Le Cent Cols 2012 de Motards En Balade .. une sacré bonne cuvée !!

mardi 26 juin 2012
par  Hervé
popularité : 3%

Une organisation Motards en Balade et RAT Nîmes. 4ème édition de ce qui est devenu un classique !!

Au contrôle technique d’Aubières, chez nos amis de Moto Plus 63, il manquait au moins quatre participants qui ne pouvait se présenter pour des raisons indépendantes de leur volonté, obligations professionnelles, accident et prémices d’interventions chirurgicales avaient eu raison de leur fidélité à cette balade atypique C’est donc une quinzaine de machines seulement qui s’élancèrent en ce bel après midi de Juin pour la quatrième édition des Cent Cols de Motards en Balade.

Nous avons changé notre lieu de départ en le déplaçant d’Issoire à Orcines au pied de la chaine des Puys, comme cela nous fûmes de suite à pied d’œuvre en ce Dimanche 17 juin. La première étape allait nous conduire jusqu’à Satilleu en Ardèche avec près de 380 kilomètres à effectuer et 14 cols à franchir .. Sérieuse mise en jambe !!

Le premier col, celui de la Croix des Gardes était situé 45 kilomètres après le départ mais la donne était posée, ces 45 kilomètres avaient été sérieusement viroleux et d’entrée de petits groupes de route s’étaient composés. Ce qui est amusant de constater dans une balade comme celle d’un Cent Cols c’est qu’il n’y a pas d’hésitation ni d’atermoiement, les gens se trouvent facilement et tout de suite se définissent les rôles de capitaine de route, d’ordonnance et de voiture balai.

Nous avons traversé les Parc du Livradois – Forez, sommes descendus jusqu’au Puy puis remontés quasiment jusqu’à St Etienne en passant par Yssingeaux et enfin finir dans les Monts d’Ardèche au pied du Suc de Frachy à Satilleu. Une sacré balade agrémentée de la découverte de routes minuscules dont on se demandait bien où Wyll, qui avait soigneusement préparé le parcours, avait été les dénicher !!

Toute la journée nous avons jonglé avec l’équilibre précaire de nos motos au gré des tonnes de gravier que les DDE diverses de ces superbes coins de France avaient soigneusement répandu sur les chaussées .. comme de véritables cataplasmes sur des jambes de bois … Entre nous, je serais curieux de connaître le prix de revient de ces travaux qui, de l’avis même des autorités compétentes, ne servent quasiment à rien … Amoncellement de graviers et motocyclette ne font pas bon ménage, malheureusement ce fut la rançon que nous dûmes payer. En l’occurrence ce fut notre poisson pilote qui se laissa surprendre dans un virage et l’aventure des Cent Cols 2012 s’arrêta pour William et Sheffield 50 kilomètres avant Satilleu. Plus de peur que de mal mais au final la machine était bien trop touchée pour pouvoir continuer. Pour Wyll qui avait travaillé longtemps sur l’itinéraire c’était un véritable crève-cœur que de voir partir les copains .. rendez vous dans 2 ans pour déjouer le sort !!

Petit-déjeuner à 7 h et départ à 8 pour la seconde étape qui allait nous emmener de l’Ardèche jusque dans la Chartreuse au gré de 290 kilomètres et de 16 cols. La température était idéale pour rouler mais on nous avait promis quelque orages en fin d’après midi .. cela ne coupa pas et la fin de l’étape fut un tantinet humide !! Il y eu bien quelques séances de jardinage du coté de St Jean en Royan pour un groupe de participants qui avaient largement adapté le road book mais tout le petit monde se retrouva en pleine forme à St Pierre d’Entremont, au pied de la grande Chartreuse dans un horaire très correct. Nous avions mis un premier pied dans les Alpes, demain cela allait être le vrai début des hostilités.

Il a fallu transiger pour obtenir le petit déjeuner à 7 heures mais nos hôtes ont bien consenti et c’est sur le coup de 7h45 que la caravane s’ébranla, direction plein Ouest nous allions aller jusqu’à Seez au pied du Col du Petit St Bernard après avoir effectué une petite incursion en Suisse et une autre en Italie. 390 kilomètres au programme et 11 cols tous aussi mythiques les uns que les autres .. Le Granier, les Saisies, les St Bernards .. mais pour tout le monde le meilleur souvenir restera celui de la montée .. et de la descente d’un petit col qui n’atteint même pas 1000 m, du coté de St Pierre d’Albigny en Savoie : le col du Frêne, avec sa multitude de virages en épingle à cheveux qui donnent le tournis !! J’avais oublié de vous dire, nous étions partis en combinaison de pluie, nous eûmes une petite rémission du coté de Modane en milieu de matinée puis nous reprîmes le compte quasiment toute l’après midi .. Sur les 400 bornes on peut dire que nous en avons fait les trois quart sur la route trempée .. bonne leçon pour ceux qui hésitaient jusqu’ici à conduire sur le mouillé. Comme si l’itinéraire n’avait pas été suffisamment compliqué jusque là notre ami Josué nous invita à faire une petite visite suisse au lac d’Emosson. Superbe moment de tourisme, de gastronomie et d’équilibre sur deux roues lorsqu’il fallu redescendre du lac et que malencontreusement, en suivant mon GPS, je pris un itinéraire un tantinet hasardeux !! Nous ne vîmes pas grand chose des fameux St Bernard(s) mais la température ayant largement chuté nous n’aspirions qu’à retrouver l’hôtel le plus rapidement possible. Il était quand même pas loin de 20 heures lorsque le dernier arriva .. Près de douze heures sur le mouillé, il y en a qui disent que c’est dans la tête, là pour le coup c’était dans le fondement !!

Notre hébergement se situait à Seez, à l’auberge du Belvédère .. une sacré bonne adresse que nous vous recommanderons dans notre guide sur les Alpes : http://www.hotel-bourg-saint-maurice.com/ !!

Quatrième étape .. Une grande étape alpestre qui allait nous mener de la Tarentaise à l’Ubaye en plein cœur des Alpes du Sud dans la station de sports d’hiver de Pra-Loup. Il allait avant nous falloir franchir l’Iseran, prendre la route des Grandes Alpes qui allait nous faire traverser le Parc National des Ecrins, jongler avec les épingles du Col du Mollard, se la jouer Tour De France avec l’enchainement Croix de Fer – Glandon pour finir par le Bayard, Manse et la montée d’Ancelle avant de pouvoir pleinement évacuer l’adrénaline dans la grimpette de Pra-Loup. Dans les 420 kilomètres de l’étape, il n’y avait que 13 cols .. mais quels cols !!! Eh bien ce fut dans un horaire très correct que tout le petit monde arriva au Prieuré .. encore une bonne adresse à retenir : http://www.prieure-praloup.com .. Notre ami Renaud, arrivé en dernier, hérita même d’un surnom qui risque de le suivre encore longtemps dans nos balades.

Nous étions déjà au cinquième jour de notre périple, l’ambiance ne tombait pas, les soirées étaient toujours aussi animées, la forme était toujours là pour l’intégralité des participants et les anecdotes fusaient chaque soir à table .. En bref, cela tournait comme sur des roulettes .. eh bien cela tombait bien car cette journée allait être d’anthologie .. Non seulement il y avait au programme le passage de la Bonette à plus de 2800 mètres d’altitude mais nous allions faire une belle incursion dans le haut pays niçois et mentonnais en arpentant les routes rendues célèbres par le fameux rallye de Monte Carlo, tout cela pour terminer après la traversée du Canyon du Verdon, dans le charmant village de Moustiers Saite Marie après 425 kilomètres et 31 cols à se farcir .. Je vous passe les détails en ayant tout de même une pensée émue pour les montées de La Bonette, du Turini et du Col de l’Orme, un grand moment de tristesse, celui du jardinage du à des travaux qui ne nous a fait découvrir le beau village de St Agnès qu’après une bonne heure de route sous 35 ° C … et un regret toutefois, celui d’avoir du traverser la moyenne corniche aux heures de pointe .. on se demande bien ce que tout ce monde vient foutre ici … C’est promis je n’y remettrais plus les pieds !!

Arrivé à Moustiers à La Bonne Auberge, un établissement largement à la hauteur de sa réputation : http://www.bonne-auberge-moustiers.com/ , les premiers arrivés purent se précipiter dans la piscine avec une eau à plus de 25 ° .. Nous étions dans le sud, la température n’allait pas baisser.

Le marché de Moustiers commençait juste de s’installer lorsque nous avons entamé la sixième étape de notre périple. Les machines fonctionnaient toujours aussi bien, les pilotes avaient la forme, les conditions atmosphériques étaient au plus beau et la perspective de retrouver mes Cévennes me donnait des ailes .. que demander de plus. Certes cette étape ne fut pas , du moins dans sa première partie, un immense moment de motocyclette, mais il fallait bien effectuer la liaison entre le massif Alpin et le Massif Central et traverser la plaine rhodanienne. Nous en avons profité pour faire un peu de tourisme au gré des Alpilles, de la montagne de Daudet et des Costières nîmoises avant d’entamer les choses sérieuses à partir du Pic St Loup et du piémont cévenol. Ensuite ce ne fut que du bonheur avec la découverte du Lodévois et de l’Aveyron avant de finir dans la ville qui vit un jour un enfant sauvage s’épanouir .. Lacaune. Lacaune capitale de la charcutaille ou nous logions chez un des chantres de la gastronomie locale, le maitre saucier Claude Calas : http://www.pageloisirs.com/calas/index.php .

C’était le jour de la fête de la musique, sachant que le lendemain l’ultime étape allait âtre plus courte certains d’entre nous, à peine fatigués des 470 kilomètres et 13 cols que nous venions de parcourir, n’hésitèrent pas à aller faire la java jusqu’à plus d’heure !!

Il y avait comme un air de nostalgie au départ de cette dernière étape car chacun savait que le lendemain serait un sacré moment de déchirement quand il faudrait se quitter au terme de cette aventure. C’est surement pour cela que sur les premiers 50 kilomètres la caravane se reforma et même nos meilleurs pilotes n’hésitèrent pas à s’arrêter à chaque intersection pour attendre tout le petit monde. 50 kils puis ensuite le démon revint nous visiter et dans la montée du Pic de Nore le groupe s’éclata … Au gré du road-book et des châteaux cathares les gens se retrouvèrent et le seul moment où chacun fit vraiment preuve d’indépendance ce fut lors du repas de midi .. Carcassonne la Cité pour certains, Villarzel pour d’autres .. et Lagrasse pour les derniers .. Ah comment cela, Lagrasse n’était pas sur le road-book ? On s’en moque c’était beau !! Petite halte à Montségur afin de ressentir les affres des « parfaits », traversée des Monts d’Olmes et fin de l’étape dans la cité des comtes, à Foix ou nous étions reçus par l’hôtel Lons, un superbe établissement dans la grande lignée des hôtels de Thermes, avec une architecture des plus rococos et une superbe terrasse sur l’Ariège ou nous allions prendre notre dernier souper ensemble : http://www.hotel-lons-foix.com/ . Nous avions eu 253 kilomètres et 14 cols pour nous remémorer tous les bons moment de ce Cent Cols 2012 ..

Au moment de ce quitter en ce superbe début de matinée du Dimanche 24 juin , vrai début de l’été, tout le monde en avait « gros sur la patate » … Certes nous nous donnâmes tous rendez vous en 2014 pour la cinquième édition du Cent Cols mais d’ici là il allait passer encore beaucoup d’eau sous le Vieux pont de la cité comtale ..

A savoir quels seront ceux qui pourront effectivement tenir cette promesse et quels seront ceux qui viendront nous rejoindre .. Toutefois on peut vous le promettre, avec Manu, que je remercie particulièrement pour son aide précieuse et Will et Sheffield qui ne resterons pas sur une aventure avortée par les affres DDEesques et qui quand même furent tout le temps avec nous ne serait ce que par le travail qu’ils avaient accompli en faisant l’itinéraire et éditant le road-book .. félicitation pour ce superbe boulot … NOUS Y SERONS !!

Allez on va vous donner un scoop .. en 2014 le départ sera donné de Foix, histoire de changer, de nouveau de l’hôtel LONS, et nous commencerons la balade par quelques belles étapes pyrénéennes pour ensuite visiter la Montagne Noire, les Cévennes, L’Ardèche et le Pilat pour surement terminer par les Monts d’Auvergne … On peut même vous donner les dates cela sera du 14 au 22 juin. Vous pouvez déjà noter cela sur vos agendas.

Merci à tous les participants, Marie, Bruno, Lionel, Jean-Louis, Josué, Alan, Stephen, Thierry, Manu, Wyll et Sheffield, Robert, JJ et le camarade Rantanplan .. qui se révélèrent tous de sacrés pilotes. Merci à tous pour votre bonne humeur et votre abnégation face aux difficultés de la route, aux petites erreurs de road-book et aux travaux qui n’avaient pas été prévus. Félicitations pour votre endurance et votre sens de l’orientation et bravo pour l’entretien soigneux de vos machines, des motos, dont l’une avait plus d’une vingtaine d’années de bons et loyaux services, qui effectuèrent en une semaine au minimum 2630 kilomètres ( mais au gré des jardinages certains en affichèrent près de 3000 !! ) en grimpant au moins 112 cols ( personnellement j’en avais 117 au compteur !! ) .. et ce sans le moindre problème mécanique !! Et ne dites surtout pas qu’on leur a mis le compte ..ce n’est que de la médisance !!! Quoique !!

Merci à Tripy pour nous avoir guidé tout le long de ce parcours et pour sa superbe assistance technique. http://www.tripy.eu/FR/

Merci aussi à Triumph Nîmes et à Moto Plus 63 pour leur aide et leur participation à cette aventure et à tous les hébergements qui nous ont chaleureusement accueilli.

Allez, maintenant va falloir se remettre au boulot .. La fin de saison est en vue et le programme 2013 est quasiment préparé !!

Hervé

Pour vous aider et suivre le parcours : http://www.guidetouristiquefrance.fr/

Pour retrouver un bon nombre de clichés ( Merci Thierry ) : https://skydrive.live.com/redir?resid=13CCAE567F505BA7 !1234&authkey= !AH1jRpw-Rnao8W0

En Port Folio vous trouverez le parcours en fichiers .kmz, des fichiers que vous pourrez lire en téléchargeant Google Earth

A bientôt pour de nouvelles balades !!

Hervé



Documents joints

Google Earth Placemark File - 67 ko
Google Earth Placemark File - 195.9 ko
Google Earth Placemark File - 244.2 ko
Google Earth Placemark File - 224.5 ko
Google Earth Placemark File - 270.8 ko
Google Earth Placemark File - 219.7 ko
Google Earth Placemark File - 266.6 ko

Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 03h00
par weather.com®

12°C


  • Vent : 0 km/h - N/D
  • Pression : 1012.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur