Les infos de Motards En Balade

vendredi 23 novembre 2012
par  Hippolyte Duhameau
popularité : 3%

La loi des 100 bourriques, le début des conseils que l’on a du vous faire cent fois .. et que l’on oublie de respecter ... et pour finir nos découvertes de la quinzaine sur le web ... Bonne lecture.

La loi limitant par décret la puissance des motos à 100 chevaux depuis 1985 doit tomber au 1er janvier 2016.

Vingt-sept ans que les motards hexagonaux sont bridés par un décret qui limite la puissance des machines à 100 chevaux alors que la puissance développée par les motos les plus véloces atteint désormais 210 chevaux au catalogue de Kawasaki avec sa ZZR 1 400. Le parlement européen a voté le nouveau règlement sur l’homologation des véhicules, qui contenait, entre autre, la fin de la limitation de la puissance à 74 kW pour le 1 er janvier 2016.

À la fédération française des motards en colère (FFMC), on ne cache pas sa satisfaction. 27 ans que le mouvement militait contre cette loi, « une exception mondiale qui n’avait jamais prouvé le bien-fondé de son efficacité », argumente Frédéric Jeorge, membre du bureau national. Et ne voyait dans cette mesure « qu’une réglementation anti moto » au milieu des années 80. En cette année 1985 où les répliques de grands prix ont le vent en poupe est apparue la Suzuki GSXR 750 qui développait 115 ch. Un mythe. C’était l’époque des Kawasaki à moteur six cylindres et injection électronique qui flirtaient avec les 130 chevaux. C’était surtout la généralisation des freins à disques, plus efficaces et endurants que les antédiluviens tambours. « Les motos étaient plus sûres », assène M. Jeorge. D’où le paradoxe entre sécurité des véhicules et bridage imposé. « On se tue très bien à 70 km/h ».

Si à l’origine les machines développant plus de 100 ch se limitaient aux grosses cylindrées et sportives affûtées, plus besoin de sortir des paddocks du Moto GP pour franchir ce seuil. Ce palier de puissance, 106 ch dans les faits à l’homologation, rendait le marché français, premier d’Europe, très problématique aux yeux des constructeurs. D’une, il fallait prévoir une production spécifique à l’Hexagone en terme de production sur les chaînes de montage, et souvent un développement supplémentaire pour adapter les machines à cette réglementation. D’autant qu’en terme de sécurité les motos ont encore fait un bond en avant. Et c’est des machines de grands prix qu’elles doivent cette évolution. Avec l’électronique, l’antipatinage permet aujourd’hui d’adapter la puissance à l’inclinaison de la moto, de l’empêcher de se cabrer, contenant la puissance dans des cadres périmétriques en aluminium de très fortes sections. Sans parler de l’ABS et des pneumatiques qui combinent plusieurs qualités de gomme de la bande de roulement aux flancs.

La discussion sur la puissance semble alors d’un autre âge. Rien que sur le front de la pollution des deux roues, et avec les normes Euro 5 à venir, la limitation était un obstacle de plus à franchir pour les constructeurs. « Il arrive en effet que les bridages rendent les motos plus polluantes. Certaines consommant jusqu’à 1 litre de carburant de plus aux 100 km », affirme la FFMC. Reste à savoir si la France compte obéir à ce nouveau règlement européen au 1 er janvier 2016 ou même anticiper cette date, « ce qu’elle peut faire par simple décret à tout moment ». Ou encore de savoir si les machines achetées avant cette échéance auront le droit à l’antériorité du débridage. Si tel n’était pas le cas, le marché pourrait connaître un trou béant de ses ventes, comme cette désagréable sensation de vide à l’accélération. Celle d’un mauvais bridage justement.

Walérian KOSCINSKI ( Journal de Saône et Loire )


Les conseils du vieil Hippo …

Afin d’éviter quelques pelles stupides qu’on a tous connus nous allons commencer à énumérer une série de conseils qui sembleront complètement inutiles à certains mais qui rappellerons à d’autres quelques mauvais souvenirs !!

Avant de démarrer :

Ne rien oublier (coupe-contact, point-mort, bloque-disque, béquille latérale, réglage rétros, phare allumé, casque attaché, blouson fermé, top case fermé, rien de posé à l’arrière de la selle, etc). Un oubli peut coûter cher (le bloque-disque peut casser quelque chose) ou être dangereux (régler un rétro déplacé par un passant ou fermer son blouson pendant qu’on roule). On peut aussi se trouver dans une situation ingérable : imaginez une moto lourde garée sur un trottoir avec un bloque-disque. On peut avancer suffisamment pour descendre la roue avant du trottoir et ça bloque. Impossible de reculer à cause du trottoir, et impossible aussi de remettre la béquille... Moralité, ce bloque disque cela fait longtemps que nous l’avons oublié dans un coin du garage.

Pensez à débloquer la direction AVANT de monter sur la moto (en cas de déséquilibre, c’est plus facile de rattraper le coup si le guidon est libre). Ne pas tourner le guidon avant d’avoir le cul sur la selle (la béquille peut sauter).

Quand on s’arrête le plus important c’est de faire très attention au béquillage.

Éviter de garer une moto lourde de telle sorte qu’on soit obligé de reculer en côte pour la sortir (genre garé en descente avec la roue avant contre un mur ou une bordure de trottoir). Poser la béquille par terre après avoir braqué à fond, et ne bloquer la direction qu’une fois la machine posée (ne jamais tourner le guidon avec la machine posée sur la latérale). Si on braque le guidon à droite avant de poser la béquille, toujours passer une vitesse (la latérale saute beaucoup plus facilement avec le guidon tourné vers la droite). Tenir compte de la nature du sol sur laquelle est posée la latérale (terre : il peut se mettre à pleuvoir, goudron chaud : ça peut aussi s’enfoncer, gravillons : pas stable, sable : n’en parlons même pas). N’utiliser la béquille centrale que sur sol plat et dur. Ne pas charger le top case et les valises à mort sur la centrale (des fois, on peut plus l’enlever). Ne pas se garer trop près d’une autre moto (risque d’effet domino, et gêne importante pour repartir ou manœuvrer).

Et avant de quitter sa machine, se remémorer une check list pour … ne pas oublier de mettre l’antivol, ne pas laisser son casque ou ses gants posés sur la selle, ou pire ses clés sur la moto.

La suite à la prochaine .. on va démarrer !!


On vous a trouvé ça sur le Web !

  • 1 clic sur le département, 1 clic sur la commune. Voulez vous revoir le clocher de votre village ? Il suffit de cliquer là. et en plus vous avez tous les codes postaux !! Sympa, non ?

Rendez vous dans une quinzaine.

Hippo.



Commentaires

Météo

Nimes, 30, France

Conditions météo à 19h00
par weather.com®

18°C


  • Vent : 19 km/h - nord nord-ouest
  • Pression : 1011.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 19 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 20 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur