Essai Rétro : La 450 Honda 1970 K1, 5 vitesses ... le chaînon qui ne manque pas !!

jeudi 26 juillet 2012
par  Hippolyte Duhameau
popularité : 18%

Quand notre ami Roland nous a fait passer l’annonce du Bon Coin concernant la vente de cette machine et nous a demandé, comme nous en étions tout à coté, d’aller y jeter un œil, notre sang n’a fait qu’un tour ... Un 4 et demi des années folles .. un vrai, un dans son jus .. De suite nous avons pris contact avec le proprio .. super sympa ... Essayer une moto qui affiche plus de 40 ans, quel plaisir !!

D’abord il nous fallait nous replonger dans l’histoire des CB450 :

- La "K0" apparait en 1965. Elle a un boite de vitesses à 4 rapports et un
réservoir "rondouillard" qui se termine en pointe sur l’avant. Ce qui le
fait ressembler à un obus. Ou une bombe. D’où son surnom de "Black-Bomber".

- La "K1" voit le jour en 1968. Révolution, elle a une boite 5 vitesses. Son réservoir toujours à flancs chromés est beaucoup plus carré de lignes. C’est celle-là qui nous concernait. Noire à l’origine, elle connaitra des variantes
bleues ou rouges.

- Elle sera remplacée en 1970 par la "K3" qui reprend le réservoir de la
CB750 Cela a quelque peu enlèvé de son charme. Les "K4" et "K5" ne
différeront que par des détails.

Cette moto était déclarée comme étant de 1971 .. c’était bizarre compte tenu de ce qui précède mais en y réfléchissant elle pouvait très bien avoir été immatriculée en 1971 alors que la "K2" était déjà apparue sur le marché puisque d’une part, les modèles étaient diffusés en Europe avec un temps de retard par rapport au Japon et aux USA et d’autre part, parce que les concessionnaires écoulaient leurs stocks.

La moto n’était pas donnée mais le tarif, s’il paraissait élevé, semblait pourtant être dans la norme pour une "K1" ( cette fameuse dernière à réservoir à flancs chromés et surtout première avec une boite 5), assez rare. Il est vrai que sur le marché on trouve beaucoup plus facilement des K5 qui ne coteront pourtant pas beaucoup moins.

Le rendez vous fut pris et nous nous sommes retrouvés avec le proprio sur la place du village de L.... .

L’état général de la moto était très correct , il manquait toutefois le rétro droit et le cligno AR droit ( le gars l’avait toujours mais la patte de fixation était cassée ) par contre les branchement étaient OK, le circuit électrique était impeccable, le tableau de bord aussi. Dès le contact mis tout fonctionnait, le phare éclairait bien et l’optique n’était pas piqué, le feu arrière fonctionnait, le stop était opérationnel aussi. Le moteur était super propre pas de fuites d’huile malgré le fait que le gars vienne de faire une petite balade d’une soixantaine de kilomètres, chose importante, les pots étaient d’origine, ils avaient été soigneusement réparés mais ils étaient stock !!

Pour démarrer la brelle, c’était le kick car bien que le démarreur électrique soit opérationnel il ne fonctionnait plus ... à cause d’une bricole ... le bouton de cocotte était HS, le gars avait paumé le ressort de rappel en le démontant. Démarrage au kick, vous me direz cela m’a rappelé des souvenirs, mais cela n’a posé aucune difficulté et au troisième coup de godasse le pom pom caractéristique s’est fait entendre.

Il n’y avait pas de bruits moteur intempestifs, pas de bruit de distrib, pas de fumée, la moto prenait bien ses tours.

Allez, on va faire un tour .. J’avais l’impression d’enjamber un vélo, quand je pense qu’à l’époque nous étions là avec un gros cube !! Même si le guidon semble bien petit et la direction un tantinet floue, la moto se pilote avec deux doigts et est encore extrêmement précise, les 5 vitesses passent au poil et il n’y pas de faux points morts l’ embrayage est bien loin d’être en bout de course et il ne cirait pas.

J’attaque le Col .. Allez on se lance .. Eh bien la tenue de route est impeccable, le cadre pourtant fabriqué en acier à ferrer les ânes ne se tortille quasiment pas il faut dire que les amortos sont encore très corrects et que la fourche ne talonne pas. Je détend le frein de direction cela ne change pas grand chose car la moto ne guidonne toujours pas .. Le freinage tout relatif ralentit suffisamment la bestiole et au bilan de cette montée et descente du Col de R .. c’est très surprenant pour un engin de ce millésime, je suis certain que pas mal seraient restés derrière .. Je stoppe deux seconde en redescendant pour vérifier un éventuel jeu dans le bras oscillant .. RAS !!

En fait le seul problème de cette machine c’est, à l’instar de toutes les motos anciennes encore sur le marché, un problème d’identification .. entre la plaque cadre, le numéro moteur et l’identification carte grise vous avez des numéros pour jouer au loto pendant un bout de temps !!! Espérons que jamais les autorités viennent nous gaver avec des contrôles technique qui feront que toutes nos anciennes machines devront virer en collection !!

Autre truc marrant, le kilométrage compteur, il affichait 10715 km .. mais je me souviens fort bien de la forte tendance qu’avaient les câbles de compteur de jouer la fille de l’air sur nos CB .. allez à la louche et en voyant l’état général de la moto on peut dire qu’elle a entre 40 et 50000 bornes !!

C’est effectivement un modèle K1 surement un reliquat de concession immatriculé en 71 - C’est une des dernières sorties avec ce réservoir. La couleur est d’origine et les chromes sont corrects et non piqués. Petit bémol, la selle n’est pas d’origine .. et le câble de compteur non plus.

Le circuit électrique sous selle est OK, la moto ne présente pas de traces de rouille. D’après le proprio, les modifs ont été faites pour l’utilisation de SP95 ( sièges de soupapes ), m’est avis que le moteur a aussi été revu car il marche vraiment bien.

Je venais de me faire plaisir sur quelques kilomètres, comme quoi l’occasion fait le larron !! Il ne me restait plus qu’à faire le rapport à notre ami en toute sincérité ..

Depuis il a fait l’acquisition de la moto, l’a laissé dans son jus et s’en sert régulièrement. Ce genre de machine souffre quelquefois d’une réputation assez sulfureuse. Il faut dire qu’à l’époque, contrairement à ceux qui achetaient des 350 CB considérées comme des motos sages et quasiment utilitaires, ceux qui passaient au stade 450 étaient souvent des amateurs d’essorages. Des moteurs de 4 et demi il en est passé beaucoup à la trappe et la réputation de casser comme du verre a perduré .. Il en est maintenant de cette 450 comme de toutes les machines des années 70 .. En usage normal et pour peu que l’on respecte son âge, il n’y a aucune raison de tout prendre dans les dents !!

Bon allez, je vais pleurer dans mon coin, il est vrai qu’avant qu’il y ait un 4 et demi de cette qualité dans le garage, ... il faudra que l’on gagne au tiercé !!

Hippo.

Pour votre info je ne peux que vous conseiller l’excellent article de Daniel Dupont ( merci à toi Daniel pour tes précieux conseils afin que je puisse sans problème donner mon avis sur cette moto !! ) concernant la 450 Honda, un article superbement illustré et d’une remarquable précision : http://www.moto-histo.com/Honda450/Honda450.htm




Portfolio

JPEG - 34.7 ko JPEG - 33 ko JPEG - 32.4 ko

Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 03h00
par weather.com®

12°C


  • Vent : 0 km/h - N/D
  • Pression : 1012.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur