SUPERBIKE : Que de poissons !

lundi 2 avril 2012
par  Guido
popularité : 1%

Ambiance premier avril oblige, ce dimanche de course était à préparer comme l’ouverture de la pêche. Il fallait arriver tôt avec la casquette vissée sur le crâne et la glacière (pleine) chargée sur le râble.

Lors de la seconde manche du championnat international de Superbike (WSBK), Carlos Checa s’est rappelé au bon souvenir de tous les prétendants au titre 2012 en repartant d’Imola avec deux nouveaux trophées. Impressionnant de facilité au guidon de sa Ducati, l’Espagnol a survolé les deux manches. Tom Sykes et Leon Haslam ont ramassé les miettes. Le champion 2010, Max Biaggi a échoué au pied du podium. Fort de sa victoire en Australie, le Romain occupe tout de même la seconde place du classement provisoire avec 71 points. Mais, seuls deux points le séparent du véloce Sykes sur Kawasaki.

Les Français restent groupés en course comme au championnat puisque Guintoli et Berger occupent respectivement les 9 et 10e places du classement. Guintoli tient son rang en dépit d’une sortie de piste lors de la course n°1 qui lui a fait perdre tout le crédit de ses excellents essais.

En catégorie Supersport, Fabien Foret a fait retentir la Marseillaise du haut du podium d’Imola. Le Français marque son retour chez Kawasaki d’une victoire que l’on souhaite la première d’une longue série qui pourrait – qui sait ? - le conduire à nouveau titre comme en 2002. Il mène la compétition devant l’Anglais Sam Lowes et le Turc Kenan Sofuoglu qui s’est vu infliger un drapeau noir pour non respect d’une pénalité.

En Superstock 1000, un incident de course - disons un poisson d’avril – a permis à la tribu gauloise de faire briller ses couleurs. A la suite de l’obstruction de la piste par une moto coupée en deux, la course s’est transformée en un sprint de 5 tours qu’a remporté le Français Barrier au guidon de sa BMW. Il devance la Kawasaki de son pugnace concitoyen, Loris Baz, de sept dixièmes. L’Italien La Marra monte sur la troisième marche du podium alors qu’il avait mené la course avant son interruption. Sa Ducati Panigale a prouvé qu’elle était dans le coup. On s’en doutait un peu...

Sous un soleil digne de l’Italie, le circuit du Mans accueillait l’ouverture des courses du championnat de France Superbike (FSBK), Supersport, Trophée Pirelli 600, 125cc, side-car et European Bikes (précédemment Top Twin) ouvert aux machines européennes de plus de 650 cc.

Malgré une bonne entame, Louis Bulle (Yamaha Dark Dog Academy) a cèdé sous l’assaut de Grégory Leblanc (Kawasaki) lors de la première course Supersport. Valentin Debise complètait le podium après avoir profité de l’accrochage entre Masson et Maurin. Louis Bulle a repris son bien lors de la seconde manche. Leblanc le talonne. Malgré sa blessure à la main, Masson se classe troisième. Au provisoire, Bulle et Leblanc sont à égalité de points (45) devant Perret (26 pts), Debise (24 pts) et Lagrive bien remis de son premier Dakar (21 pts).

En Superbike, la marque verte s’est également imposée puisque Julien Da Costa s’est adjugé les deux courses du week-end. En première manche, la fulgurante remontée de Sébastien Gimbert lui permet de grimper sur le podium devant Vincent Philippe qui arrache la troisième place à Muscat dans l’ultime tour. Lors du second opus, Gimbert a une nouvelle fois suivi le sillage de Da Costa sans jamais l’inquiéter. Guillaume Dietrich impose sa BMW au prix d’une lutte à couteaux tirés.

Dans la première course de l’European Bike, L’unique Ducati Panigale du plateau pilotée par Brice Nunnari a fait sensation. Il s’impose devant Loeul et Pagani. Trolard, Pagani et Ancelin forment le tiercé gagnant en seconde manche.

En catégorie side-car, la paire Steinhausen / Cluze prend le meilleur sur l’équipage champion en titre. Mais Delannoy / Lavorel s’emparent du commandement au 6e tour. Malheureusement, Delannoy perd son singe et laisse le champ libre au tandem franco-allemand qui parvient à remporter les deux courses du week-end. Au provisoire, Steinhausen - n’étant pas Français et n’ayant pas le nombre d’années de licence FFM suffisant - ne marque pas de points pour le championnat de France. Le classement est donc le suivant : Barbier / Debroise (41 pts), Brunazzi / Rigondeau (33 pts) et Huet / Arifon ( 26 pts). Comme quoi l’Europe de la moto reste à faire...

En F2, les courses ont été dominées de bout en bout par l’attelage Leblond / Quintre qui a pris un tour à tout le monde en première manche !

Thibaut Bertin profite de sa position de poleman en Pirelli 600 pour passer en tête devant son coéquipier Kevin Szalaï mais ce dernier profite de la neutralisation de la course pour s’envoler vers la victoire. Bertin assure la place de dauphin devant Erwan Quellet.

Les prochaines parties de pêche aux gros (points) des championnats WSBK et FSBK se tiendront respectivement le 22 avril à Assen (Pays-Bas) et le 27 avril à Nogaro (Gers – France).



Portfolio

Fabien FORET (Supersport) Carlos CHECA (Superbike) Sylvain BARRIER (Superstock 1000) Louis BULLE (Supersport France)

Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 20h00
par weather.com®

19°C


  • Vent : 4 km/h - nord
  • Pression : 1011.2 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur