a pas volé son nom, c’est le cruiser par excellence. A cette vitesse, somme toute honorable pour qui aime profiter du paysage, on a un sacré sentiment de sécurité. Le freinage est convenable, la boite se fait oublier et la protection assurée par l’immense pare brise te permet de rouler en jet sans devoir te transformer en touareg. Chapeau aussi pour le super confort des suspensions pneumatiques, la selle extra qui t’inciterait presque à roupiller, la fourche relativement précise, et la partie cycle qui, sans être d’une rigueur extrême, est sécurisante. Si on rajoute à ce cocktail un passager respecté, un éclairage performant et une capacité de chargement plus qu’honorable, la Road-King peut t’emmener avec qui tu veux au bout du monde pour peu que tu ne sois pas un essoreur inconditionnel de la poignée.

Mais en ce qui me concerne sur ce truc je dors, je lis mon canard, j’écoute Presley, je frime, je regarde le temps qui passe, je vais faire les courses dans Broadway, je compte les flamands sur l’étang du Ponant, et je l’avoue je m’emmerde un peu ….

C’est dit, je ne serais jamais biker, ou alors dans une trentaine d’années ! ! ….


Carte d’identité :

- Nom : H.D. 1450 ROAD KING CLASSIC
- Signe particulier : C’est une Harley.

Technologie :
- Moteur
Type : C’est une Harley
Cylindrée : Presque un litre et demi
Alésage (trop) et course (tu rigoles) : 93,5x101,6
Alimentation : injection électronique ( the chips )
- Transmission : Courroie crantée, banane gominée
- Boite de vitesse : 5 fois dans la nuit

Partie cycle :
- Cadre : supérieur
- Empattement : grand
- Angle de chasse/chasse : les gonzesses
- Suspension avant : grosse fourche
- Arrière : Pulmann
- Freins : Double disque devant qui ralentit
Simple disque Arrière qui accélère
- Pneus : Siliconés

Mensurations :
- Réservoir : Pas tout à fait 20 litres
- Poids : Lourd
- Prix : 126 900 F …. C’est pas donné ! !
- Euro : Pas encore !!

Importateur : HD France


Merci à MACADAM MOTOS à Montpellier qui m’a prêté cette machine.

Et on en profite pour visiter leur bistrot moto : Le MACADAM CAFÉ

La chapelle du longue course ! !

Gilbert le tôlier est aussi le patron de la concession Harley de Montpellier.
Un rade dans un magasin de bécane, avec le billard amerloc, la bière qui fait roter, la déco typique, les gonzesses en Bunny’s c’est déjà pas courant mais quand tout cela se double d’un accueil chaleureux et d’une ambiance qui te scotche, pour le coup que tu trouves l’idée géniale.

Le Macadam café n’est pas seulement le rendez vous des HOGGERS montpelliérains mais aussi un lieu sympa ou l’on peut, même s’il on roule en japonaise, venir siroter une Bud en causant bécane.

Le soir ce sont toutes les catégories socio-pro qui se retrouvent sur le parking ou accoudés au comptoir, majorité de Harleyiste bien sur, personnages souvent à fortes personnalités sachant assumer leurs choix …. qui paraissent pour beaucoup quelque peu extravagants ! ! Les discussions trainent sur la dernière concentration, le dernier accessoire à la mode et le petit plus qui permettra à ta bécane de se distinguer de celle du voisin.

Nathalie, Erika, Martine, Jean Pierre, Michel, Jeff, Yvan, Franck et Gilbert voilà l’équipe du Macadam, l’ambiance n’est jamais explosive, le café y est excellent, le Kir comme l’aurait aimé le chanoine, la tireuse jamais en panne et la bécane d’Amalric au dessus du comptoir toujours bien accrochée ….. Un peu de fantaisie dans un monde de brutes ! ! !

Note de 2010 : Désolé si il y a des nouveaux dans l’équipe .. et d’autres qui sont partis .. Cela sera l’occase de revenir boire un gorgeon !!




Portfolio

JPEG - 50.6 ko JPEG - 196.7 ko Harley Davidson Moteur 1450 Harley Road King JPEG - 33.8 ko JPEG - 97.2 ko

Commentaires

Logo de casamui@yahoo.fr
samedi 2 janvier 2016 à 01h52 - par  casamui@yahoo.fr

Excellent essai, plutôt objectif, avec une belle touche d’humour et une certaine rigueur d"analyse.
Je mets 18 sur 20 à la bécane, parce que c est ma bécane et que je l aime bien
Je mets 19 sur 20 à l essai parce que c est ton essai et que je l aime bien aussi

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 19h00
par weather.com®

18°C


  • Vent : 19 km/h - nord nord-ouest
  • Pression : 1011.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 19 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 20 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur