Deux euros pour un truc qui pue et qui pollue !!

vendredi 16 mars 2012
par  Hervé
popularité : 2%

Le carburant à deux euros le litre .. et le pinard à 1 euro 50 .. Cherchons l’erreur !!

Mon papa me le disait, dans les années 70 .. "Si un jour l’essence dépasse le prix du pinard il y aura la révolution" .. Eh bien nous y sommes .. Est ce que cela ne va pas nous empêcher de rouler ?

Malgré tout ce que cela implique de sacrifices pour ceux qui ont un besoin impératif de se servir de leur véhicule je suis quasiment certain que cela passera sans trop de heurts … C’est cela qui est triste !!

Mais qui sont les donc les responsables … Les pétroliers, les pays producteurs, l’état … ou les trois ?

En fait cette augmentation exponentielle est le résultat de la connivence entre le monde des affaires et celui de la politique.

Le pétrole c’est encore .. mais pour combien de temps ? Le moteur de l’économie mondiale .. Son cours est en parfaite synergie avec les industries bancaires, automobiles et les compagnies d’assurances.

En effet pour faire rouler sa voiture .. un véhicule acheté et financé par un crédit contracté à la banque dont il est obligatoire de posséder une assurance, il faudra bien utiliser du pétrole et, si on fait le bilan, on va vite s’apercevoir que le quatuor formé par les constructeurs automobile, les banquiers, les assureurs et les pétroliers forme le cœur de l’emprise des multinationales sur le monde .. toutes largement bénéficiaires .

Dans toutes les grandes métropoles des millions d’individus de classe moyenne sont contraints afin d’assurer un travail qui va leur permettre de payer leur traites, d’utiliser un véhicule …

Ce véhicule implique des infrastructures routières, des places de stationnement, des parkings, des signalisations, des contractuelles mais également des trottoirs, des pistes cyclables, des lignes de bus spécifiques, des tramways …

Aux États-Unis il existe des villes exclusivement conçues pour et autour de la voiture. Des villes où règnent l’obésité, incapable que ce sont ses habitants de se déplacer à pied pour dépenser quelques calories. Il ne faudrait pas que nous en arrivions jusque là .. et pourtant quel que soit le prix du carburant nous y allons tout droit.

Et croyez vous que cela va s’arrêter compte tenu de la hausse inexorable du prix du litre d’essence à deux euros .. que nenni !!

Ce qui est absolument incohérent c’est que l’on peut le plus souvent constater qu’il n’y a qu’une seule personne par véhicule.

Plutôt que d’en pleurer, que de signifier un certain nombre de mesures répressives que nous serons totalement incapable de tenir .. ficelés que nous sommes par nos contraintes et surtout nos habitudes .. si nous envisagions de focaliser sur le coté "positif" de la chose ?

Imaginons que les rentrées fiscales que cette hausse va impliquer permettent d’alléger d’autres secteurs d’activités où les charges sociales et fiscales sont insupportables, freinent le développement ou détruisent carrément l’outil de travail. 

Imaginons que soudain, dans l’esprit quelque fois un peu trop borné de certains, émergent de nouveaux comportements … Imaginons que nous allions désormais à pied chercher notre baguette ou notre litre de lait .. Qui risque donc d’en bénéficier ? Bien évidemment le petit commerce de proximité … Entre nous, nous en connaissons tous au moins l’un de ces « assassins » de petites stations service ou d’épicerie de village .. qui va faire au moins 30 bornes aller – retour pour payer le litre de carburant 8 centimes moins cher sans avoir une seconde effectué ce simple calcul qu’avec un véhicule de classe moyenne qui consomme environ 7 litres au cent cela fait un excèdent de consommation de 1 litre et demi .. Cela réparti sur un plein de 40 litres ( le réservoir est rarement vide ) donnez moi le bilan des courses . À cela bien évidemment le même bouzilleur d’économie locale oublie de rajouter l’amortissement du véhicule, les diverses conneries achetées au rayon gondoles attirantes de l’hypermarket, les frais de parking pour éviter le prune qui va bien, et éventuellement le passage éventuel sur le chemin du retour devant le photomaton voleur ..

Imaginons qu’ au lieu de passer des heures à essayer de tisser des liens sociaux par l’intermédiaire de FaceBook ou Twitter … on utilise le fait que l’essence soit un produit de luxe pour jouer sur le relationnel .. inviter les gens à souscrire aux services communs, au covoiturage, à l’auto partage ?

Imaginons enfin que soudain, nous tous, citadins comme ruraux, nous préoccupions plus du développement des transports collectifs, de leur desserte, de leur sécurisation, de la non suppression de certaines lignes, de la création de nouvelles réellement étudiées en fonction des besoins ?

Imaginons que nous ayons une oreille un peu plus attentive aux différents systèmes qui existent sur le marché capables de faire économiser du carburant ou de pallier à l’énergie fossile .. des systèmes qui sont bien souvent voués à l’hégémonie par une opinion publique largement orchestré par ceux qui trouvent leur intérêt dans les technologies actuelles !!

Mais le train est trop en route et nous ne sommes pas dans une civilisation qui envisage un seul instant de revenir en arrière même si on lui prouve par A plus B qu’elle va filer droit dans le mur .. Nous allons subir sans moufter et en n’essayant même pas de tirer une partie de la couverture à nous ..

En fait pour la génération des boomers dont je fais partie cela ne sera que la cinquième fois .. au gré des différentes monnaies ..

Nous fûmes éberlués en 1960 .. quand le super à dépassé 1 Franc, nous avons tempêté en 84 lorsqu’il a dépassé la barre des 5 ... On a failli se rouler par terre en 2005 lorsqu’il a atteint les 8 .. on a hurlé au charron en 2010 quand il a passé le seuil fatidique des 10 balles .. Mais Put.. que va t ’il se passer quand on va atteindre les 2 zorros … cela fait quand même 13 de nos anciens francs soit, avec un consommation moyenne de 7 litres au cent, pratiquement 90 vieux centimes par kilomètre parcouru .. est ce qu’il va falloir que ce put.. de carburant passe à 20 balles le litre pour que l’on se décide à faire quelque chose ?

De toute façon à part nous, les vieux schnocks .. Qui est ce qui compte encore en monnaie ancestrale !!

Hervé.



Portfolio

JPEG - 56.2 ko GIF - 34.9 ko JPEG - 53.7 ko

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 20h00
par weather.com®

19°C


  • Vent : 4 km/h - nord
  • Pression : 1011.2 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur