La Gendarmerie suspend une partie de sa flotte de motos Yamaha MT-09 pour des raisons de sécurité

lundi 24 juin 2019
par  hozho
popularité : 2%

En juillet 2017, et après deux accidents mortels ayant impliqué un policier et un gendarme, la Direction générale de la Gendarmerie nationale [DGGN] et la Police nationale décidèrent de suspendre l’utilisation de leurs nouvelles motos Yamaha MT 09 Tracer 900 cm3 au sein de leurs unités de motocyclistes.

Avant cette décision, le constructeur japonais avait écrit à ses clients [civils] pour les prévenir de problèmes affectant les motos de la gammes MT09.

« Les supports inférieurs de guidon peuvent avoir été fabriqués avec des instructions de peinture non conformes » et « le frein filet peut avoir mal été appliqué sur les goujons des supports inférieurs de guidon », avait expliqué Yamaha. Et d’ajouter : « En cas de choc violent appliqué sur le guidon, le film de peinture qui est sous les supports inférieurs de guidon peut s’éroder » et « du fait des vibrations moteur, les goujons peuvent se desserrer légèrement ».

En outre, avait-il également souligné, « dans les cas extrêmes, ils pourraient se desserrer complètement des supports inférieurs de guidon, ce qui pourrait provoquer une perte de contrôle de la direction. » D’où le rappel de 16.097 motos [sur le marché français]pour remplacer leurs goujons.


La Gendarmerie suspend une partie de sa flotte de motos Yamaha MT-09 pour des raisons de sécurité


Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur